Barakamon

Un jeune calligraphe plein de talent est obligé, suite à un pétage de plomb de sa part, d’aller vivre sur une petite île au fin fond de la campagne japonaise. Comment ce citadin endurci va-t-il s’adapter à la vie rurale ? La réponse en lisant Barakamon, une série bourrée d’énergie et de bonne humeur !

Tome 10 de Barakamon - Maître Handa et Naru

Fiche technique

  • Titre : Barakamon
  • Auteur : Satsuki Yoshino
  • Type : Shonen
  • Origine : Japon
  • Genre : Tranche de vie, Humour, Bonne humeur
  • Editeur : Ki-oon
  • Sens de lecture : Japonais
  • Année : 2009
  • Nombre de tomes : 16 (15 traduits)
  • Statut : En cours
  • Niveau : Lecteur moyen

A quoi s’attendre ?

Seishû Handa est l’étoile montante de la calligraphie et collectionne les prix d’excellence, sacrifiant tout pour son art et ne vivant que pour lui. Le jour où le directeur d’une exposition réputée lui reproche de faire des calligraphies trop formatées, fades et sans saveur, Seishû explose et le frappe de toutes ses forces. Evidemment, frapper ainsi un éminent personnage, d’autant plus qu’il s’agit d’un vieil homme qui marche en s’aidant d’une canne, ne va pas sans conséquence : le jeune homme se retrouve forcé d’aller « se rafraîchir les idées » en allant vivre sur une petite île au fin fond de la campagne japonaise.

S’il espère dans un premier temps pouvoir se ressourcer et profiter du calme pour se concentrer sur sa calligraphie, Seishû déchante très vite : une gamine du village appelée Naru s’introduit régulièrement dans sa maison pour jouer avec lui, et les autres villageois ne le laissent pas davantage en paix.

Entre les fêtes traditionnelles, les aléas de la vie à la campagne et les sorties plus ou moins forcées avec les enfants, le jeune homme va donc découvrir une autre manière de vivre. Seishû y trouvera-t-il l’inspiration qui lui manque pour trouver un style de calligraphie qui lui soit propre ?

Bataille d'eau entre les protagonistes de Barakamon

Un exemple typique de situation où va se faire entraîner le jeune calligraphe.

Un petit plus

L’auteur, Satsuki Yoshino, a grandi dans l’archipel de Gotô, dans le département de Nagasaki, et c’est justement là que se déroule l’histoire de Barakamon. Les péripéties du héros, ainsi que les lieux et traditions, sont donc très fortement inspirées de la réalité. A la fin de chaque tome, deux pages, nommées « Gazette de Barakamon », présentent des anecdotes racontées par l’auteur ou son responsable éditorial, ainsi que des photographies.

Avis de la rédac’

Mikaua : le titre de la série, Barakamon, est une expression du sud du Japon qui signifie « avoir la pêche » ou « personne en pleine forme ». Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce titre est bien choisi : tous les personnages de cette histoire débordent d’énergie ; et particulièrement la petite Naru, qui du haut de ses cinq ans semble absolument inépuisable ! On compatit avec le calligraphe, qui n’a plus un instant à lui et se fait constamment envahir, et pourtant on s’attache très rapidement à tous les villageois, tous pleins de bonnes intentions et décidés à aider un peu ce pauvre jeunet de la ville qui ne connaît rien à la campagne. Barakamon est une série qui prend son temps, comme la vie dans ce petit village, et pourtant on ne s’y ennuie pas : il y a toujours quelque chose à apprendre, que ce soit sur les traditions japonaises, sur les différences ville-campagne, ou même sur la vie en général. Le dessin met en avant les expressions des personnages et, même s’il montre des erreurs de proportions et autres maladresses – ce qu’on trouve souvent dans les premiers tomes de séries –, il fait parfaitement ressentir l’ambiance et les sentiments véhiculés par l’histoire. Barakamon, c’est une série toute simple pleine de bonne humeur, qui redonne le sourire à sa simple lecture.

Sources :

Article sur la série du site Manga-news

L’excellent dossier sur la série du site Manga-news

Les trois premiers tomes de la série

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 1 avril 2018

    […] quelques exemples de mangas appartenant à cette catégorie : Barakamon, Dragon Ball, Dragon Hunter, Dreamland, Element Line, Final Fantasy Type-0, Fullmetal Alchemist,  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *