Epyllion

Il y a de cela plusieurs centaines d’années, les dragons s’opposèrent à la Noirceur et débarrassèrent le monde de la menace qu’elle représentait. Mais aujourd’hui, cette Noirceur est de retour et menace les lieux longtemps considérés comme sûrs. Ne restent désormais plus que les enfants des dragons d’antan pour stopper cette menace et empêcher le monde de sombrer dans les ténèbres.

Informations techniques

La base d’Epyllion

  • Titre : Epyllion
  • Type : Médiéval Fantastique, Merveilleux, Onirique
  • Édition : Magpie Games
  • Auteurs : Marissa ‘MK’ Kelly, Mark Diaz Truman
  • Année : 2014
  • Système de Jeu : Apocalypse
  • Nombre d’édition(s) : 2
  • État actuel : Paru
  • Langue : Anglais

Histoire et concept de base

Le jeu de rôle Epyllion se déroule sur le continent de Dragonia, un continent peuplé de dragons. Dans le passé, ce continent a été le théâtre d’une guerre sanglante entre les dragons et des entités malveillantes qui se faisaient appeler la Noirceur. Aujourd’hui, la civilisation draconique est en paix, et les guerres et la Noirceur ne sont plus qu’un vague souvenir. Mais si les plus anciens des dragons ont relégué cette dernière au rang de souvenir, il n’en est pas de même pour la jeune génération, qui pense que celle-ci est sur le point de revenir pour envahir le monde.

Système de jeu et personnages

L’une des ville du continent draconique

Le système de jeu d’Epyllion se nomme Apocalypse. Assez simple d’utilisation et rapide à mettre en place, il propose une création de personnage basé sur des archétypes prédéfinis (Academic, Crafter, Daredevil, Nature Adept, Seer, Warrior). Les personnages incarnent des dragons et ceux-ci devront choisir un archétype de base qui leur donnera l’orientation générale de leur dragon. Par la suite, certains choix seront à effectuer pour personnaliser son dragon.

Les dragons sont définis par des attributs. Leur nombre varie de la première édition (Heart, Charm, Courage et Cunning) à la seconde (Charm, Courage et Cunning). Comme pour les autres jeux basés sur Apocalypse, leurs valeurs varient de -1 à +3.

Après les attributs, la couleur joue également un rôle important dans la caractérisation du dragon car elle définit la couleur de ses gemmes. Ces gemmes possèdent une grande importance, car elles permettent à son dragon d’activer la magie lunaire ainsi que de combattre l’influence de la Noirceur qui peut les contaminer. Ces gemmes peuvent également être données à d’autres joueurs pour établir des liens avec eux.

Les Lunes qui gravitent autour de Dragonia possèdent une grande importance pour les dragons. Ce sont elles qui régissent leur magie et leur culture. Ces lunes possèdent des gardiens qui entretiennent d’étroites relations avec les dragons.

Les lunes d’Epyllion

Finalement, la Maison draconique du personnage se chargera de compléter les éléments de background en ce qui concerne ses principes de vie, une vertu à laquelle il est attaché, et les liens qu’il entretient avec les autres dragons

Les maisons draconiques

Gestion et résolution des actions

En règle générale, le jeu se décompose en diverses actions qui sont réparties en plusieurs catégories. Ces « Moves », comme elles sont nommées, sont divisées comme suit :

  • Actions de base : ces actions sont utilisables par tous les personnages, indépendamment de l’archétype choisi.
  • Actions spéciales : dépendantes des archétypes des personnages.
  • Actions du Meneur de Jeu (MJ) : actions utilisables afin de perturber des actions ou des situations entreprises par les personnages joueurs.

Une particularité de ce système de jeu est que le Maître du Jeu ne lance pas de dé (du moins dans la majeure partie des cas). Les joueurs, eux, utilisent deux dés à six faces, qu’ils lanceront pour déterminer le déroulement d’une action. Les deux résultats sont à additionner, puis on appliquera le modificateur de l’action. Un résultat final de 1 à 6 est considéré comme un échec. Un résultat au-delà de 10 est considéré comme une réussite franche (l’équivalent des réussites critiques d’autres jeux). Finalement, un résultat entre 7 et 9 équivaut à une réussite, mais avec laquelle il faut s’attendre à des complications. C’est au Meneur de Jeu qu’il incombe de décrire les différents résultats des actions entreprises.

Les dragons d’Epyllion

Évolution des personnages

L’évolution des personnages se fait par l’acquisition d’expérience, qui est ici nommée « points d’avancement ». Sous certaines conditions (mouvements spéciaux, actions particulières, résultats de dés exceptionnels), le personnage obtient un point d’avancement. Obtenir un certain nombre de points contribue à faire évoluer son personnage, même si cette évolution est propre à cet univers. Les personnages incarnant des dragons, ceux-ci ne prennent pas de niveau mais avancent en âge (de Raw-Scales Drake au Elder Dragon et aux Anciens), débloquant de nouvelles capacités et compétences.

La magie draconique

Source des images

http://www.magpiegames.com/epyllion/

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *