Grandes Médiévales d’Andilly 2017

Andilly

Gee : ça y est, ils ont remis ça…

Kit : Quoi, tu n’es pas contente d’être de sortie ? Ca commençait à faire longtemps qu’on n’était plus parti en vadrouille.

Gee : Nan, c’est pas ça le problème…

Kit : Tu ne vas pas me dire que le fumet qui se dégage des stands n’éveille pas ton appétit ?

Gee : Mais non, bien sûr que non, tu sais bien que j’adore manger…

Kit : Alors c’est quoi le problème, cette fois ?!? Il fait beau et chaud ! Pas comme l’année dernière où c’est la grêle qui nous a accueillis. On a le plan et on connaît les lieux, alors par Merlin, qu’est ce qui ne va pas cette fois ?!

Gee : Maaais euh, pas besoin de t’énerver, c’est juste qu’à chaque fois qu’on va à des médiévales ILS sont là !

Kit : ILS ? Qui ça ILS ?

Gee : Mais EUX, tu sais bien !

Kit : Gee, je vois bien que tu essaies de me dire quelque chose, mais visiblement le message ne passe pas, alors soit plus claire !

Gee : Les FOURREURS ! Les pelletiers, les marchands et fabricants de fourrures quoi ! Ils sont tous là à me regarder et n’attendent qu’un chose : mettre la main sur ma fourrure pour la changer en paire de gants !

Xefed : Quelqu’un a parlé de gants en fourrure ?

Gee : Argl, tu as vu ? Elle aussi, elle s’y met !

Keul : Laisse tomber, t’es bien trop miteuse pour que quelqu’un se donne la peine de faire quelque chose avec ce qui te sert de poils.

Gee : N’importe quoi, ma fourrure est soyeuse et brillante, et j’en prend grand soin ! Et elle ferait une paire de gants admirable !

Mikaua : Non mais elle est pas possible celle-là, vous allez voir que dans cinq minutes elle va prendre le fourreur à partie, vu comme elle est lancée

Kit : Bon, c’est pas tout ça, mais que diriez-vous si nous bougions ? Les gens autour de nous commencent à se poser des questions.

Comme vous l’aurez peut-être compris, pour la deuxième année de suite, Geek-it s’est rendu aux Grandes Médiévales d’Andilly. Petit retour sur cette sortie avec ses nouveautés, ses spectacles et ses divertissements en tous genres !

Trajet

Le trajet et l’entrée

Comme l’année dernière, nous avions pris nos billet à l’avance histoire d’éviter les files interminables à l’entrée et nous connaissions désormais le trajet jusqu’au lieu du parking. Grande amélioration du côté de la signalisation au niveau des ronds-points qui indiquent parfaitement, cette année, l’itinéraire pour se rendre au parking. Sur place, un groupe de bénévoles oriente les voiture pour que le parking soit utilisé de manière optimal et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont efficaces. !

Kit : on a presque l’impression de voir un chef d’orchestre donner ses instructions à ses musiciens !

Comme toujours, un service de navettes gratuites est en place pour amener les visiteurs à l’entrée de la manifestation.

Parlant de l’entrée, celle-ci a été totalement repensée et agrandie pour permettre une meilleure gestion des visiteurs. Bien plus large et mieux pensée, la nouvelle entrée à un petit air de parc d’attraction des plus sympathiques. Diverses autres améliorations ayant été faites à l’intérieur des Médiévales, le nombre de visiteurs pouvant être accepté avait également été revu à la hausse.

La nouvelle entrée entièrement repensée

La nouvelle entrée entièrement repensée

Orientation

Orientation

Xefed : Pas de surprise de ce côté-là. On a le droit au même plan que l’année passée avec la description des stands et leur emplacement.

Mikaua : Et même si on se retrouve parfois à certaines intersections sans savoir réellement quel chemin sur le plan correspond à celui sur le terrain, il faut avouer qu’il est bien pratique ce plan. Et les panneaux en bois permettent généralement de se réorienter rapidement.

Stands

Stands

Savons et huiles essentielles

Déjà présent l’année dernière mais sur lequel nous nous sommes un peu plus attardé cette année, le stand proposant du savon artisanal et des huiles essentielles pour les bains et pour les soins alternatif nous attirait par ses bonnes odeurs qui se répandaient alentours.

Des Chausses et des Choses

Xefed : Enfin un vendeur de chaussures médiévales en cuir où les prix ne sont pas exorbitant !

Keul : Et qui propose aussi des grandes pointures en plus !

Un couple de cordonniers bretons qui proposent différents modèles de chaussures médiévales en cuir de bonne qualité. Et si vous n’avez pas trouvé votre pointure, les marchands vous proposent également de créer des chaussures sur mesures. (Si l’adresse vous intéresse, vous la trouverez sur notre liste d’adresses en France, sous l’onglet Bretagne.)

Le Collectif Culturel de Bunyarra

Cette année, les Médiévales du Monde nous proposait de découvrir le Collectif culturel de Bunyarra venu directement d’Australie. Ceux-ci étaient ailleurs présents pour présenter la culture traditionnelle aborigène à travers des chants, des danses, des peintures corporelles et un concert de Didgeridoo.

Collectif du Bunyarra

Collectif du Bunyarra

Nourriture

Nourriture

Keul : Cette année, pas de retenue ! On laisse la bienséance aux vestiaires et on teste tout ce qui se présente !

Xefed : Misère, parce que l’année passée, tu vas me dire que tu y étais allé mollo ?

Mikaua : Elle a pas tort tu sais, ça risque d’être difficile de faire mieux que l’année passée.

Keul : Challenge accepted !

Xefed : Mais t’as fini de lui donner des idées ?

Mikaua (chuchote) : Tu sais, quand il mange, il oublie d’être chiant.

Xefed : Juste ! Keul, fais-toi plaisir !

Comme toute médiévale qui se respecte – Andilly ne faisant pas exception à la règle – la nourriture est abondante et variée. Des classiques grillades de côtelettes, saucisses et cuisse de poulet, en passant par les ragouts, les soupes et les omelettes, on peut dire qu’il y avait du choix comme chaque année. A côté des plats de résistance, les possibilités de grignotage étaient nombreuses. La boulangerie, par exemple, offre un vaste choix de pâtisseries et autre pains en tout genre, alors que d’autres stands proposent des classiques comme des gaufres et des crêpes.

Mention spéciale au stand qui vendait des biscuits à l’ancienne et qui proposait des sablés à l’épeautre et à la lavande, des pains d’épice à la cardamome et aux dattes, ainsi que différentes créations à base de miel.

Évènements

Évènements

Comme chaque année, divers spectacles étaient prévus tout au long du week-end prolongé, certains de petite envergure étaient présentés sous forme de petites scénettes alors que les gros spectacles étaient proposés sur les scènes construites à cet effet. À différentes places – généralement proches des tavernes – des concerts étaient également proposés.

Concert – Condor

La bonne découverte de cette année fut celle du groupe arlésien Condor, mené par Jean-François Gérold, un musicien bardé de diplômes de musique classique provençale et grand adepte du galoubet-tambourin. Avec sa cinquantaine de musiciens, le groupe possède un grand répertoire de musique provençale qui assimile également des origines celtes de la Provence.

Le groupe musical de Condor

Le groupe musical de Condor

Funambule

Une étrange installation de câbles en hauteur placée au beau milieu des Médiévales intriguait l’habitué lorsqu’on passait dessous. Ce n’est qu’en cours d’après-midi qu’un appel aux haut-parleurs a attiré l’attention des festivaliers sur l’homme en tunique rouge muni d’une longue perche qui s’était tranquillement installé là-haut. Perché à 120 mètres du sol, le funambule – même pas assuré, pour ce qu’on en voyait du sol – s’est promené dans les airs aussi tranquillement qu’au sommet d’un mur et a même ajouté quelques figures d’équilibriste pour le plus grand plaisir de tous.

Le spectacle du funambule

Le spectacle du funambule

Joutes

Une année après les joutes qui décidèrent des épousailles de la fille du comte d’Andilly, voici que le baptême de la fillette issue de ce mariage était l’occasion de nouvelles passes d’armes.

Gee : Euh, on parle de la petiote sur le poney, là ? Mais elle doit avoir 6-7 ans !

Kit : Oh, tu sais, les différences de trames temporelles, ça peut donner ce genre d’effets.

Une fois encore, une histoire de traître félon (cette fois un évêque un peu trop avide de faire main basse sur les terres d’Andilly) venait pimenter le tout et donner quelques frissons aux spectateurs. Juste avant le tournoi, quatre voltigeurs à cheval ont même donné un petit aperçu de leurs talents, sautant de leurs selle en plein galop pour y remonter d’un bond, parfois même pour se rasseoir à l’envers !

Keul : Dites, mesdames les historiennes, pourquoi est-ce que vous vous marrez sous cape depuis le début des joutes ?

Mikaua : C’est l’intendant, il a annoncé au début que le seigneur Malik, fils de Saladin et père de la petite, n’était pas là parce qu’il était parti en Croisade ! Le Sarrasin qui se bat du côté Croisé, ça c’est de l’intégration, quand même !

Xefed : Pour en faire un si bon chrétien, elle doit être sacrément charmante, la fille du comte !

La joute de cette année

La joute de cette année

Nouveautés

Nouvelles installations

Comme chaque année, 2017 a vu son lot de nouvelles installations et d’aboutissement de chantiers. Ainsi, la chapelle est désormais terminée et peut être visitée à loisir. Des cérémonies de mariage celtes y sont d’ailleurs célébrées de temps à autres.

La nouvelle chapelle

La nouvelle chapelle

Le bâtiment au pied du labyrinthe dans les arbres est également terminé et sert de lieu de vente pour des confitures maison en plus de faire office de taverne.

Le Labyrinthe dans les arbes

Le Labyrinthe dans les arbes

Parlant du labyrinthe dans les arbres, celui-ci a considérablement augmenté en taille et divers nouveaux ponts suspendus sont désormais proposés pour la visite.

Les chemins ont été revus pour résister aux intempéries qui, il faut bien l’avouer, jouent des tours aux organisateurs au moins un jour par année.

Finalement, diverses décorations en bois sculpté ont été ajoutées sur les poteaux entourant les différents chemins.

De nouvelles décorations en bois sculpté

De nouvelles décorations en bois sculpté

Bilan

Bilan

Comme chaque année, l’expérience Andilly fut une belle réussite. La météo plus clémente et les nouvelles installations ont rendu cet évènement encore plus intéressant que l’année précédente et il nous tarde de découvrir ce que les organisateurs nous ont prévu pour le prochain opus. Et pour terminer, on vous laisse avec cette petite citation :

Citation

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.