Héritage de Richelieu (l’) / Philippe Auribeau

L’Héritage de Richelieu, écrit par Philippe Auribeau reprend l’univers des Lames du Cardinal de Pierre Pevel. Dix ans après, sous les ordres de l’Italien – le cardinal Mazarin – les Lames vont à nouveau devoir sauver la France de la malice des Dragons.

Couverture de l'Héritage de Richelieu

Fiche technique

  • Titre : L’héritage de Richelieu
  • Réunit (parus en version électronique uniquement) :
    • Les ombres du passé
    • L’or des dragons
    • Le chevalier de Vendôme
    • L’éveil des sorciers
    • La trace de l’empereur
    • Le rituel exhumé
    • Le déchaînement des Arcanes
  • D’après : Les Lames du Cardinal, de Pierre Pevel
  • Auteur : Philippe Auribeau
  • Genre : Fantasy historique
  • Editeur : Bragelonne
  • Niveau : Bon lecteur

Bibliochimie

Si un alchimiste voulait recréer ce livre dans son alambic, quelles choses pourrait-il utiliser comme ingrédient ?

– La France de Mazarin

– Le cadre et les règles de base posés par Pierre Pevel pour les Lames

– Une légère influence Cthulhu

A quoi s’attendre

France, 1643. Son Eminence le cardinal de Richelieu est mort, Louis XIII également. C’est le cardinal Mazarin qui préside désormais aux affaires de l’Etat et les Dragons avancent à nouveau leurs pions dans l’ombre. Le cardinal décide donc de reformer l’équipe que lui a léguée son prédécesseur : les Lames du Cardinal.

Si les membres ne sont pas les mêmes que ceux qui sauvèrent Paris dix ans plus tôt, ils restent de redoutables bretteurs et aventuriers. Rassemblés autour du compte de Clément-Lefert, ils se lancent sur les traces d’un trafic de substances draconiques qui pourraient bien n’être que le débuts de leurs problèmes.

Deux mots sur l’auteur

Philippe Auribeau, auteur français, est actif depuis une vingtaine d’années dans la traduction et l’adaptation de jeu-de-rôles. On lui doit notamment l’adaptation des Chroniques des Féals de Matthieu Gaborit, et celle, justement, des Lames du Cardinal de Pierre Pevel. Il a également beaucoup écrit pour l’Appel de Cthulhu

Une rumeur a apparemment couru comme quoi son hamster angora aurait été kidnappé pour le forcer à écrire l’Héritage de Richelieu, mais l’auteur a rapidement démenti la chose. L’affaire ayant eu lieu en 2016, on ignore à l’heure actuelle si ledit hamster a finalement engagé des poursuites pour diffamation ou non. (Si nos collègues d’ActuSF nous lisent, on prend toute info à ce sujet !)

Avis de la Rédac’

Mikaua – Au début, je n’avais aucune intention de lire l’Héritage de Richelieu. J’adore les Lames du Cardinal de Pevel, et j’ai connu trop d’oeuvres « d’après » qui mettaient en pièces l’univers original. Puis mon collègue Keul a lu le premier épisode (proposé gratuitement en format numérique) et m’a assuré que l’oeuvre originale était respectée. Du coup, face à sa recommandation, je me suis laissée tenter, et j’ai été agréablement surprise – même si un coup d’oeil à mes boîte du jeu de rôle m’aurait remis en tête le nom de l’adaptateur et m’aurait assuré que l’univers serait respecté, ça m’apprendra ! Les nouveaux personnages sont sympathiques et originaux, même si on peut regretter que le plus jeune disparaisse complètement du récit à un moment pour réapparaître soudainement plus loin – certainement qu’il avait simplement suivi le mouvement, mais une mention aurait été appréciable. L’intrigue est vraiment très bien pensée et très prenante. On notera une présence accrue de la magie draconique, ainsi qu’une influence Cthulhu, surtout du côté des rituels – forcément, écrire pour l’Appel, ça doit laisser des traces. Petit plus, il ne s’agit absolument pas d’une réécriture de la campagne pour les Lames écrites par Philippe Auribeau, si bien la découverte restera entière pour tout le monde, rôlistes y compris. Donc, ce spin-off est un très bel hommage à l’oeuvre d’origine et un roman vraiment intéressant, qui permet de se replonger avec délice dans cet univers ! Mes compliments à l’auteur !

Sources

La trilogie des Lames du Cardinal

Le roman

Interview de l’auteur par ActuSF

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.