A la Croisée des Mondes (trilogie) / Philip Pullman

À la croisée des mondes, ou « His Dark Materials » en version originale, est une trilogie de romans de fantasy écrite par le romancier britannique Philip Pullman. Elle a été traduite en français par Jean Esch. On y suit les aventures de deux adolescents, Lyra Belacqua et Will Parry, traversant différents univers parallèles en vivant une série d’aventures épiques visant à les sauver de leur fin.

Information technique

Les Royaumes du Nord - Trilogie

La trilogie de la Croisée des Mondes

  • Auteur : Philip Pullman
  • Titre original du cycle : His Dark Materials
  • Titre français du cycle : A la Croisée des Mondes
  • Titres francophones des œuvres :      
    • Les Royaumes du Nord (Northern Lights)
    • La Tour des Anges (The Subtle Knife)
    • Le Miroir d’Ambre (The Amber Spyglass)
  • Dates de la première publication : 1995-2000
  • Nombre de tomes : 3
  • Genre : Fantasy
  • Origine : Angleterre
  • Niveau : Lecteur moyen

Bibliochimie

Si un alchimiste voulait recréer ce livre dans son alambic, quelles choses pourrait-il utiliser comme ingrédients ?

– Un monde parallèle au nôtre

– Des humains possédant des Daemon, sortes d’extensions de leur âme prenant la forme d’animaux et révélant leur caractère profond

– Un Église toute puissante et despotique

– Une particule élémentaire dotée de conscience et qui cristallise les peurs des plus puissants

Les Royaumes du Nord

Les Royaumes du Nord 

A la croisée des mondes

Le tome 1 de la Croisée des Mondes de Philip Pullman

Dans un monde ressemblant au nôtre, la jeune Lyra Belacqua a été recueillie et élevée dans un collège à Oxford. En compagnie de son Daemon Pantalaimon, une créature étroitement liée à elle et qui change d’apparence en fonction des humeurs de la jeune fille, Lyra vit une vie étrange, coupée du reste du monde. Alors que ses journées se succèdent et se ressemblent, elle apprend par hasard l’existence de la Poussière, une particule élémentaire dotée d’étranges pouvoirs et qui semble effrayer l’Eglise et les plus hautes instances. Au même moment, des rumeurs inquiétantes d’enlèvements d’enfants parviennent jusqu’à Lyra. Alors que son meilleur ami Roger se fait enlever, Lyra devra affronter des périls qui dépassent largement les capacités d’une enfant en partant à la recherche de son ami dans les contrées inhospitalières du Nord, tout en tentant de découvrir les mystères de la Poussière. Mais il se pourrait bien que ce voyage ô combien dangereux cache en réalité un destin plus grand encore ; destin qui s’étend bien au delà du monde de la pauvre enfant.

La La Tour des Anges

La Tour des Anges

Si vous n’avez pas lu le tome précédent, ce résumé contient des spoilers

La Tour des Anges

Le tome 2 de la Croisée des Mondes de Philip Pullman

Lyra est entrée dans un autre monde lorsque son père, Lord Asriel, a fendu le tissu qui séparait les mondes. Arrivé dans la ville de Cittàgazze, elle se rend compte que les adultes ont déserté les lieux et que seuls les enfants peuplent encore la ville. Mais une autre présence, malfaisante, habite ces lieux. Des créatures semblables à des Spectres s’attaquent aux adultes, les vidant de leur âme.

Dans notre monde, le jeune Will vit seul avec sa mère, atteinte de démence. Devant la protéger du regard des autres, Will se rend également compte que des hommes recherchent activement son père disparu. Celui-ci faisait des recherches sur la matière sombre, des particules élémentaires qui ne sont pas sans rappeler la Poussière qui effraie tant l’Eglise du monde de Lyra. Fuyant ces hommes, Will découvrira un passage vers Cittàgazze et fera la connaissance de Lyra.

Alors que Lord Asriel est en train de réunir une armée hors du commun pour renverser l’Autorité, les deux enfants découvrent qu’ils sont liés à une prophétie qui pourrait bien mettre un terme à toute vie sur la totalité des mondes connus. Seule certitude, Cittàgazze renferme un objet vital à la survie des mondes. Mais celui-ci est enfermé et protégé au centre de la ville, dans la Tour des Anges.

Le Miroir d’Ambre

Le Miroir d’Ambre

Si vous n’avez pas lu les tomes précédents, ce résumé contient des spoilers

Le miroir des Anges

Le tome 3 de la Croisée des Mondes de Philip Pullman

Lyra a été capturée par sa mère et est désormais prisonnière de celle-ci. Plongée dans un sommeil artificiel par les drogues que sa mère lui fait boire, elle erre dans une sorte de rêve conscient dans lequel elle communique avec l’esprit Roger, son ami décédé.

De son côté, Will a fait la rencontre de deux Anges, Baruch et Balthamos, qui le pressent de rejoindre Lord Asriel pour lui amener le poignard subtil et ainsi l’aider à renverser l’Autorité. Mais le jeune homme n’a qu’une idée en tête : retrouver Lyra et la soustraire aux griffes de sa mère, quitte à mettre l’avenir des mondes en danger.

Alors que les armées de Lord Asriel grossissent et qu’une guerre dans précédent englobant tous les mondes est sur le point d’éclater, le rôle des deux enfants se fait de plus en plus précis. De leurs actions dépendront la survie des mondes, mais les sacrifices qu’ils devront consentir seront à la hauteur de la tâche qui les attend.

Alors que Will se dirige vers Lyra pour la secourir, celle-ci comprend que la réponse à nombre de leurs questions se trouve dans le royaume des Morts, un lieu dont personne n’est jamais revenu et dans lequel son ami Roger est piégé depuis sa mort.

Adaptations

Adaptations

Cette trilogie a connue de nombreuses adaptations suite à son succès. En voici quelques exemples dans l’ordre chronologique :

  • Feuilleton-radio : La BBC Radio 4 a adapté la trilogie en feuilleton en 2003
  • Pièce de théâtre : Nicholas Hytner a adapté les trois livres au théâtre, dans une pièce en deux parties intitulée « His Dark Materials » pour le Royal National Theatre de Londres en 2003 et 2004
  • Film : Un film intitulé « À la croisée des mondes : La Boussole d’or » et réalisé par Chris Weitz a vu le jour en 2007. Celui-ci reprend les évènements du premier livres en s’arrêtant avant la fin de celui-ci. Malheureusement, le film ne fut pas un succès suffisant pour que les deux autres tomes soient adaptés.
  • Jeu vidéo : un jeu vidéo homonyme de type action-aventure a été développé en 2008 et provient de l’adaptation du film. Édite par Sega, on le trouve sur les plateformes PC, PlayStation 2, PlayStation 3, PSP, Xbox 360, Wii et Nintendo DS17.
  • Bande dessinée : une BD fut également créée par Stéphane Melchior et Clément Oubrerie chez Gallimard
A la croisée des monde PS2

Le visuel du jeu sur playstation 2 qui reprend celui du film

Avis

Avis de la Rédac’

Keul : j’avais découvert cette série avec le film « À la croisée des mondes : La Boussole d’or » adapté du premier roman, ce qui ne m’avais pas incité à lire les romans car celui-ci était proprement incompréhensible. Ayant cependant fait l’acquisition de la trilogie, je me suis dit qu’il ne fallait pas rester sur un échec, aussi me suis-je plongé dans la lecture de la trilogie d’A la Croisée des Mondes.

Fort est de constater que les romans sont de bien meilleure qualité que le film. L’histoire prend le temps d’y être développée et les personnages sont présentés avec fort détails et un background solide. On comprend dès lors mieux les tenant et les aboutissant des évènements et j’avoue avoir pris plaisir à lire le premier tome, constatant que le film s’arrêtait à un point très peu pratique pour la compréhension de l’histoire. Le premier tome sert à poser les bases de l’univers, développant les personnages et leurs Daemons tout en nous présentant Lyra, qui deviendra l’héroïne de la trilogie. Celle-ci est espiègle, sauvage et possède une très forte personnalité qui lui jouera d’ailleurs des tours par la suite. L’histoire est menée tambours battant jusqu’à un final explosif, ce qui fait de ce premier tome une œuvre parfaitement maîtrisée d’un bout à l’autre. Je mentionne ce fait car il possède une grande importance pour peu que vous commenciez la lecture du second tome.

A la Croisée des Mondes - BD

La bande dessinée adaptée de la série

Dans la Tour des Anges, toute la tension est retombée et on découvre une Lyra différente, aux antipodes de celle qu’on a laissée dans Les Royaumes du Nord et qui se comporte même comme une noble hautaine à certains moments. Ce comportement est d’autant plus étrange qu’il finit par disparaître passé les premiers chapitres. La Tour des Anges change également de registre au niveau de son histoire, qui part dans une comparaison biblique où se mêlent Anges, Dieu et péché originel qui m’ont fortement fait tiquer tout en me rappelant la désagréable impression ressentie à la lecture du dernier tome de Narnia. Fort heureusement, Pullman prend le contrepied de Clive Staples Lewis en proposant ici une critique au vitriol des croyances religieuses et en les réinterprétant à sa sauce. Ce second tome n’est cependant pas aussi haletant que le premier, même s’il vaut la peine d’être lu.

Puis vient le miroir d’Ambre, conclusion de cette trilogie qui doit répondre aux nombreuses questions que se pose encore le lecteur. On retrouve ici le rythme du premier tome, voire même un rythme plus haletant encore. Le moins qu’on puisse dire est que ce tome est riche en péripéties et retournement de situation. L’univers est encore étoffé et les personnages évoluent de manière intéressante et bien pensée pour finalement atteindre le climax final et la guerre généralisée entre les partisans de Lord Asriel venant de tous les mondes et les représentants de l’Autorité. C’est intense, bien maîtrisé et le final se termine par un sacrifice certes attendu et quelque peu cliché mais parfaitement logique. Finalement, la série s’achève comme elle a commencé, de manière magistrale.

Sources

  • Logo : Wikipédia
  • BD : Gallimard
  • Jaquette du jeu PS2 : jeuxvidéos.com
Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.