Apocalypse

Apocalypse-SystemHistoire

Développé par Baker Vincent D pour le jeu-de-rôle Apocalypse World en 2010, le système de jeu Apocalypse fut ensuite repris pour de nombreux autres jeux-de-rôle appartenant à divers univers. Ces jeux-de-rôle se virent alors apposer la mention « Powered by the Apocalypse »

Le système de jeu Apocalypse

Le système de jeu-de-rôle Apocalypse est assez simple sans être pour autant minimaliste. Il modifie profondément la manière de jouer, car il place le Maître du Jeu dans la position d’un conteur qui n’interviendra dans l’histoire que pour perturber les actions des joueurs, sans employer de dés.

Création de personnage

La base du jeu consiste tout d’abord en une création de personnage facilité grâce à l’utilisation de livrets d’archétypes. Ces livrets contiennent toutes les informations nécessaires pour un joueur afin de créer son personnage et de le personnaliser.

Ces livets (Playbooks) décrivent avec précisions les différentes actions que le personnage d’un archétype peut effectuer et proposent également des compétences et capacités qui orienteront le personnage dans une certaine direction. En règle générale, deux joueurs d’un même groupe ne choisiront jamais le même archétype, ce qui permettra une diversification des actions des groupes de personnages durant la partie.

En fonction du jeu, diverses caractéristiques seront proposées et le joueur devra répartir un certain nombre de points dans celles-ci. Par exemple, le jeu de rôle World of Peril propose les caractéristiques suivantes : Smash / Influence / Maneuvers / Protect / Investigate alors que celles du jeu de rôle Tremulus sont plus nombreuses : Raison / Passion / Puissance / Chance / Affinité / Richesse / Savoir. Apocalypse World se contente, quant à lui, de cinq caractéristiques : Cool / Dur / Sexy / Rusé / Zarb.

En plus de ces caractéristiques, qui oscillent entre -1 et +2 lors de la création pour un maximum de +3, une autre valeur doit également être appliquée à une caractéristique fluctuante, qui permettra de déterminer les interactions entre le personnage et ses compagnons ou entre le personnage et son environnement.

Gestion et résolution des actions

En règle générale, le jeu se décompose en diverses actions qui sont réparties en plusieurs catégories. Ces « Moves », comme elles sont nommées, sont divisées comme suit :

  • Actions de base : Ces actions sont utilisables par tous les personnages, indépendamment de l’archétype choisi.
  • Actions spéciales : dépendantes des archétypes des personnages
  • Actions du meneur de jeu (MJ) : actions utilisables afin de perturber des actions ou des situations entreprises par les personnages joueurs.

Une particularité de ce système de jeu est que le Maître du Jeu ne lance pas de dé (du moins dans la majeure partie des cas). Les joueurs, eux, utilisent deux dés à six faces, qu’ils lanceront pour déterminer le déroulement d’une action. Les deux résultats sont à additionner, puis on appliquera le modificateur de l’action. Un résultat final de 1 à 6 est considéré comme un échec. Un résultat au-delà de 10 est considéré comme une réussite franche (l’équivalent des réussites critiques d’autres jeux). Finalement, un résultat entre 7 et 9 équivaut à une réussite, mais avec laquelle il faut s’attendre à des complications. C’est au Maître de Jeu qu’il incombe de décrire les différents résultats des actions entreprises.

Jeux utilisant le système

Jeux anglais : a Game of Clones ; Apocalypse World ; Dungeon World ; Epyllion ; Headspace ; Monster of the Week ; Monsterhearts ; Murderous Ghosts ; Sagas of the Icelanders ; Spirit of 77 ; Sprawl (The) ; Sundered Land (The) ; Tremulus ; Uncharted Worlds ; Urban Shadows ; Worlds in Peril

Jeux français : Dungeon World ; Libreté

Sources

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 15 juillet 2017

    […] Système de Jeu : Apocalypse […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *