Aberrations (série) / Joseph Delaney

L’auteur de l’excellente série l’Epouvanteur se lance dans une nouvelle série : Aberrations. On y découvre que l’Angleterre se fait lentement mais sûrement envahir par un mystérieux brouillard, le Shole, qui tue ou transforme tous ceux qui ont le malheur de s’y aventurer.

Couverture du premier tome d'Aberrations

Fiche technique

  • Titre de la série : Aberrations
  • Titre original de la série : Aberrations
  • Auteur : Joseph Delaney
  • Titre des tomes / titre original des tomes :
    • Le réveil des monstres / The Beast awakens
    • Pas encore paru / The Witch’s warning
  • Genre : Fantasy
  • Années de parution francophones : 2019 –
  • Nombre de tomes dans la série : 1 (2 en langue originale, en cours)
  • Niveau : Lecteur moyen

Bibliochimie

Si un alchimiste voulait recréer ce livre dans son alambic, quelles choses pourrait-il utiliser comme ingrédient ?

– Un mystérieux brouillard qui transforme tout ce qu’il touche

– Une organisation qui cultive le secret à tous les niveaux

– Le style concis et prenant qui a fait le succès de l’Epouvanteur

A quoi s’attendre

Le Shole, un mystérieux et dangereux brouillard, a englouti des régions entières de l’Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s’y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créatures monstrueuses : les aberrations.

Crafty, jeune garçon de treize ans, vit reclus dans la cave de sa maison, dans le duché de Lancaster. C’est un fey, tout comme son père, ce qui veut dire qu’il possède certaines aptitudes magiques, et qu’il est protégé des effets du Shole – mais qui ne le met pas pour autant à l’abri des créatures qui y vivent, d’où sa réclusion dans l’abri protégé crée par son père. Mais tout cela change le jour où il est amené au château, où il devient l’apprenti d’une guilde mystérieuse qui l’emploie alors pour des missions hautement dangereuses.

Mais les aberrations représentent-elles vraiment le plus grand danger ?

Avis de la Rédac’

Mikaua – Quand j’ai trouvé une publicité pour la sortie du premier tome d’Aberrations dans mon tome quinze de l’Epouvanteur, j’ai soigneusement pris note car c’était tout simplement inconcevable pour moi de ne pas m’y lancer : Joseph Delaney a amplement fait preuve de son talent et je n’avais aucun doute sur la qualité de sa nouvelle série. Et je n’ai pas été déçue : le style est là, simple et concis, capable de poser toute une ambiance en quelques mots là où d’autres auraient besoin d’un paragraphe entier. L’intrigue intéresse immédiatement : la Guilde qui recrute Crafty cultive le secret à tous les niveaux et ce mystérieux Shole qui transforme tout ce qu’il touche titille la curiosité. D’ailleurs, j’aime beaucoup l’ironie : l’Angleterre étant célèbre pour ses brumes, le coup du brouillard tueur, c’est bien placé. Côté personnage principal, Crafty est un jeune homme bien sympathique, qui n’est pas sans rappeler ce cher Tomas Ward à ses débuts. A voir si la ressemblance continue ou si leurs caractères vont se séparer plus tard. En résumé, Delaney nous offre avec Aberration une série qui très prometteuse dont j’attends la suite avec impatience !

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.