1000 Amps

100amps01

Aujourd’hui, je vais vous présenter un petit jeu – ça va faire une petite review aussi, mais vous allez faire avec ! Il s’agit de 1000 Amps, un jeu pour PC.

Dans 1000 Amps, vous jouez Plug, un petit robot. Sa vie était paisible jusqu’au moment où un intrus – une silhouette d’homme – s’introduit dans son arbre électronique et y met le souk. Auto – une silhouette féminine – vous aide en vous racontant quoi faire… plus ou moins. D’une manière générale, elle se tient debout au centre de l’arbre en vous disant de vous dépêcher. Ce que vous allez devoir faire ? Rétablir l’énergie là où l’intrus a tout fait péter. Plusieurs directions s’offrent à vous depuis le centre, qui mènent différents points qu’il faut activer pour ramener l’énergie au milieu.

1000amps03

Vous, Auto, et la pièce centrale du jeu

1000 Amps est un jeu de puzzle constitué de cubes. Point d’ennemis dans ce jeu, point de mort et de game over. Ici vous devez utiliser votre matière grise pour en venir à bout. Mais comment ? Chaque pièce, de base, est noire. Non illuminée. À chaque case sur laquelle vous avancez, vous allez pouvoir voir ce qui vous entoure. Pour illuminer la pièce, vous devez trouver les blocs blancs. Chaque bloc blanc remplit votre batterie, et une fois votre batterie pleine, la pièce est illuminée, ainsi que tout le reste du décor. Mais quittez une pièce tant que vous n’avez pas fini de tout activer, et elle redeviendra noire.

Le principe est simple, mais se voit agrémenté relativement vite de mécanismes plus complexes. Ainsi, au tout début, vous récupérez la téléportation : cliquez sur une case vide et vous allez y être téléporté. Mais attention : les 9 cases vous entourant vont être replongées au noir absolu. De même, vous ne pouvez vous téléporter que si un minimum d’une case blanche est allumée.

Il y a des espèces de tapis roulants, des coins que vous ne pouvez passer que dans un sens, des pièces avec plein de murs et de mini recoins pour bien vous embêter, des espèces d’ « ennemis » qui se sont donné comme but d’éteindre chaque lumière que vous avez allumée et qui ne disparaissent que si la pièce est entièrement éclairée.
Plus vous éclairez une pièce, mieux vous vous portez vous-même, et vous arrivez ainsi à sauter plus haut.
Le tout se complique à fur et à mesure, une progression relativement constante.

1000amps03

Auto qui vous explique que chaque pièce s’alimente seule

Le principe de 1000 Amps est très simple, le jeu se joue au clavier et à la souris : wasd pour bouger et sauter ou bien haut/bas/droite/gauche pour ceux qui préfèrent, espace pour sauter aussi (comme w et haut), ainsi qu’un clic du bouton gauche de votre souris pour vous téléporter.

Il faut donc juste quelques secondes pour bien s’adapter, et le jeu fait un bon travail à vous guider au début avec un bon level design, et à vous rendre un peu chèvre par la suite à essayer de résoudre les énigmes et à allumer tout le bazar.

Pour ceux qui ont de la peine, il y a des « seeds » : des graines éparpillées un peu partout. 5 graines vous permettent d’illuminer une pièce instantanément. Mais vu qu’elles sont en nombre limité et éparpillées et cachées partout, il faut bien choisir où s’en servir. Il est évidemment possible de finir le jeu sans.

Si vous voulez illuminer toutes les pièces, et donc récupérer un 100%, vous serez également obligé de faire marche arrière : certaines pièces sont impossibles à activer au début et ce n’est qu’après avoir récupéré des pouvoirs que vous pouvez le faire. Aucun endroit ne tombe donc totalement dans l’oubli dans le genre « une fois visitée, toute de suite oubliée » si vous tenez à finir le jeu à fond.

Autre chose de bien faite : alors que c’est chiant d’allumer des pièces, cela l’est beaucoup moins de les traverser une fois activé, faire des aller retour est une affaire de secondes.

1000amps05

Et les tapis roulants pour vous embêter

Esthétiquement le jeu est joli, noir et blanc et gris, joliment animé et très minimaliste. Cependant l’esthétique ne change pas, et toutes les pièces ont la même gueule. Alors qu’au début vous vous retrouvez avec un décor cubique avec des ornements floraux pour vous montrer qu’il s’agit bien d’un arbre, vous allez passer presque l’intégralité de votre temps dans des pièces ayant toutes la même tête.

Musicalement, le jeu est tout aussi minimaliste : il n’y a pas de musique de fond, mais chaque case blanche illuminée fait un son, un petit « bim ». Toute la pièce illuminée, vous aurez droit à une petite musique de fond constituée des sons des cubes activés. Certaines sont connues : dans une pièce vous allez entendre l’hymne à la joie, dans une autre le thème de Mario Bros.

Cependant, cette « musique » peut vite devenir embêtante selon les gens : c’est très limité en sons et vous allez entendre les même tintements pendant tout le long du jeu ; et même si les airs changent, les tintements restent pareils.

La durée de vie dépend de votre vitesse à résoudre les énigmes. Il n’est cependant pas très long en général : je l’ai fini en trois heures et demie plus ou moins, ayant surtout passé un moment sur le boss final qui m’aura particulièrement fait chier. D’ailleurs, j’aime vraiment pas ce boss de fin. Un des pires que j’ai dû faire dans ma vie jusque-là. En soi, il se finit en très peu de temps… normalement. Ou bien vous allez y passer vingt minutes comme moi.

1000amps1

Le point de départ

Le jeu 1000 Amps est également en flash. C’est pas spécialement gênant, sauf si vous tournez sur un ordi qui commence à se faire vieux : au bout d’un moment, ça a commencé à lagger affreusement à en devenir injouable chez moi. Ce n’est qu’après avoir éteint tout autre programme encore allumé (comme Firefox) et en relançant le jeu que le tout tournait à nouveau de façon fluide. Mais le jeu est petit et minimaliste, donc je suppose que chez tous ceux possédant un ordinateur pas trop vieux, ça devrait aller.

Ajout postérieur : le jeu a entre-temps été recodé pour la version windows. La version flash n’existe donc plus que pour les joueurs mac.

Le jeu 1000 Amps coûte 5€ sur Steam, est agréable à jouer, et sympathique. C’est un jeu que je conseille à ceux qui aiment les petits jeux de puzzle. De plus, il fait partie d’un Humble Bundle si mes souvenirs sont bons (?). Pour le reste, je n’ai plus rien à ajouter je pense.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *