Grandes Médiévales d’Andilly 2016

AndillyGee- Ouiiii ! Enfin le printemps ! La nature qui se réveille, le soleil, la chaleur…

*WOOSH*

Kit – … ses averses, sa boue, ses températures rafraîchAÏE et sa grêle, oui, j’oubliais la grêle.

Gee – Vite ! A couvert, sous cette tente !

Mikaua – Mais non, pas par là vous deux ! Là, c’est le tanneur !

Gee – GLIRPS !

Kit – Ô misère, ça veut dire qu’on est…

Eh oui, les reporters Geek-It sont à nouveau en vadrouille dans un festival médiéval ! Cette fois-ci, nous avons risqué un périple en pays françois, sur les terres du comte d’Andilly. Par un heureux hasard, il s’agissait du vingtième anniversaire des Grandes Médiévales d’Andilly, l’occasion parfaite pour vous faire découvrir cette superbe manifestation

Trajet

Le trajet et l’entrée

Au niveau de la signalisation : depuis le côté français, pas de problème. Depuis le côté suisse par contre… jusqu’au péage de sortie d’autoroute, pas de problème, mais le fait qu’on arrive en sens inverse empêche de remarquer qu’il faut sortir AVANT le rond-point et on se retrouve donc sur le giratoire à tourner sans plus savoir où aller. Heureusement, les bénévoles prennent la chose avec philosophie et renseignent volontiers les pauvres automobilistes égarés.

Une fois sur place, le parking étant bien éloigné de la manifestation, un service de navettes gratuites est en place pour amener les visiteurs à l’entrée de la manifestation.

Au niveau de l’entrée, on notera avec plaisir une répartition efficace des visiteurs vers les nombreuses caisses pour l’achat sur place ou les deux caisses des billets de prévente. Nous avions acheté nos billets en avance pour les deux journées que nous y avions passé, les deux fois il ne nous a fallu que quelques minutes pour entrer.

A signaler également une très bonne gestion du nombre d’entrées : lorsque la capacité maximale, entre prévente et billets vendus sur place, est atteinte, ils ferment les portes. Et l’information est alors relayée jusqu’au niveau du départ des navettes, afin que les visiteurs soient avertis le plus tôt possible.

Orientation et Prix

Orientation

Keul – Difficile de faire plus clair ! Un plan en couleur, avec des numéros et des lettres pour chaque stand qui renvoie à une description claire et précise.

Xefed – C’est clair que c’est plus simple quand on bénéficie d’une structure fixe sur le terrain

Prix pour une journée

Adultes : 19-24 Euros pour une journée (avec nocturne)

Enfants : 12-16 Euros pour une journée (avec nocturne)

Mentionnons que le fait de commander les billets avant une certaine date, diminuait le prix de ceux-ci. Ainsi, un billet adulte pouvait ne coûter que 19 euros, au lieu de 24 s’il était pris plus tard.

Spectacles comiques et jonglerie sont organisés tout au long de la journée

Spectacles comiques et jonglerie sont organisés tout au long de la journée

Stands

Différents stands

Nouvelle convention donc nouvelle occasion d’étoffer notre liste d’adresses ! N’hésitez pas à aller y faire un petit tour.

Spectacles et concerts ponctueront vos déplacements

Spectacles et concerts ponctueront vos déplacements

Comme dans toutes médiévales, il y avait – c’est normal – plusieurs stands qui vendaient le même type de marchandise (vêtements, pièces d’armure, etc). Mais il était agréable de constater que ce n’était jamais tout à fait la même chose d’un vendeur à l’autre, chacun ayant orienté sa marchandise dans une certaine optique, qui dans l’autenthique, qui dans l’adapté pour le GN, et qui pour le plaisir du grand public. Cela apportait une grande variété et on flânait d’un stand à l’autre avec un réel plaisir et une curiosité sans cesse titillée.

Bien évidemment, nous n’avons pas la place de citer tous les stands qui étaient présents, mous nous vous offrons une petite sélection de ceux qui nous ont le plus plu.

Organisations de Grandeurs Natures

Diverses associations de Gnistes étaient présentes pour faire découvrir leur passion. Ceux-ci proposaient également des animations ou des ateliers de création ou des explications sur le maniement des armes, l’art de l’affutage et bien d’autres choses encore.

Herboristerie / Druide

Trois stands proposaient des savons artisanaux, des décoctions d’herbes, des soupes aux orties, des huiles essentielles et autres thés. En plus des articles proposés, les vendeurs se tenaient à votre disposition pour des explications détaillées sur leur artisanat. Le druide par exemple, proposait de suivre les diverses étapes de l’extraction d’essences à partir de plantes et écorces.

L'échoppe du Druide et sont petit alambic

L’échoppe du Druide et sont petit alambic

Costumes et armures d’antan

Pléthore de stands proposaient des costumes d’époque ou des armures de cuir et d’acier à des prix tout à fait raisonnables (pour la plupart du moins). Des robes en passant par les tuniques, pantalons et autres capes en tout genre, sans parler des pièces d’armes en cuir noir ou coloré, il y avait là de quoi s’équiper de pied en cap pour rendre l’immersion quasi totale.

boutiques de costumes et d'accessoires.

Pas mal de boutiques de costumes et d’accessoires.

artisanat de ferronnerie

Quelques stands proposant de l’artisanat de ferronnerie, de tannerie et coutellerie également

Mikaua : Mention spéciale pour la chapelière, un peu à l’écart, qui proposait des pièces magnifiques.. Vivent les tricornes !

Vie quotidienne

Certains stands ne vous permettaient pas d’acquérir des marchandises matérielles, mais plutôt de nouvelles connaissances sur l’un ou l’autre sujet. Le potier vous apprenait à faire des pots, le tailleur de pierre présentait ses outils, idem pour le souffleur de verre. Bref, c’était tout un savoir-faire et une connaissance de l’époque qui s’offrait aux esprits avides d’en apprendre plus.

Stand de présentation de la cuisine d'antan

Stand de présentation de la cuisine d’antan

Keul – On a d’ailleurs perdu Xef et Mik pendant pratiquement une heure au stand où ils expliquaient la cuisine médiévale. Impossible de les faire décrocher de là !

Mik et Xef – ZU-TE !

Mikaua – C’est vrai quoi, tu ne mets pas deux historiennes en face de deux historiens passionnés sans que ça ait des conséquences.

Xefed – Et puis ils racontaient tellement bien qu’on n’avait pas envie de les arrêter ! Et en plus ces vils avaient préparé un bœuf bourguignon à peine une heure avant, ça sentait teeeeellement bon ! Dommage qu’on n’en ait pas eu d’ailleurs.

Keul – Bon bah si vous me cherchez, je suis au stand de saucisses grillées avec la Graine de Geek.

Petite ferme

Petite ferme

Une ferme en miniature avait été installée dans un coin et présentait de nombreux animaux de la ferme et permettait de les voir de près, et même de caresser les moins farouches. Chevaux, poneys, ânes, vaches, moutons, chèvres, lapins s’offraient à la découverte des petits et des grands. Une basse-cour soigneusement grillagée afin d’éviter les fuyards montrait, elle, des poules de différentes races, des canards, des cailles, et même quelques paons – dont deux blancs.

Mikaua – Et en prime il y avait quelques petits. Entre les agneaux, les chevreaux et les lapereaux, il y avait de quoi fondre devant ces petites boules de poils – ou de laine – absolument adorables.

En plus de permettre d’approcher les animaux, des démonstrations étaient également prévues afin d’initier les visiteurs à la vie agricole : traite des vaches, attèlement des chevaux et des bœufs, même une petite reconstitution de comment on faisait les foins, il y avait un peu de tout.

Enfin, un petit stand vendait des produits fermiers de la région et permettait d’en déguster quelques-uns.

Xefed – Pourquoi tu as fait un tel détour, Mik, d’ailleurs ?

Mikaua – Efface tout de suite ce sourire de diablotin de ton visage, tu sais très bien pourquoi ! Les Français et leur amour des fromages qui empestent…

Keul – Fausse Suisse !

Mikaua – ZU-TE !

Xefed – Mais ch’est chi bon… *nom, nom, nom*

Mikaua – Bon, j’ai compris je vais retourner voir mes laperaux le temps que vous finissiez…

Nourriture

Nourriture

Vu la taille de la manifestation, on aurait pu croire que les prix rendraient moins aisé de se remplir la panse, mais il n’en était rien ! Une foultitude de stands proposaient nourritures et boissons variées et à des prix très raisonnables : la plupart des repas coûtaient aux alentours de 5 Euros, et les boissons sans alcool variaient entre 1 et 2 Euros. Du coup, on se laissait tenter très volontiers par tout ce qui se présentait, et comme la variété était au rendez-vous c’était un vrai plaisir : ragoût, poulet rôti, omelettes, crèpes, pain perdu, pâtisseries diverses et variées, gaufres, etc. Le plus beau ? C’était que tout était délicieux !

Les bonnes poulardes rôties

Les bonnes poulardes rôties

Keul – Et mine de rien, lors de la journée de samedi qui était particulièrement froide et pluvieuse – voire grêleuse – c’était un bonheur de s’acheter vite-fait un thé bien chaud et un petit quelque chose à grignoter pour réchauffer la bête !

Evènements

Évènements /Démonstrations

Entre les spectacles ambulatoires qui animaient les chemins du festival et les nombreuses démonstrations et spectacles qui égayaient les différentes scènes, il n’y avait pas quoi s’ennuyer. Nous allons vous lsiter ceux auxquels nous avons pu assister :

Concert celtique

Les concerts accompagnent nos repas et nos déambulations

Fauconnerie

Xefed – Bon, les furets, dans le sac, et vite !

Gee – Maiiiiis ! On veut voir le spectacle, nous aussi !

Kit – Parfaitement !

Keul – Ah ça pour voir, vous allez le voir de près, le spectacle, quand l’aigle va vous repérer et vous foncer dessus.

Kit – Ah… c’est un spectacle de fauconnerie ?

Mikaua – Eh oui.

Xefed – Alors, le sac, ou les serres ?

pygargue a tête blanche

Le fameux pygargue a tête blanche

Le mauvais temps ayant empêché plusieurs oiseaux de se montrer lors du spectacle de samedi, l’équipe Geek-It est retournée une seconde fois et avec toujours autant de plaisir voir la présentation des rapaces. Les fauconniers placés de chaque côtés des gradins faisaient des réclames de l’oiseau afin qu’il passe juste au-dessus de la tête des spectateurs et qu’on puisse ainsi les voir de près. Certains spectateurs étaient même appelés à venir seconder les fauconniers pour certaines démonstrations.. Donc une excellente occasion de voir de près certaines espèces – dont l’orfraie, disparu d’Europe depuis deux cents ans, et le condor des Andes. Mentionnons au passage que l’association des Aigles du Léman lutte activement pour réintroduire certains grands rapaces en Europe. Pour plus d’information sur ce programme nommé conservation FREEDOM, vous pouvez vous référer à leur site : http://lesaiglesduleman.com/

L'orfraie

L’orfraie, avec l’explication de l’expression « pousser des cris orfraie » en prime

Tournoi de joutes

Un tournoi était organisé afin de trouver un mari à la gente fille du comte d’Andilly parmi quatre valeureux chevaliers. Le public était vivement encouragé à se choisir son champion et à l’encourager lors des épreuves – et à huer ses adversaires. Déjà qu’une joute, c’est prenant, mais si on nous la sert en plus avec une sympathique petite histoire de chevalier noir félon et de héros qui sauve la donne à la dernière minute, c’est encore mieux. Notre Graine de Geek avait pris fait et cause pour le samouraï, tandis que les trois adultes étaient tout aussi pris dans le jeu mais encourageaient le fils du roi d’Ecosse. Un vrai plaisir que de pouvoir s’égosiller en toute impunité pour encourager son champion et hurler des « félon » « couard » « pleutre » et autres qualificatifs savoureux au triste sire de service.

L'arrivée des nobles

L’arrivée des nobles

Les porte-drapeaux

Les porte-drapeaux

chevaliers prêts à en découdre

Et les chevaliers prêts à en découdre

Mikaua – Juste un petit détail : le harnachement du cheval du fils du roi Saladdin était parfait… mais alors le triskell d’argent sur fond de sinople, ça fait largement plus irlandais qu’arabe. Mais passons, c’était la minute de chipotage de l’historienne de service.

Gee : pour changer…

Kit : tu as vraiment envie qu’elle se serve de ta peau comme parchemin ?

Gee : Glirps

Concerts

Des musiciens animaient le festival un peu partout, que ce soit sur les chemins ou sur les scènes prévues à cet effet. Pour cette vingtième édition des Grandes Médiévales d’Andilly, le groupe irlandais Craobh Rua était invité et a même eu l’occasion de faire danser les visiteurs sur la piste de joutes – certes un peu marécageuse mais ça n’a découragé personne – pour un grand concert en nocturne.

Le concert de musique irlandaise des

Le concert de musique irlandaise des Craobh Rua

Bilan

Bilan et avis de la rédac’

Pour une première visite, toute la rédac’ s’accorde à dire que ce fut une magnifique découverte et même une des plus belles médiévales que nous ayons visité. Alors oui, on s’est fait doucher…

Keul – Propre en ordre, comme on dit chez nous, et mon jambon aux lentilles avec !

Oui, on s’est fait grêler…

Xefed – Rien à fiche, j’avais le parapluie du Keul !

Keul – C’est c’que j’disais ! Mon jambon !

Mais qu’est-ce qu’on s’est amusés !

Mikaua – Et même quand on attendait que la pluie passe à l’abri, on a même eu droit à un affrontement entre un groupe suisse et un groupe français… sur « Mon ancêtre Gurdil ». Que demander de mieux pour mettre de l’ambiance ?

Xef – Plus de bière ! … et moins de grêle. Parce que l’patron a pas voulu resservir la bière !

Un petit bémol pour l’évacuation des eaux. Comme les installations sont fixes, peut-être que créer quelques rigoles supplémentaires dans les chemins permettrait de mieux drainer l’excédent d’eau.

Notre conseil principal, prenez vos billets à l’avance ! C’est toujours plus pratique et ça évite de vous retrouver bloqué deux heures à la billetterie sans certitude qu’ils vous laissent entrer. Sinon, ne prenez PAS de nourriture avec, vous manqueriez tellement de bonnes choses – surtout le jus de pommes.

Petite mention pour l’application mobile spécialement développée pour les spectacles, avec une carte interractive et la possibilité d’enregistrer les spectacles qu’on désirait suivre durant la journée.

Et enfin, inutile qu’on vous dise de vous amuser, vous allez le faire de toute façon !

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *