Chat qui n’aimait pas les croquettes (le)

Quand on est un chat domestique et qu’on n’apprécie pas les croquettes qu’on nous sert à longueur de journée, il n’y a pas trente-six moyens d’obtenir la viande qui nous fait envie : sortir de sa douillette maison pour partir en chasse, quitte à vivre quelques aventures au passage…

Informations techniques

Le chat qui n’aimait pas les croquettes

Le visuel de la bande dessinée

  • Titre français : Le chat qui n’aimait pas les croquettes
  • Scénario : Odrade
  • Dessin : Odrade
  • Origine : Europe
  • Genre : Humour, jeunesse
  • Type : Bande Dessinée
  • Éditeur VF : Sandwave
  • Année : 2016
  • Nombre de volumes parus : 1
  • Statut : terminée
  • Âge conseillé :

Pour vous mettre en appétit

Suivez les aventures d’un chat domestique tout ce qu’il y a de plus ordinaire, à ceci près qu’il déteste les croquettes. Pour assouvir son envie de viande, celui-ci s’échappe une fois la nuit tombée, ce qui l’amène à vivre des aventures extraordinaires et rocambolesques.

De magnifiques planches tout en noir et blanc

Avis de la rédac’

Keul : Un petit One-shot fort sympathique, découvert il y a quelques temps déjà, mais qui est toujours aussi sympathique à relire. Les aventure de ce chat sont tout ce qu’il y a de plus classiques mais les répercussions de ces actions sont toujours inattendues. Le dessin, tout en noir et blanc, rend admirablement bien l’atmosphère particulières des escapades nocturnes de notre petit félin. Les expressions des différents personnages rencontrés tout au long des histoires sont très bien maîtrisées, particulièrement pour les animaux, et on ne peut qu’être admiratif du soin apporté à chacune des planches. Une magnifique découverte que je ne peux que vous conseiller.

Xefed : J’ai découvert cette bande-dessinée à l’occasion de notre sortie annuelle au Salon du Livre et de la Presse et j’ai eu la chance de pouvoir échanger quelques mots avec l’auteure, qui est fort sympathique par ailleurs. Le dessin est magnifique et le style tout en noir et blanc ne souffre d’aucun défaut. J’ai été bluffée de la qualité de cette bande-dessinée et je remercie les financements participatifs qui ont permis sa création. Cette bande dessinée se lit (et se relit) vite sans qu’on s’en lasse et convient parfaitement à nos Graines de Geek, ce qui ne gâche rien ! Au final, certainement l’une des meilleures découvertes de cette fameuse année là avec Brindille. Comme quoi la bande-dessinée a encore de beaux jours devant elle.

Sources des images

https://www.bedetheque.com

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.