Final Fantasy Type-0 – Le Guerrier à l’épée de glace

FF type 0Cela fait maintenant quelques temps que le très attendu Final Fantasy Type-0 est arrivé chez nous et le jeu n’a malheureusement pas encore révélé tous ses mystères, ni répondu à toutes les questions que se posaient les fans de la série. Heureusement pour eux, un roman, appelé Final Fantasy Type-0 : The Last Truth, ainsi qu’une série de cinq mangas nommés Final Fantasy Type-0 – Le Guerrier à l’épée de glace sont venus compléter la séries. De quoi répondre à plusieurs questions encore en suspens et développer l’univers déjà riche de la série. Nous allons ici nous attarder sur la série de mangas.

Informations techniques

Volume 1 du manga

Volume 1 du manga

  • Titre original : ファイナルファンタジー零式
  • Titre traduit : Final Fantasy Type-0 – Le Guerrier à l’épée de glace
  • Auteur:  Takatoshi Shiozawa
  • Type: Shōnen
  • Origine : Japon
  • Genre: Aventure, Fantastique
  • Editeur VF: Ki-oon
  • Sens de lecture : japonais
  • Prix indicatif : ~8€ ; ~10 CHF
  • Année: 2014
  • Nombre de volumes parus: 5
  • Statut: terminé
  • Âge conseillé : 12+

Pour vous mettre en appétit

Orience est un continent qui est divisé en quatre nations, chacune possédant un cristal doté de pouvoirs particuliers. Milites est la nation du Tigre Blanc, Concordia, celle du Dragon Azur, Lorican, la gardiennes de la Tortue Noire, et Rubrum, la patrie de l’Oiseau Vermillon. Comme bien souvent quand il s’agit de pouvoir, les quatre nations sont en guerre et les conséquences de celle-ci sont désastreuses pour chacun des participants. Mais bien avant que ce conflit n’éclate, une paix fragile existait entre ces nations et les habitants vivaient dans une relative quiétude. L’histoire se déroule neuf ans avant que la guerre n’éclate. On y suit les aventures de Kurasame Susaya, qui n’est encore qu’un simple élève à la glorieuse académie de magie de Rubrum. Kurasame est un élève doué mais il est froid, distant et méprisant envers ses camarades, et il ne juge pas utile de nouer de liens avec eux. Confronté aux révélations sur sa nation, obligé de faire face aux complots des autres pays, Kurasame sera néanmoins contraint de s’ouvrir aux autres, même si cela signifie donner à ses ennemis une faiblesse à exploiter. Car si Kurasame veut que sa nation survive, il est des sacrifices et des choix qui doivent être faits, aussi douloureux soient-ils.

Des créatures monstrueuses toujours aussi impressionnantes qui donnent une petite idée des combats à mener par nos héros

Des créatures monstrueuses toujours aussi impressionnantes qui donnent une petite idée des combats à mener par nos héros

Avis de la Rédac’

Keul : La série couvre les évènements survenus neuf ans avant le début du jeu du même nom. Elle permettra de mettre en place le background du personnage de Kurasame Susaya, qui deviendra par la suite un professeur de la Classe Zéro. Nous suivons donc la préquelle du jeu, tout en découvrant l’univers sous un jour nouveau à travers une succession de missions qui sont confiées aux différents compagnons de Kurasame. L’histoire est dynamique et le rythme est soutenu, mais l’histoire est traitée de manière à permettre aux personnes n’ayant pas joué au jeu de comprendre les tenants et les aboutissants de l’univers et de la politique des différentes nations sans trop de problèmes.

Le rythme de l’histoire se retrouve dans la dynamique des cases, qui plongent le lecteur au cœur de violents affrontements. La succession des cases est rapide et efficace et le dessin soigné, ce qui donne un aspect homogène à la série. Le rythme est à la fois un point fort de la série qui ne laisse que peu de répit au lecteur, mais également l’un des points faibles de celle-ci. Bien que s’adressant aux néophytes qui ne connaissent pas ou peu l’univers de FF type 0, fort est de constater que les débuts sont quelques peu laborieux pour ces derniers. On ne parle que peu de la politique tendue entre les différentes nations au début de la série, et pas davantage des personnages en général. On se lance directement dans l’aventure sans vraiment laisser le temps au lecteur d’acquérir les bases qui lui permettront de mieux appréhender la suite. Même si, par la suite, ce petit manquement est corrigé, on regrettera quand même qu’il faille attendre le second tome pour apprendre les éléments nécessaires à la compréhension du premier volume.

En conclusion, la série est bonne pour une préquelle, mais souffre malheureusement des défauts du genre. De nombreux points, comme l’emploi de la magie, la spécialisation des élèves pour un type de combat ou de magie, les intrigues politiques, etc. nous renvoient au jeu et à l’univers qui a déjà été développé sans qu’aucune explication ne soit réellement fournie au lecteur. Certes, celle-ci permet de répondre à de nombreuses questions du jeu qui n’avaient pas encore trouvé de réponse, mais un traitement un tant soit peu plus systématique des bases de l’univers aurait pu en faire une excellente série. A recommander donc pour les fans de la saga et à tester pour les néophytes qui désirent découvrir l’univers, avec une petite mise en garde pour ces derniers.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 14 juin 2017

    […] exemples de mangas appartenant à cette catégorie : Dragon Ball, Dreamland, Element Line, Final Fantasy Type-0, Fullmetal Alchemist, Kenshin le vagabond, Les Chevaliers du Zodiaque, Hunter X hunter, Naruto, One […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *