Ken’en – Comme chien et singe

Lorsqu’un Kakuen, une créature mi-singe mi-humain, adopte par erreur un chien magique exorciste et chasseur de monstres en croyant s’occuper d’un chien abandonné, les situations improbables ne font que s’enchaîner pour le plus grand plaisir des lecteurs du manga Ken’en !

Couverture du tome 1 de Ken'en comme chien et singe

Fiche technique

  • Titre : Ken’en – Comme chien et singe
  • Auteur : Fuetsudo et Hitoshi Ichimura
  • Type : Seinen
  • Origine : Japon
  • Genre : Fantasy
  • Editeur : Doki doki
  • Sens de lecture : Japonais
  • Année : 2018 (2016 au Japon)
  • Nombre de tomes : 7 (8 au Japon)
  • Statut : en cours (terminée au Japon)
  • Niveau : 12+

Scénario

Le village de Mitsuke est en émoi : un Kakuen, monstre mi-singe mi-humain, menace d’enlever l’une des filles du village pour en faire son épouse. Le moine itinérant Benzon, qui passait par là, décide de leur venir en aide en allant chercher le célèbre exorciste Hayate pour qu’il leur vienne en aide. Or, il s’avère que Hayate est un reiken, un chien magique. Qu’à cela ne tienne, les villageois font la fête à leur sauveur, qui se cache ensuite dans le cercueil qui devait accueillir la jeune fille. Lorsque le Kakuen se présente, au beau milieu de la nuit, il trouve le chien malheureusement endormi à cause de la digestion. Mais loin d’en avoir peur, le Kakuen, le prenant pour un pauvre chien abandonné, décide d’adopter Hayate et le ramène avec lui. Hayate, en se réveillant, va découvrir que Mashira, le jeune Kakuen, vit avec trois de ses congénères dans un vieux temple abandonné. Mashira, croyant avoir affaire à un chien normal, se confiera au reiken, avouant qu’il n’a en fait aucune envie d’enlever des humaines, mais que c’est son patriarche qui l’y oblige, car c’est l’unique moyen qu’ont les Kakuen pour perpétuer leur race – n’ayant pas eux-mêmes de femelles. Hayate, prenant sa forme humaine, va alors poser ses conditions à Mashira : puisqu’il l’a nourri et l’a adopté, il accepte de ne pas les tuer, lui et les siens, tant qu’il continue à bien s’occuper de lui et qu’il laisse les humains en paix.

C’est donc une drôle d’association entre le reiken et le kakuen qui va se mettre en place, quelque part entre une amitié bourrue et la loyauté indéfectible dont sont capables les chiens envers un bon maître. Et les aventures de Mashira avec le village d’à côté et les créatures surnaturelles en général sont encore loin d’être terminés ! Qui sait… il pourrait peut-être même devenir un Dieu-Singe…

Avis de la rédac’

Mikaua : Ken’en – comme chien et singe est une série très rafraîchissante, avec des héros assez touchants et plutôt francs dans leur ensemble. Le scénario est à leur image : l’amitié qui va grandir petit à petit entre Mashira et Hayate tient principalement de la chamaillerie, le reiken malmenant son « maître » dès qu’il en a l’occasion ; mais la sincérité presque naïve de Mashira va petit à petit adoucir Hayate et on s’attache vite à ce duo improbable. Tous deux vont rencontrer plusieurs créatures surnaturelles qui vivent alentours, mais vont également devoir faire avec les habitants du village d’à côté, qui sont bien décidés à ne laisser aucune de leurs femmes se faire enlever et qui ont chacun leur propre idée pour régler le problème de leurs encombrants voisins Kakuen.

Sources :

Article sur la série du site Manga-news

Les 7 premiers tomes de la série

Partagez

Vous aimerez peut-être...

2 Réponses

  1. 18 septembre 2019

    […] de mangas appartenant à cette catégorie : Arte, Danzaisha, Gunnm, L’Île infernale, Ken’en – comme chien et singe,  Made in Abyss, Nausicaä de la vallée du vent, Néo Faust, Qwan, Sword Art Online – […]

  2. 29 septembre 2019

    […] de mangas appartenant à cette catégorie : Arte, Danzaisha, Gunnm, L’Île infernale, Ken’en – comme chien et singe,  Made in Abyss, Nausicaä de la vallée du vent, Néo Faust, Qwan, Sword Art Online – […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.