10th Muse

Quand Emma Sonnet réapparaît dans la vie de ses amis après une absence de huit ans, il est difficile pour elle de reprendre sa vie comme avant. Encore plus en sachant qu’Emma est désormais la dixième Muse, une héroïne qui combat de crime et le Mal. La dixième Muse est une série de super-héros indépendante (hors Marvel et DC universe) et dont l’histoire est un crossover avec la série Comic « Tellos » de Mike Weiringo

Informations techniques

10th Muse volume 1

Le volume 1 de la série

  • Titre français : 10th Muse
  • Scénario : Wolfman, Marv
  • Dessin : Lashley, Ken
  • Origine : États-Unis
  • Genre : Super-Héros
  • Type : Comics
  • Éditeur VF : Semic
  • Année : 2001
  • Nombre de volumes parus : 5 (9 en anglais)
  • Statut : terminée
  • Âge conseillé : 16+

Pour vous mettre en appétit

La mythologie grecque parle des neuf muses, filles de Zeus et de Mnémosyne, gardiennes des Arts et figures inspirantes des mortels et des dieux. Mais l’histoire a oublié l’existence de la dixième muse, aussi mystérieuse que redoutable.

Emma Sonnet est une jeune femme sans histoire qui concilie travail et sorties entre amis. Un jour, elle abandonne sa vie bien rangée sans donner d’explication à ses anciens meilleurs amis Brett et Dawn. Réapparaissant huit ans plus tard sans donner de réponse sur son absence, elle reprend sa vie comme si rien ne s’était passé. Mais Emma Sonnet n’est plus la même depuis sa disparition. Elle est devenue la dixième Muse et lutte désormais contre le mal et la corruption.

10th Muse planche

Une petite planche pour se rendre compte du style

Évolution de la série

La série originale a débuté au cours de l’année 2000 et s’arrêta à ce premier volume durant près de 5 ans. Par la suite, elle fut relancée par l’auteur pour un second volume. En 2009, une nouvelle série de 4 tomes a été publiée sous le nom « Tenth muse 800 » et propose un nouveau traitement du personnage principal. L’année suivante, la série fut reprise par Roger Cruz et Darren G sous le nom de « 10th Muse: The Lost Issues ».

Avis de la rédac’

Keul : Je dois dire qu’une série basée sur les Muses de la mythologie grecque et orientée Super-Héros avait quelque chose de tentant et c’est la raison principale pour laquelle je me suis intéressé à cette série. Je dois malheureusement avouer que j’ai été déçu par cette série. Si les dessins sont beaux et que l’histoire débute de manière très intéressante, la qualité des tomes est inégale et se détériore encore au fil des publications. Le premier tome est très bon, le second déjà moins et les suivants deviennent difficiles à lire. Il n’est donc pas très étonnant que la série se soit arrêtée au cinquième tome en français (même si elle a continué jusqu’au neuvième en anglais). Le gros point noir de cette série est le découpage de l’histoire, qui est proprement chaotique. On switch d’une année à l’autre sans réel lien entre les scènes vues, ce qui rend très difficile de comprendre le déroulement des évènements. Il faut revenir en arrière à de nombreuses reprises pour comprendre la chronologie des évènements et c’est vraiment pénible. Outre ce point qui pose problème, le fait que les personnages secondaires soient très génériques et sans réel relief n’arrive pas à sauver cette série. A lire si vous êtes un inconditionnel des séries de super-héros, à éviter sinon.

Sources des images

BDthèque

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.