+C Sword and Cornett

+C Sword and Cornett nous emmène dans une intrigue politique basée sur les droits de succession d’un pays prospère. Alors que le frère de Belca, jeune prince bâtard du royaume, est sur le point d’être élu roi, celui-ci se fait assassiner. Quand le gouvernement du pays est à vos trousses, il ne reste que la fuite, dans l’espoir de pouvoir un jour faire éclater la vérité au grand jour.

Informations techniques

Le visuel du tome 1

  • Titre français : +C Sword and Cornett
  • Auteur : Yugyôji Tama
  • Origine : Japon
  • Type : Shojo
  • Sous-catégorie : Manga
  • Genre : Action, Drame, Fantastique
  • Éditeur : Soleil
  • Sens de lecture : japonais
  • Année : 2008
  • Nombre de tomes parus : 2 (VO :8)
  • Statut : stoppée
  • Âge conseillé : 12+
  • Langue : français

L’histoire en quelques mots

Prince bâtard du royaume, Belca mène une vie en marge de la royauté au milieu de ses deux demi-frères, Hector et Orcelito, et de sa demi-sœur Muska. Mais alors que le royaume était prospère, la mort du roi propulse le prince Hector sur le devant de la scène. Celui-ci ne partage cependant pas la vision conservatrice du monde qu’avait son père et son ouverture aux autres peuples – particulièrement envers les Amontels, qui sont considérés comme des enfants du démon – dérange passablement le gouvernement. Rapidement éliminé, il laisse ses deux frères dans une fâcheuse posture. Alors qu’Orcelito devient le pantin du gouvernement, Belca n’a d’autre choix que de fuir le royaume pour sauver sa vie et tenter de comprendre quelles sont les raisons qui ont poussé à l’assassinat de son demi-frère. Parviendra-t-il à s’élever au-dessus des clichés dont il a été abreuvé durant son enfance pour comprendre son défunt frère et tenter de faire éclater la vérité sur sa mort au grand jour ?

L’une des planche pour se faire une petite idée du dessin

Avis de la Rédac’

Xefed : Dans la longue lignée des mangas abandonnés en publication française, j’appelle « +C Sword and Cornett ». Les éditions Soleil nous ont désormais habitués à ces abandons, mais cela ne rend pas les choses plus aisées pour les fans de mangas. Une fois de plus donc, seuls les deux premiers tomes de la série ont été traduits en français sur les huit publiés au Japon. Les négociations avec le Pays du Soleil Levant n’ont donc pas abouti, ce qui est fort dommage car la série avait du potentiel. Si le premier tome peut paraître un peu cliché du fait du traitement du Prince Belca, de son statut de bâtard et de sa relation avec ses frères et sœurs, le propos évolue au fil de celui-ci de manière intéressante par la suite. Les interaction avec le peuple des Amontels et l’évolution du caractère de Belca sont amenés de manière intelligente, avec une réelle réflexion derrière. Le dessin est également assez joli et les cases s’enchaînent de manière très dynamique grâce à un découpage assez bien maîtrisé mais non exempt de petites erreurs. On constate également un jolie évolution entre les deux tomes, ce qui est plaisant. Difficile cependant de se faire une idée de la qualité de la série avec seulement un quart des tomes proposés. Si vous appréciez la série, il vous faudra continuer celle-ci dans la langue de Goethe ou celle de Shakespeare pour la terminer car – même si celui-ci avait été annoncé en juin 2014 – il n’y a malheureusement toujours pas de reboot prévu pour cette série. Une petite déception donc qui n’a rien à voir avec la qualité du manga, mais plutôt avec la maison d’édition qui n’a su mener son projet du publication à terme.

Source des images

https://i7.mangareader.net

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 14 août 2020

    […] Voici quelques exemples de mangas appartenant à cette catégorie : Divine Nanami, Fruits basket, Love So Life,  Immortal Rain, Kilary,  L’épouse du Dieu de l’eau,  Magic Knight Rayearth, Meru Puri, Psychic détective Yakumo, RG Veda, Sailor Moon, Sakura chasseuse de cartes, Tokyo mew mew, Toshokan senso–Love & War, +C Sword and Cornett […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.