Green mechanic

Nouvelle production entièrement francophone, Green mechanic nous emmène dans un monde post-apocalyptique où l’on suivra la jeune Misha, lancée à la recherche de son meilleur ami disparu, et son compagnon Reborn, un robot à la mémoire défaillante qu’elle a recueilli.

Couverture du tome 1 de Green mechanic

Fiche technique

  • Titre : Green mechanic
  • Auteur : Yami Shin
  • Type : Shonen (Global manga selon Manga-news)
  • Origine : France
  • Genre : S-F (post-apocalyptique)
  • Editeur : Ki-oon
  • Sens de lecture : Japonais
  • Année : 2017
  • Nombre de tomes : 3
  • Statut : En cours
  • Niveau : 12+

Scénario

Les êtres humains ont fait de leur planète un désert recouvert d’ordures. Le seul endroit habitable est la Mégapole, ville géante où s’entassent hommes et robots, ainsi que les mystérieux Ersatz, créatures monstrueuses pourchassées par la Milice. Dans ce monde en perdition survit Misha, jeune orpheline aux dons d’empathie surdéveloppés. Incapable de contrôler sa capacité à lire les émotions des autres, elle se tient à l’écart de ses semblables. C’est pourtant grâce à ce pouvoir qu’elle trouve Reborn, un robot morphing errant sans mémoire au milieu d’une décharge.

Première doble page de Green mechanic

Pages couleurs du début du premier chapitre

Cette merveille technologique est capable d’adopter n’importe quelle apparence. Sans hésiter, la jeune fille lui fait prendre la forme de Mickael, son meilleur ami, dont elle est sans nouvelles depuis qu’il a été enlevé par un groupe d’Ersatz il y a dix ans.

D’où viennent ces créatures ? Que deviennent ceux qu’elles capturent ? Nul ne le sait… Pour retrouver son compagnon, Misha rejoint les Renforts, un groupe de guerriers et d’enquêteurs hors pair ! En échange de leur aide, elle met à leur service ses capacités empathiques, ainsi que les services de Reborn.

Un petit plus

Yami Shin a été la gagnante de la première édition du Tremplin Ki-oon. Crée en 2014 pour les 10 ans des éditions Ki-oon, ce grand concours est destiné aux personnes majeures résidant dans un pays francophone. Ils sont jugés par un jury de mangakas sur un chapitre de vingt pages, sur un thème donné, et le gagnant gagne un contrat de publication auprès des éditions organisatrices !

En l’occurence, l’auteur de Green mechanic a été choisie par Kaoru Mori (Bride Stories), Etorouji Shiono (Übel Blatt) et Tetsuya Tsutsui (Prophecy). Du beau monde que tout cela, et gage sans de qualité pour cette nouvelle série !

Avis de la rédac’

Mikaua : Green mechanic a un début plutôt classique : une jeune fille à la recherche de son meilleur ami disparu. L’original vient dans cette série des à-côtés de l’intrigue principale. Premièrement, Reborn, ce robot morphing ayant eu sa mémoire complètement effacée, est intriguant par ses réactions – au final très humaines – et par le fait qu’on se demande bien comment ce robot est arrivé là. Ensuite, l’univers, qui fait comme un petit clin d’oeil à celui de Wall-E, nous offre quelques petits aperçus intéressants de la cohabitation des robots et de humains, mais surtout les fameux Ersatz qui se cachent dans la ville. Monstres ou minorité incomprise ? L’intrigue pose la question et on a hâte de trouver davantage d’éléments de réponse. Quant au dessin, il est très beau. quelque part à mi-chemin entre l’esthétique occidentale et l’orientale. L’accent est clairement mis sur les personnages mais on a également droit à de très beaux décors. Que du bonheur donc pour cette nouvelle série, vivement la suite !

Deux pages noir-blanc du premier chapitre comme avant-goût.

Deux pages noir-blanc du premier chapitre comme avant-goût.

Sources

Article sur la série du site Manga-news

Le tome 1 de la série

Images : site de Ki-oon et tome personnel de Mikaua

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 6 octobre 2017

    […] catégorie : Dragon Ball, Dreamland, Element Line, Final Fantasy Type-0, Fullmetal Alchemist,  Green mechanic, Inu Yasha, Kenshin le vagabond, Le Voleur aux cent visages, Les Chevaliers du Zodiaque, Lineage […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *