Elfquest

A l’âge de pierre, les Humains voient débarquer un vaisseau spatial venu des étoiles lointaines et transportant des créatures fantastiques et immortelles, les Elfes. Mais loin de se dérouler dans le calme, cette rencontre finira dans un bain de sang qui provoquera la mort de nombreux elfes. Des éons plus tard, les survivants ont tout oublié de leur lointain passé et tentent de retrouver des bribes de leurs connaissances perdues. Ainsi débute la quête vers le Palais qui amena les elfes sur la terre des Hommes, ainsi débute l’Elfquest.

Informations techniques

Le livre de base d'Elfquest

Le livre de base d’Elfquest

  • Titre : Elfquest
  • Type : Médiéval fantastique
  • Editeur : Haloween Concept
  • Auteurs : Kenneth R. Brown, Elizabeth Cerritelli, Jeff Okamoto, Stephen ‘Steve’ Perrin , Sandy Petersen, Greg Stafford
  • Cartographes : Yurek Chodak, Richard Pini, Carolyn Schultz-Savoy
  • Illustrateur : Wendy Pini
  • Année : 1994
  • Système de Jeu : Basis Rôle Playing – Chaosium
  • État actuel : Paru

Concept de base

Elfquest vous propose d’évoluer dans le monde de la bande-dessinée d’Elfequest, de Richard et Wendy Pini. Dans cet univers nommé le Monde des deux lunes, l’histoire principale se déroule des éons après l’arrivée des premiers elfes, venus des étoiles sur ce qu’ils nomment le Palais. Les confrontations qui les opposèrent alors aux humains ont aujourd’hui laissé des traces et la haine entre les races régit la majeure partie des échanges entre celles-ci. Les humains vivent à l’âge de pierre et restent des créatures violentes. Les elfes d’aujourd’hui ne sont plus que de pâles reflets de leur puissance d’antan et leur immortalité théorique ne les protège plus de la violence des Hommes. Réunis en tribus, rares sont les elfes qui savent encore où se trouvent leurs origines.

Elfquest vous propose d’incarner des elfes appartenant à la tribu des Wolfriders – les maîtres Loups (voir éventuellement des elfes ou créatures d’autres tribus). Les quêtes s’organiseront autour de la recherche des origines de la race des elfes et des connaissances qui furent perdues.

L'écran de jeu

L’écran de jeu

Système de jeu

Le système d’Elfquest est assez simple et emploie les règles de Basic Role-Playing, ou plus simplement BRP. Pour ceux qui ne connaissent pas ce système, celui-ci emploie le d100 pour la résolution des actions des personnages. Ce système fut l’un des premiers à ne plus utiliser les classes de personnage ainsi que la notion de niveau, en proposant un système de compétences progressant individuellement, basé sur les pourcentages. Un système de pourcentage de réussite est plus intuitif et moins abstrait qu’un système de niveaux. A la différence d’autres jeux de rôle qui emploient BRP, Elfquest n’emploie pas de bonus aux compétences liées aux caractéristiques. La magie est également quelque peu différente de celle décrite dans les règles classiques et se base sur des pouvoirs tirés aléatoirement à la création de personnage. Pour le système des caractéristiques et des compétences, les règles classiques sont employées. Toutes les actions entreprises se résolvent par le lancer d’un d100 qui se basera sur le pourcentage possédé par le personnage (ou un pourcentage dérivé d’une caractéristique). Le but du joueur est d’obtenir un résultat inférieur au pourcentage de la compétence en question afin que l’action soit un succès.

La carte du monde

La carte du monde

De la BD au Jeu de rôle

Le jeu de rôle Elfquest se base sur la bande-dessinée du même nom et on retrouvera de nombreux éléments tirée de cette dernière. Plusieurs planches originales de la BD viennent illustrer la base, même si on regrettera le noir et blanc de la version française. Les personnages de l’univers de la BD ainsi que leur périple sont également intégrés à la base et « traduits » en termes rôlistes au niveau de leurs caractéristiques et compétences.

Avis de la Rédac’

Keul : Elfquest est un jeu de rôle assez simple d’accès, comme presque tous les jeux qui emploient le système Basis Rôle Play. Les règles de base sont facilement assimilables et nombres d’éléments, comme la magie par exemple, sont intuitifs. On regrettera cependant des différences de complexité parfois très grandes entre certaines règles. L’univers reste très intéressant à jouer, même si le background présenté dans les pages du livre de base est très minimaliste. Difficile donc de prendre toute la mesure de l’univers du Monde des deux lunes si vous n’avez pas lu les nombreuses bandes-dessinées de la série. Reste qu’au final le jeu est facilement utilisable pour une initiation au jeu de rôle, même si l’équipe que vous gèrerez en tant que Maître du Jeu ne connaît rien à l’univers. Les relations entre les différentes races sont généralement assez conflictuelles et les interactions entre elles se terminent généralement dans le sang, ce qui minimise quelque peu de rôle-play hors du groupe.

Pour terminer, un mot en ce qui concerne la traduction du livre de base. On regrettera quelques phrases bancales qui semblent dénuées de sens par moment mais, au final, la version française reste de très bonne qualité. Le choix de laisser les noms originaux des personnages (donc en anglais) est tout à fait compréhensible car cela vaut toujours mieux que des mauvaises traductions. Dommage cependant que les nom des monstres n’aient pas été traduits.

Site officiel : http://elfquest.com/

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 9 février 2017

    […] Dark Ages, Cthulhu For President, D20 – Dragon Lords of Melniboné, Dungeons and Dragons, Elfquest, Elric !, Harry Potter JDR, Hawkmoon, Nephilim, King Arthur Pendragon, Prince Valiant, Ringworld, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *