Avatar, le dernier maître de l’air

Quand l’avatar a disparu, il a laissé la nation du pays du feu ravager le monde dans une guerre sans pitié. Exterminant tous les nomades de l’air, l’espoir de contrecarrer les desseins de la nation du feu et de rétablir l’équilibre dans le monde repose désormais sur les épaules d’Aang, le dernier maître de l’air et le nouvel avatar.

Informations techniques

La jaquette du DVD du premier livre

  • Titre original : Avatar: The Last Airbender
  • Titre français : Avatar, le dernier maître de l’air
  • Titre alternatif : Avatar : La Légende d’Aang
  • Date de sortie : juillet 2005
  • Création : Michael Dante DiMartino, Bryan Konietzko
  • Production : Michael Dante DiMartino, Bryan Konietzko
  • Studio d’animation : Nikelodeon
  • Origine : USA
  • Genre : Animation, Action, Aventure, fantastique
  • Saisons : 3
  • Épisodes : 61
  • Durée moyenne par épisode : 24 minutes
  • Statut : terminée

L’Univers

Le monde d’avatar est un univers médiéval, séparé en quatre « factions ». On y trouve le pays du feu, de la terre, les tribus de l’eau du Pôle Nord et du Pôle Sud (qui peuvent être considérées comme deux factions sœurs) et les « nomades » de l’air (qui vivent dans des temples au sommet de quatre montagnes réparties dans le monde). Chaque pays est inspiré par des cultures existantes (les nomades de l’air sont inspirés des moines tibétains, le pays du feu par les chinois, etc.). Dans chaque pays, des personnes peuvent manipuler l’élément lui donnant son nom. Ces personnes sont appelées des maîtres de l’élément en question. La maîtrise de cette magie se fait par l’apprentissage de certains gestes précis. Pas de nom de technique ou d’incantation compliquée, mais simplement des mouvements. Évidemment, les différentes maîtrises demandent des mouvements différents, qui ne se transmettent qu’au sein de la nation en question par des maîtres. Il en va d’ailleurs de même pour la discipline mentale, car l’état d’esprit n’est pas le même pour maîtriser la terre ou l’air.

La carte du monde et des quatre nations

Il faut également savoir qu’en plus quatre maîtrises de base, on trouve également des maîtrises secondaires ; comme la maîtrise des plantes, par exemple, qui est dérivée de l’eau, ou la foudre, ultime forme de la maîtrise du feu.

Les règles de maîtrise sont simples et chaque maîtrise est exclusive. Un maître de l’eau ne pourra jamais maîtriser le feu, par contre les maîtrises secondaires se cumulent avec la maîtrise de l’élément dont elles sont issues.

A côté du monde physique se trouve aussi un monde spirituel, peuplé d’esprits en tous genres. Ce sont certains de ces esprits qui ont appris aux humains la maîtrise des éléments.

L’avatar est une personne unique sur la planète, lui et lui seul peut maîtriser les quatre éléments. Son rôle est de préserver l’équilibre entre les quatre peuples, et donc l’équilibre du monde. L’avatar est un homme ou une femme choisi dans un peuple en suivant un cycle : feu -> air -> eau -> terre -> feu -> … Quand l’avatar meurt, un autre apparaît. L’avatar est aussi très proche du monde spirituel, ce qui lui permet d’accéder à « l’état d’avatar », état dans lequel il peut accéder à l’expérience de tous les avatars qui l’ont précédé. Mais cette puissance a un coût : si l’avatar meurt en étant dans l’état d’avatar, il cessera d’exister et le cycle de l’avatar sera rompu à jamais.

L’histoire

Avatar, le dernier maître de l’air raconte l’histoire d’Aang, un jeune nomade de l’air (13-14 ans), qui est retrouvé prisonnier dans un iceberg par deux jeunes (même âge) de la tribu de l’eau. Aang est l’avatar disparu il y a 100 ans, laissant la nation du pays du feu ravager le monde dans une guerre sans pitié. Au début de sa croisade, la nation du feu a exterminé tous les nomades de l’air, ce qui fait d’Aang le dernier maître de l’air, et le dernier espoir de contrecarrer les desseins de la nation du feu et de rétablir l’équilibre dans le monde. Dans ce but, il doit éveiller ses pouvoirs d’avatar en apprenant à maîtriser les trois autres éléments. C’est à cette condition unique qu’il pourra atteindre son but et aura une chance de sauver ceux à qui il tient.

Les différents personnages principaux de la série

Avis de la rédaction

Wile Cranky Coyote: La série est très sympa, il y a beaucoup de thèmes qui sont abordés (amitié, sens du devoir, un peu d’écologie aussi, et beaucoup de tolérance), du coup elle convient aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Aang, l’avatar, est un garçon bien de son âge, qui préfère s’amuser et n’aime pas se battre. A son réveil, il va prendre de sacrées claques et dérouillées, et va devoir faire des efforts pour réparer ses erreurs. Au départ, il ne maîtrise que l’air, mais il est très proche du monde spirituel, ce qui lui permet de passer en état d’avatar au besoin (et ainsi de pouvoir maîtriser tous les éléments). Chaque livre – ainsi que sont nommés les cycles – de la série raconte la maîtrise d’un élément, on trouve ainsi le livre de l’eau, de la terre, puis du feu. La première étape sera chaque fois de trouver un maître auprès de qui Aang pourra être formé. Le découpage de la série est simple et permet de suivre les aventures de nos héros sans problème. Quant à l’animation, elle est de qualité et très fluide. Une excellente série donc, que je trouve vraiment très réussie contrairement au film qui… enfin qui ne lui fait pas vraiment honneur.

Mikaua : Je ne peux qu’approuver Wile sur la qualité de cette série. Le scénario est très bien ficelé, et les personnages ont une véritable personnalité qu’on voit évoluer au fil des épisodes et des épreuves, antagonistes inclus ! Si on y ajoute la qualité du dessin et des musiques, on se retrouve avec un excellent dessin-animé que je recommande vivement !

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *