Fou et l’Assassin (le) / Robin Hobb (série)

Se déroulant dix ans après l’œuvre « Adieux et retrouvailles » (dernier tome de la série de l’Assassin royal), la série du Fou et l’Assassin nous fait suivre les aventures de FitzChevalerie et de sa fille Abeille dans l’univers dépeint dans les œuvres de « l’Assassin royal », « Les Cités des Anciens » et « Les Aventuriers de la mer ». Décliné en 6 tomes en version française, cette série est disponible en anglais en trois tomes nommés « Fool’s Assassin », « Fool’s Quest » et « Assassin’s Fate »

Fiche technique

La série complète

  • Auteur : Robin Hobb
  • Titre original des cycles : Fool’s Assassin / Fool’s Quest / Assassin’s Fate
  • Titre français du cycle : Le Fou et l’Assassin
  • Titres des œuvres :
    • Le Fou et l’Assassin
    • La fille de l’assassin
    • En quête de vengeance
    • Le retour de l’assassin
    • Sur les rives de l’Art
    • Le destin de l’assassin
  • Dates de la première publication : 2014-2017
  • Nombre de tomes : 6
  • Genre : Fantasy, Fantastique
  • Origine : Etats-Unis
  • Niveau : Lecteur moyen

Bibliochimie

Si un alchimiste voulait recréer ce livre dans son alambic, quelles choses pourrait-il utiliser comme ingrédient ?

  • L’univers particulier découvert dans l’Assassin royal
  • La réunion des séries de « l’Assassin royal », « Les Cités des Anciens » et « Les Aventuriers de la mer » pour un final épique
  • Une histoire où se mêlent vengeance, prophéties, Dragons et diverses magies anciennes

Le Fou et l’Assassin

Le Fou et l’Assassin

Le Fou et l’Assassin

Si vous n’avez pas lu les précédents tomes de la série de l’Assassin royal, la section suivante contient des spoilers sur les histoires de ces œuvres.

Remarque : Le Fou et l’assassin constitue la première moitié du livre original Fool’s Assassin qui fut publiée en 2014. Premier tome du troisième cycle de L’Assassin royal, l’histoire se déroule dix ans après « Adieux et retrouvailles »

Fitzchevalerie Loinvoyant, le bâtard et assassin du roi, a cessé d’exister. Coulant des jours heureux sous le nom de Tom Blaireau au manoir de Flétribois, il a laissé derrière lui son passé pour jouir d’une existence paisible auprès de sa femme Molly. Un soir d’hiver, alors qu’une réception est donnée dans le manoir, une étrange messagère fait irruption avant de disparaître tout aussi soudainement sans pouvoir transmettre les informations qu’elle était venue apporter. Sa disparition réveille alors d’anciens souvenirs que Fitz aurait préféré oublier et qui pourraient bien faire resurgir Fitzchevalerie Loinvoyant au grand jour.

 

La fille de l’assassin

La fille de l’assassin

La fille de l’Assassin

Si vous n’avez pas lu les précédents tomes de la série de l’Assassin royal et ceux de la série du Fou et de l’Assassin, la section suivante contient des spoilers sur les histoires de ces œuvres.

Remarque : La fille de l’Assassin constitue la seconde moitié du livre original Fool’s Assassin.

Fitz – désormais seul après la mort de sa femme Molly – doit apprendre à vivre avec sa jeune fille Abeille, très petite pour son âge, mais extrêmement précoce et intelligente. Il ne sait comment jouer son rôle de père devant cette enfant particulière et la laisse souvent déambuler dans les passages secrets du manoir de Flétribois. Seule, elle va alors tomber par hasard sur les récits de FitzChevalerie Loinvoyant, l’Assassin royal, écrits par la main de son père. Elle apprendra donc son sombre passé et quelques-uns de ses plus noirs secrets.

 

En quête de vengeance

En quête de vengeance

En quête de vengeance

Si vous n’avez pas lu les précédents tomes de la série de l’Assassin royal et ceux de la série du Fou et de l’Assassin, la section suivante contient des spoilers sur les histoires de ces œuvres.

Remarque : En quête de vengeance constitue la première moitié du livre original Fool’s Quest.

Fitz doit maintenant faire face à l’enlèvement de sa fille par d’étranges ravisseurs qui ont envahi Flétribois et tué son personnel. Persuadé que les évènements de ces dernières années ont un lien avec son passé, Fitz se met en quête de vengeance. Pour ce faire, il lui faudra retrouver le Fou, qui détient les réponses à de nombreuses questions demeurées sans réponses à sa disparition. Désormais, seule sa vendetta  maintient l’ancien Assassin royal encore en vie. Mais cette vengeance suffira-t-elle pour l’aider à sauver ceux qu’il aime ?

 

En Quête de Vengeance

Le retour de l’assassin

Le Retour de l’Assassin

Si vous n’avez pas lu les précédents tomes de la série de l’Assassin royal et ceux de la série du Fou et de l’Assassin, la section suivante contient des spoilers sur les histoires de ces œuvres.

Remarque : Le retour de l’assassin constitue la seconde moitié du livre original Fool’s Quest.

Le Fou et Fitz, désormais affaiblis par les sévices subis pour le premier et par le poids des années pour l’autre, ne sont plus que l’ombre de ce qu’ils étaient jadis. Aujourd’hui connu de tous, FitzChevalerie jouit d’une liberté totale d’action, même s’il devra subir les conséquences de ses actions. Mus par la vengeance, le Prophète Blanc et son Catalyseur se mettent désormais en marche pour assouvir leur juste vengeance. Mais, obligés d’emprunter les piliers d’Art pour tenter de rattraper Abeille et ses ravisseurs, il leur faudra aller bien au-delà de leurs limites pour espérer recouvrer les talents d’antan, nécessaires à cette mission qui s’annonce comme étant la dernière de leur vie.

 

Sur les rives de l’Art

Sur les rives de l’Art

Sur les rives de l’Art

Si vous n’avez pas lu les précédents tomes de la série de l’Assassin royal et ceux de la série du Fou et de l’Assassin, la section suivante contient des spoilers sur les histoires de ces œuvres.

Remarque : Sur les rives de l’Art constitue la première moitié du livre original Assassin’s Fate

Abeille, la fille de Fitz, qui a été enlevée par les Serviteurs de Clères, tente désormais par tous les moyens de s’enfuir. Vitale pour les plans de ces derniers, qui voient en elle un moyen de contrôler le futur, elle sait également qu’elle a un rôle crucial à jouer dans l’avenir du monde. Mais Abeille ne peut compter que sur elle-même, le Fou et son père la croyant morte et tous ses efforts pour fausser compagnie à ses ravisseurs se sont soldés, jusqu’à présent, par des échecs cuisants. De leur côté, Fitz et le Fou se dirigent à grands pas vers Clères dans un seul et unique but : détruire toute traces des Serviteurs et de leur œuvre.

Le destin de l’assassin

Le destin de l’assassin

Le Destin de l’Assassin

Si vous n’avez pas lu les précédents tomes de la série de l’Assassin Royal et ceux de la série du Fou et de l’Assassin, la section suivante contient des spoilers sur les histoires de ces œuvres.

Remarque : Le destin de l’assassin constitue la seconde moitié du livre original Assassin’s Fate

La quête de vengeance du Prophète Blanc et de son Catalyseur est désormais inéluctable, même si le temps presse. Car les Quatre et la citadelle de Clères ont attiré sur eux la vengeance des dragons, dont ils avaient jadis tenté de se débarrasser.

Abeille, bien vivante et toujours captive, s’éveille au destin de Prophète et met en branle des évènements qui menacent d’anéantir les Blancs et tout ce qu’ils ont bâti jusque là. Mais comment lutter contre un adversaire qui possède des milliers de rêves prophétiques sur les évènements futurs et qui semblent capables de prévoir le moindre de vos mouvements ? C’était sans compter sur la capacité des Loinvoyant à survivre à toutes les épreuves et à semer la destruction autour d’eux.

 

Robin Hobb et son œuvre

Quelques variations dans le style de narration

Robin Hobb

L’un des gros changements dans cette série est que FiztChevalerie n’est plus le seul à présenter l’histoire en se positionnant comme protagoniste principal. A la naissance d’Abeille, celle-ci prend également place en tant que narratrice et nous suivons son évolution et ses réflexions comme nous le faisions avec Fitz lors de précédents ouvrages. Ce changement de perspective et la vision particulière du monde d’Abeille nous permet cependant un changement bienvenu dans le traitement de l’univers en nous proposant un nouveau point de vue unique sur les évènements qui se déroulent dans l’intrigue.

 

Avis et Sources

Avis de la Rédac’ 

Keul : Si le début de l’œuvre peine à démarrer, elle permet au moins de se remémorer les éléments principaux des anciens tomes de la série et pose le décor du nouvel univers de FitzChevalerie. Vivant une vie paisible, Fitz est désormais bien loin de la vie et des préoccupations d’assassin qui étaient les siennes lors de sa jeunesse ; et même si son compagnon de Vif a désormais disparu, il jouit d’une existence qu’il n’aurait jamais espéré vivre. A la naissance de sa fille – un être quelque peu mystérieux qui semble partager d’étranges liens avec son ami le Fou – il endosse le rôle de père, bien qu’un peu absent. Mais comme toujours, Hobb n’apprécie pas de laisser ses personnages dans l’oisiveté et dans la paix, et Fitz est reparti pour de nouvelles aventures (et accessoirement de nouvelles souffrances autant morales que physiques). Car s’il est bien un point qui ne change pas avec le temps, c’est la capacité extraordinaire de Fitz à s’attirer les problèmes et à foncer tête baissée dans des situations qui deviennent rapidement inextricables. Reste que le style de l’auteure est toujours aussi prenant et agréable à lire (même si on se passerait de certains sévices fait aux protagonistes pour le bien de l’histoire). Finalement, cette série mène à bien la synthèse des trois autres séries liées et permet de mettre un point final aux aventures du Fou et de FitzChevalerie.

Mikaua – Personnellement, je n’ai pas réussi à dépasser le tome 2 de cette série. Pourtant j’ai acheté le tome 3, il est là, au coin de ma bibliothèque ; mais après trois cycles à voir souffrir encore, encore et encore ces pauvres personnages, voir ce pauvre Fou s’en prendre (encore) plein la tête à la suite de Fitz, ça m’a coupé toute envie de lire la suite. Hobb écrit très bien, là n’est pas le problème, mais cette manie de faire systématiquement avancer le scénario à grands coups de tortures/sévices des personnages a fini par tellement me peser sur la lecture que j’ai arrêté. Peut-être qu’un jour je reprendrai cette lecture – d’autant que mon collègue Keul essaie de faire passer le goût amer que ça m’a laissé en m’assurant que y’a un personnage que je serai ravie de revoir si je m’y remets – mais en attendant, j’ai d’autres ouvrages dans ma pile qui vont passer devant.

Sources des images

https://www.editions-pygmalion.fr/

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.