Bibliomancien / Jim C. Hines

Quel amateur de lecture de l’imaginaire n’a jamais rêvé posséder un exemplaire de l’un ou l’autre objet décrit dans le récit ? Isaac Vainio, le héros de Bibliomancien, peut plonger la main à l’intérieur d’un livre pour en extraire l’objet qui l’intéresse. Mais avant d’être jaloux, il faut bien se dire que ceux ayant ce don doivent souvent se colleter avec des créatures tout droit sorties des romans, et en tête de liste nos amis aux longues dents !

Couverture de Bibliomancien

Fiche technique

  • Titre de la série : Magie ex libris
  • Titre original : Libriomancer
  • Titre original de la série : Magic ex libris
  • Genre : Fantasy (urban fantasy)
  • Nombre de tomes dans la série : 2 (en cours)
  • Niveau : Lecteur moyen

Bibliochimie

Si un alchimiste voulait recréer ce livre dans son alambic, quelles choses pourrait-il utiliser comme ingrédient ?

– Un héros geek avec un pouvoir magique qui fera envie à plus d’un

– Une brassée d’ouvrages bien connus de s-f et fantasy

– Un traitement des vampires très bien pensé

L’histoire en quelques mots

Isaac Vainio est un bibliomancien. Membre des Douze Gardiens des Portes, une organisation secrète fondée par Johannes Gutenberg, il dispose d’une magie très particulière : il peut puiser à volonté dans les livres et en tirer n’importe quel objet du récit. Et Isaac, en vrai fan de science-fiction et de fantasy, préfère par-dessus tout utiliser des pistolets laser, des ceintures-bouclier de Dune et des sabres laser de Star Wars quand les Gardiens l’envoient sur le terrain combattre les menaces magiques qui guettent la Terre.

Sauf que, deux ans plus tôt, manquant perdre la raison et la vie au cours d’une mission qui a mal tourné, Isaac a été mis au placard. Réduit au rang de simple catalogueur dans une petite bibliothèque municipale, il ne conserve de son ancienne vie d’agent de terrain que Titache, sa fidèle araignée-flamme, qui a la particularité de prendre feu en présence d’un danger.

Son existence rangée bascule le jour où trois vampires débarquent dans sa bibliothèque pour le tuer. Les Gardiens auraient déclaré la guerre aux morts-vivants…

Juste pour vous donner envie

L’intrigue du roman est ancré dans notre réalité. Et si l’auteur invente quelques ouvrages, l’écrasante majorité des livres utilisés par Isaac au cours de son aventure existent bel et bien. Le lecteur peut donc reconnaître quelques grands classiques et tâcher de deviner avant que le héros y plonge la main quel objet utile pourrait bien sortir d’entre ses pages.

Avis de la Rédac’

Mikaua : Pouvoir plonger la main dans son livre préféré et en sortir n’importe quel objet, tant qu’il peut passer par la « fenêtre » du livre ouvert. Franchement, quel Geek amateur de lecture ne rêverait pas d’avoir ce pouvoir de bibliomancie ? De plus, cette magie est plutôt bien traitée, avec des limitations qui tiennent la route pour éviter d’en faire un super-pouvoir qui donne réponse à tous les problèmes et une utilisation bien amenée. Bref, que du bonheur ! Le héros est sympathique, fana de sf (surtout) et fantasy (juste un peu), et l’auteur a su lui donner d’excellentes références (dont Doctor Who et Firefly, pour n’en citer que deux), et il les utilise avec un à-propos qu’on ne peut que saluer : on se sent en bonne compagnie lors de la lecture ! Enfin, cerise sur le gâteau pour ceux que la vampire-mania de ces dernières années commence sérieusement à agacer, le traitement de ces créatures dans ce roman est très intéressante. En effet, chaque auteur décrivant ces créatures à sa sauce donne naissance à une espèce de vampires spécifique et toutes cohabitent au sein de la nation vampire : exit la suprématie de la version exagérément glamour tellement en vogue ces derniers temps ! Je recommande donc chaudement la lecture de Bibliomancien, vous ne serez pas déçu !

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *