Final Fantasy Tactics – The War of the Lions

Dans la même veine que le jeu Final Fantasy Tactics, sorti sur Playstation 1, et Final Fantasy XII, sorti sur Playstation 2, Final Fantasy Tactics : The War of the Lions se déroule dans l’univers si particulier d’Ivalice. Ce jeu de stratégie permet une grande liberté d’optimisation de votre équipe de personnages tout en proposant une histoire riche et haletante.

Informations techniques

Comme toujours, voici quelques petites informations techniques sur le jeu :

La bannière du jeu

La bannière du jeu

• Titre original : ファイナルファンタジータクティクス 獅子戦争 – Fainaru Fantajī Takutikusu Shishi Sensō
• Titre : Final Fantasy Tactics : The War of the Lions
• Série : Final Fantasy Ivalice Alliance
• Éditeur : Square Enix
• Développeur : TOSE, Square Enix
• Concepteur : Hiroyuki Ito
• Musiques :  Hitoshi Sakimoto, Masaharu Iwata
• Console : PlayStation Portable, iOS, Android
• Date de sortie : mai 2017
• Genre : RPG tactique
• Mode de jeu : solo, multiplayer
• Langue : Anglais sous-titré anglais
• Âge : 12+

Histoire

Alors que le royaume d’Ivalice sort d’une guerre dévastatrice nommée la Guerre de Cinquante Ans, des conflits persistent encore entre deux ordres de chevalerie : le Ciel Septentrional et le Ciel Méridional. Tout deux tentent d’imposer leur domination sur la région afin de se placer comme régent d’Ondoria Atkascha III, un souverain fantoche mis en place à la suite de la guerre. L’histoire débute lorsque la fille d’Ondoria Atkascha III est capturée par le Ciel Septentrional alors que vous êtes sensé la protéger. Se mettant en route pour sauver la princesse, votre groupe obtiendra des révélations sur la véritable histoire de la Guerre de Cinquante Ans et des intrigues politiques qui la composaient. Et si l’histoire que tout le monde pense être réelle n’était en réalité qu’un tissu de mensonges mis en place par les puissants de ce monde et que tout ce en quoi vous croyez n’était en réalité qu’un triste mensonge ? A vous de découvrir ce qu’il en est et où se cache la vérité.

Une représentation des différents jobs de base

Une représentation des différents jobs de base

Univers : Ivalice Alliance

Le logo d'Ivalice Alliance présent dans plusieurs jeux

Le logo d’Ivalice Alliance présent dans plusieurs jeux

Créé en 1995 par Yasumi Matsuno, l’univers d’Ivalice est un monde imaginaire servant de cadre à divers jeux de la licence Final Fantasy. Final Fantasy Tactics, Final Fantasy Tactics Advance, Vagrant Story, Crystal Defenders ainsi que Vanguard Storm se déroulent donc dans un univers identique, possédant des règles et des personnages communs qui se retrouvent souvent d’un opus à l’autre, bien que les histoires ne soient pas toujours directement liées. En décembre 2006, Square débute un projet d’envergure nommé « Ivalice Alliance » visant à exploiter d’avantage l’univers de Matsuno. Quatre jeux supplémentaires sont alors développés dans l’univers d’Ivalice, soit : Final Fantasy Tactics : The War of the Lions, Final Fantasy Tactics Advance 2 : Grimoire of the Rift, Final Fantasy XII et Final Fantasy XII Revenant Wings.

Système de jeu

Le système d’évolution des personnages de War of the Lions est basé sur les jobs, comme dans tous les autres jeux tactics de la licence. Chaque personnage évolue dans un job (un métier en quelque sorte) qui lui donne accès à certaines compétences. Ces compétences sont reliées à des équipements ou des armes qui doivent être équipés pour pouvoir utiliser et apprendre une compétence. Ces compétences s’apprennent par le gain de Job Points (JP) obtenus lors des combats. Une fois un certain nombre de ces points gagnés, la compétence est débloquée de manière définitive. Il ne reste alors plus qu’à équiper le personnage avec une nouvelle arme ou un nouvel équipement possédant une compétence non apprise et reproduire l’opération. Une fois un certain nombre de compétence obtenu, le personnage gagnera l’accès à de nouveaux jobs plus poussés, aux compétences plus développées.

Un petit exemple des différents Jobs disponibles

Un petit exemple des différents Jobs disponibles

Les combats rapportent donc des Job Points, mais également de l’expérience, qui permet aux personnages de monter de niveau et d’augmenter leurs caractéristiques.

Le système de combat de War of the Lions fonctionne au tour par tour, avec une grille sur laquelle les personnages devront se déplacer. Chaque job possède un nombre de cases de déplacement propre, tout comme une portée d’attaque qui diffère des autres métiers. Durant son tour d’action, un personnage peut donc se déplacer et/ou attaquer et/ou employer une compétence et/ou passer son tour. Certaines actions spéciales sont également disponibles et prennent un tour d’action complet du personnage, mais celles-ci ne sont disponibles que plus tard dans l’histoire.

Un petit exemple de map de combat avec les menus de sélection d'attaque

Un petit exemple de map de combat avec les menus de sélection d’attaque

Avis de la rédaction

Keul : Final Fantasy Tactic : War of the Lions est l’un de ces jeux jouissifs dans lesquels nous plongeons avec plaisir sans voir le temps passer. L’histoire est excellente et très mature pour un jeu de ce genre, et l’univers est toujours aussi immersif avec ses clans, ses trahisons et ses règles de combat qui nous mènent la vie dure. On pourra cependant regretter quelques petits couacs dans la gestion de l’intelligence artificielle, qui sélectionne parfois des actions qui nous semblent incompréhensibles alors qu’il y avait mieux à faire dans ces circonstances. On pourra aussi reprocher à cet opus la nécessité d’ouvrir le menu afin d’accéder à la liste de succession des actions afin de savoir dans quel ordre se déroulera l’initiative de chaque personnage, et c’est peut être là le point noir le plus énervant. Énervant car il n’est pratiquement pas possible de poser une stratégie efficace sur le long terme sans se référer à cette fameuse liste car certains sorts nécessitent plusieurs rounds pour être lancés. Ajouter à cela que Square n’a pas corrigé les petits bugs de texture de certains niveaux par rapport à la version d’origine, rendant difficile l’appréciation des hauteurs et obligeant le joueur à modifier sans cesse l’angle de la caméra et vous grincerez des dents durant certains niveaux. Cependant ces petits problèmes restent très en deçà des points forts de War of the Lions, qui brille par ses cinématiques (absentes dans de nombreux autres opus d’Ivalice Alliance), par ses musiques entraînantes et collant parfaitement aux scènes de combat, par sa liberté d’amélioration de son équipe et par son mode multijoueurs. Cela mis bout à bout, vous obtiendrez un indispensable pour tout fan de ce genre de jeu ou de la série Final Fantasy.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *