Jade Cocoon

Jade Cocoon jaquetteJade Cocoon est un jeu de rôle sorti sur Playstation quelques mois seulement après la sortie du très attendu Final Fantasy VII. Développé par Genki, Jade Cocoon vous propose d’incarner Levant, un Maître des Cocons, protecteur de son village et doté de la faculté de capturer des créatures mystiques qui peuplent la forêt entourant son village.

Informations techniques

Comme toujours, voici quelques petites informations techniques sur le jeu :

  • Nom: Jade Cocoon
  • Éditeur : Crave Entertainment
  • Développeur : Genki
  • Console : Play Station 1
  • Date de sortie : novembre 1998 (Japon) ; 2001 (Europe)
  • Genre : RPG
  • Mode de jeu : Un joueur
  • Classification : +3 ans

L’univers et histoire

Jade Cocoon est un jeu axé sur la forêt et les merveilles dont elle regorge. Durant vos aventures, vous serez amené à traverser différentes partie d’une gigantesque étendue boisée qui entoure votre village et vous découvrirez non seulement les secrets qu’elle renferme, mais vous serez également confronté aux terribles créatures qui la peuplent. Dans ce monde où les dieux sont omniprésents, tous vouent une foi mystique à Elrhim, le Dieu de la forêt. Vous incarnez Levant, le fils du Maître des Cocons, l’un des postes les plus importants de votre village puisqu’il protège la forêt des créatures qui la peuplent. Ce faisant, il préserve ce que tous nomment la Sphère Divine, une sorte de barrière magique entourant le village. Propulsé chef de votre village après la disparition de votre père et un mariage arrangé selon la tradition, vous vous jetez à corps perdu dans une quête pour sauver les membres de votre village d’une malédiction divine. Alors que plusieurs années se sont écoulées depuis la disparition de votre père, les Onibubu, les Sauterelles de l’Apocalypse, brisent la Sphère Divine qui protègent votre village. Presque tous les villageois sont alors plongés dans un profond sommeil après que les sauterelles aient répandues une poudre soporifique et vous devez alors explorer la forêt de fond en combles pour y trouver des herbes dont on dit qu’elles sont capables de soigner cet étrange mal.

La purification des cocons par une Nagi

La purification des cocons par une Nagi

Système de jeu

En tant que Maître des Cocons, vous avez normalement pour but de protéger la Sphère Divine des créatures qui peuplent la forêt. Pour ce faire, vous devez capturer certaines de ces fameuses Créatures grâce à deux objets enchantés que vous êtes le seul à pouvoir manier : un ocarina et des cocons de soie. Il faut ensuite faire purifier les créatures par une prêtresse du peuple Nagi, une race d’hommes et de femmes rejetés par les autres habitants des villages protégés. Évités de tous, ils n’en sont pas moins nécessaires, en raison de leurs dons de chamanisme. C’est grâce à ces Créatures Divines qui combattent pour lui que le Maître des Cocons remplit sa fonction.

L'emploi du cocon de soie et de l'ocarina vous permettront de capturer un grand nombre de créatures

L’emploi du cocon de soie et de l’ocarina vous permettront de capturer un grand nombre de créatures

Vous ne combattez donc pas directement, même si vous êtes muni d’armes (lances, bâtons,..) qui vous permettent d’infliger des dégâts aux créatures avant de les capturer dans vos cocons. Cette manière de procéder nous rappelle immanquablement Pokémon, sorti quelques années plus tôt, mais la comparaison s’arrête là. Les combats rappellent plus un Final Fantasy par leur côté d’action au tour par tour, et même les explorations en forêt auront un petit aspect de FF7 ou 8 impossible à manquer pour quiconque y aurait déjà joué.

Les déplacements dans l’univers ont été simplifiés. Au lieu de se déplacer de zone en zone sur des cartes gigantesques, vous pouvez employer un système de téléportation qui vous emmènera directement dans la partie de la forêt qui vous intéresse.

Combattre et customiser ses créatures

Lorsque vous aurez capturé certaines de ces créatures et que vous les aurez purifiées grâces aux pouvoirs de la prêtresse Naga, trois choix s’offriront à vous. Le premier est de vendre les cocons pour vous faire de l’argent et acheter quelques pièces d’équipement pour votre personnages ou d’autres cocons de soie. La seconde est d’emporter ces cocons avec vous afin d’invoquer les créatures qu’elles renferment pour les faire combattre.

Vous remarquerez vite que combattre sans vos créatures n'est pas la meilleure idée qu'on puisse avoir

Vous remarquerez vite que combattre sans vos créatures n’est pas la meilleure idée qu’on puisse avoir

Celles-ci possèdent toutes un niveau, qui peut augmenter grâce au combat. La dernière solution est de les combiner pour donner naissance à une nouvelle créature qui possèdera des caractéristiques des deux précédentes. Chaque créature est affiliée à un élément, qui dépendra de la partie de la forêt dans laquelle vous l’aurez capturée. Les quatre éléments sont équilibrés et hiérarchisés entre eux : le feu domine l’air, qui domine la terre, laquelle est plus efficace contre l’eau, celle-ci étant plus efficace contre les créatures de feu. Ces éléments se retrouveront également dans les combinaisons de créatures que vous ferez. Vous pourrez ensuite faire combattre vos nouvelles créatures ou… les croiser avec d’autres créatures, jusqu’à cinq générations. Chaque croisement renforce certaines caractéristiques de vos créatures et en affaiblit certaines. Les compétences des créatures sont également réparties différemment en fonction des combinaisons que vous tenterez.

Un petit exemple de créature que vous pourrez rencontrer dans cet univers

Un petit exemple de créature que vous pourrez rencontrer dans cet univers

Autant le dire tout de suite, les possibilités de combinaisons sont faramineuses et vous allez certainement passer des heures à tenter de perfectionner vos créations afin d’obtenir l’équipe ultime pour combattre les plus puissant gardiens de la forêt. De plus, aspect sympathique de ces croisements, les créatures obtenues sont non seulement un mélange des deux parents au niveau de leurs caractéristiques et compétences, mais également au niveau de leur aspect visuel, reprenant les caractéristiques dominantes des deux parents.

Graphismes et musiques

Dire que les graphismes sont beaux pour l’époque serait minimiser la qualité de ce jeu. Présenté comme une OAV, Jade Cocoon propose des décors variés et des effets visuels plus qu’efficaces pour son époque. Les animations sont très bien faites et les décors en forêt sont soignés, ce qui ne manquera pas de plonger le joueur dans cet univers à la fois mystérieux et dangereux.

Les décors sont riches et varient grandement d'une partie à l'autre de la forêt

Les décors sont riches et varient grandement d’une partie à l’autre de la forêt

Ce qui frappe presque immédiatement quand on s’attarde sur les personnages et les décors, c’est l’aspect très manga du jeu, ce qui n’a rien de très surprenant quand on regarde de plus près les concepteurs. Le jeu a entre autres bénéficié des talents de Katsuya Kondo, un artiste manga, character designer et directeur d’animation, entre autres connu pour ses travaux sur des œuvres comme Kiki la petite sorcière, Porco Rosso ou Mon Voisin Totoro. Aujourd’hui encore, cet artiste et son travail sont considérés comme l’essence même du style du Studio Ghibli. Il n’est donc pas étonnant que le résultat dépasse les attentes pour un jeu sorti sur PS1.

Conclusion et avis personnel

Sorti quelques mois après Final Fantasy VIII, Jade Cocoon ne s’oppose pas à lui en tant que rival sérieux au niveau du game play ou du développement de l’histoire et du système de jeu. Néanmoins, ce jeu a pour lui une part de mystère et de mysticisme rafraîchissant qui permet de se démarquer de ce qui se faisant à l’époque. Le système de croisement des créature est tout simplement magnifique et propose une alternative des plus intéressantes pour les systèmes de combat conçus jusque là. Avec ses possibilités extraordinaires, celui-ci vous tiendra en haleine des heures durant et vous serez tentés de tester toutes les combinaisons afin de créer enfin la créature ultime. Mentionnons au passage les musiques du jeu, qui collent à merveille à l’univers et qui sauront vous plonger dans les profondeurs de la forêt que vous explorerez avec efficacité. Gros point positif, les voix sont doublées en français et le travail de doublage est très professionnel. Petit point négatif cependant, il vous sera impossible de couper des cinématiques. Détail, me direz vous ? Attendez d’être à votre centième créature capturée et vous me direz si vous appréciez toujours autant la petite cinématique accompagnant celle-ci.

Et la pochette du CD pour les soundtrack du jeu pour terminer

Et la pochette du CD pour les soundtrack du jeu pour terminer

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *