Anomalia

Série fantastique suisse, Anomalia raconte l’histoire d’une neurochirurgienne qui, de retour dans sa campagne natale, est victime d’hallucinations, et de phénomènes étranges. Huit épisodes à peine, et le tout entièrement tourné dans la canton de Fribourg.

Anomalia - L'affiche annonce la couleur

Fiche technique

  • Titre : Anomalia
  • Pays d’origine : Suisse
  • Diffusion originale : 2016
  • Genre : Fantastique, Paranormal
  • Créateur : Pilar Anguita-MacKay
  • Producteurs : Jean-Marc Fröhle et Françoise Mayor
  • Nombre de saisons : 1
  • Nombre d’épisodes : 8 (environ 42 minutes chacun)
  • Langue : Français

A quoi s’attendre

Valérie Rossier, neurochirurgienne, quitte Genève pour revenir vivre dans son village natal en Gruyère avec son jeune fils Lucas. Elle reprend un poste de chirurgien dans la clinique Le Rosaire, où travaille son ancien mentor, le célèbre professeur Wassermann. Ce dernier l’accueille plutôt fraîchement, la traitant davantage comme l’étudiante qu’elle était à l’université que comme une consoeur.

Jolie vue - Anomalia

Valérie Rossier aura bien besoin de soutien dans ses nouvelles fonctions

A peine arrivée dans ses nouvelles fonctions, Valérie est sujette à des hallucinations, des cauchemars, et des événements étranges s’enchaînent autour d’elle. Mais peut-être faut-il parler de vision ? De son côté, son fils Lucas sympathise immédiatement avec un patient de la clinique, un garçon appelé Jacques. Celui-ci lui fera petit à petit découvrir les secrets de la clinique, et notamment ceux des sous-sols.

Avis de la Rédac’

Mikaua : L’histoire d’Anomalia se passe en hiver, dans la campagne fribourgeoise. Aussi, lorsque j’ai vu apparaître le grand bâtiment de pierre de la clinique où va travailler l’héroïne au milieu des étendues enneigées, j’ai eu un frisson glacé dans le dos tant ça me rappelait l’Overlook de Shining – et l’impression s’est encore accrue lorsque les hallucinations ont commencé. Toutefois, si tous les deux relèvent du genre fantastique, Anomalia n’a pas davantage de liens avec l’oeuvre de Stephen King. Le passé et le présent se mélangent un peu plus à chaque épisode et amènent d’abord des questions, puis petit à petit des réponses. Le scénario est intéressant même si un peu d’un bloc, mais comme qu’il y avait peu d’épisodes à disposition, logiquement il n’y avait pas le temps d’explorer mille ramifications non plus. Les décors, entre la clinique et la compagne enneigée, voient dominer le blanc, ce qui accentue l’aspect irréel de la série. Aucun accent n’a été mis sur le fait que l’intrigue se passe en Suisse, et c’est d’autant mieux : ça fait beaucoup plus naturel de se le faire rappeler, en tant que spectateur, uniquement par de petites touches. Une bonne série, plutôt bien jouée, et pas trop longue. Juste ce qu’il faut pour que même ceux qui ne sont pas de grands fans de paranormal puissent apprécier.

Sources

La page IMDB de la série

La série elle-même

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 7 août 2020

    […] Gessler dans la catégorie Insert Book 3) Yakalai dans les catégorie Dice Roller et Table Ronde 4) Anomalia dans la catégorie Serial Geeker 5) Clues dans la catégorie Moulin à Bulles 6) Far – Lone […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.