Kaamelott

A côté des séries américaines à gros budgets, il est une série française comique qui a su s’imposer et qui a même réussi à marquer les esprits au point que nombre de ses répliques sont devenues des expressions courantes.

Un roi, ses chevaliers, un ou deux enchanteurs, la famille, un prêtre, et de l’humour à revendre. Vous l’aurez compris, c’est Kaamelott dont il sera question aujourd’hui !

kaamelott

Fiche technique

Pays d’origine : France
Première diffusion : Janvier 2005
Genre : Fantasy sur fond historique – Humour
Créateur : Alexandre Astier
Production : CALT
Nombre de saisons : 6
Nombre d’épisodes : 458

Les origines – Dies Irae

En 2003, Alexandre Astier écrit et réalise un court métrage intitulé « Dies Irae » (« Jour de colère » pour ceux qui n’aiment pas le latin). Le synopsis est simple : le roi Arthur, à l’occasion d’une des réunions autour de la Table Ronde, découvre que les « grands » chevaliers qui l’entourent sont en fait des incapables et qu’ils sont apparemment trop occupés à faire des âneries pour se préoccuper de leur mission principale, à savoir trouver le Graal !

Ce court métrage, qui contient déjà les grandes lignes de la série, obtient deux prix : le prix du Public du festival Off-Courts en 2003 (festival de courts-métrages) et celui du festival Comedia Juste pour Rire (Montréal).

A noter que, par la suite, il a été ajouté parmi les bonus de l’intégrale en DVD du livre 1 de Kaamelott.

Sur M6, la série Caméra Café, crée par Bruno Sollo et Yvan Le Bolloc’h se termine. Yvan Le Bolloc’h cherche alors un remplaçant pour sa série. C’est alors qu’il rencontre Alexandre Astier dans un festival de films court-métrages. Contactée, la société de production CALT commandera d’abord quatre épisodes-pilotes, puis présente le projet à la chaîne M6. Emballée, cette dernière commande cent épisodes. La série Kaamelott est née.

Personnages principaux de la série

Beaucoup d’acteurs déjà présents dans Dies Irae ont par la suite gardé leur rôle dans la série. Toute une kyrielle de personnages passent devant la caméra de Kaamelott et, en conséquence, nous ne les nommerons pas tous pour nous contenter de faire un petit tour des personnages principaux.

Arthur Pendragon, roi de Bretagne – incarné par Alexandre Astier

Guenièvre, reine de Bretagne – incarnée par Anne Girouard

Léodagan, roi d’Orcanie et père de Guenièvre – incarné par Lionnel Astier

Perceval de Galles, chevalier – incarné par Franck Pitiot

Karadoc de Vannes, chevalier – incarné par Jean-Christophe Hembert

Lancelot du Lac, chevalier « errant » – incarné par Thomas Cousseau

Bohort de Gaunes, chevalier – incarné par Nicolas Gambion

Merlin, enchanteur (enfin, c’est ce qu’il dit) – Jacques Chambon

Père Blaise, prêtre de Kaamelott – Jean-Robert Lombard

Un petit portrait de groupe

Un petit portrait de groupe

D’ailleurs, au vu du succès grandissant de la série, de nombreuses « guest star » ont fait leur apparition et se sont même invités définitivement dans la série, comme Christian Clavier

Alexandre Astier – Au four, au moulin et à la foire

En plus de la couronne du roi Arthur, Alexandre Astier porte plus d’une casquette dans les coulisses de Kaamelott.

Créateur et réalisateur de la série, il est l’unique auteur et le scénariste de pratiquement tous les épisodes, sachant qu’il y en a quatre cent cinquante-huit. C’est également lui qui a composé toutes les musiques, y compris le générique – enfin, les génériques, devrait-on dire, car chaque livre de la série a sa propre variation du générique original.

Alexandre Astier, pris par FredLeo (wikipedia)

Alexandre Astier, pris par FredLeo (wikipedia)

Vous l’aurez compris, Alexandre Astier se dépense sans compter pour sa série, et ça se ressent dans le produit final !

Après la série…

Les bandes-dessinées

Sept bande-dessinées Kaamelott sont sorties à ce jour aux éditions Casterman, et chacune représente une histoire complète. Leur scénario, écrit par Alexandre Astier, montre des « quêtes secondaires », parallèles aux épisodes du livre 1, et parfois même citées dans les épisodes (c’est le cas des sièges de transport, mentionnés par Perceval).

  • L’Armée du Nécromant, Casterman, 2006
  • Les Sièges de transport, Casterman, 2007
  •  L’Enigme du coffre, Casterman, 2008
  •  Perceval et le dragon d’airain, Casterman, 2009
  •  Le Serpent géant du lac de l’ombre, Casterman, 2010
  •  Le Duel des mages, Casterman, 2011
  •  Contre-attaque en Carmélide, Casterman, 2013

Les livres

Les textes intégraux des épisodes des différents Livres sortent petit à petit aux éditions Télémaque. Jusqu’à présent, les trois tomes sur six sont sortis.

Et les films ?

A ce jour, le tournage des trois films annoncés par Alexandre Astier n’a toujours pas commencé. Le créateur de la série est englué depuis 2013 dans un conflit juridique au sujet de la série. Astier a dit dans plusieurs interview que cette trilogie pourrait engloutir dix ans de sa vie, et donc qu’il tient à poser des bases solides avant de s’y plonger, afin que tout se passe le mieux possible.

Notre roi Arthur a déjà prouvé qu’il avait beaucoup de ténacité quand il a une idée en tête, souhaitons qu’il obtienne gain de cause et qu’on puisse ainsi un jour voir cette si intéressante série prendre vie sur le grand écran !

Mes sources

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 23 avril 2018

    […] Kaamelott, série par Alexandre Astier, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *