Kingdom Hearts III

Kingdom_Hearts_3_LogoPrésenté comme la révélation de la série, le jeu qui devait mettre fin à toutes les questions laissées en suspens dans les derniers opus, Kingdom Hearts III était attendu par les fans du monde entier. A-t-il réussi à contenter tout le monde ? C’est ce que nous allons tenter de voir dans cet article.

Informations techniques

Kingdom Hearts 3 - Jaquette jeu

La jaquette du jeu

Comme toujours, voici quelques petites informations techniques sur le jeu :

  • Titre original : キングダム ハーツIII, Kingudamu Hātsu Surī
  • Titre : Kingdom Hearts 3
  • Éditeur : Square Enix
  • Développeur : Square Enix
  • Concepteur : Tetsuya Nomura, Tai Yasue, Rie Nishi, Shinji Hashimoto
  • Musique: Hikaru Utada, Skrillex
  • Console : PS4, Xbox One
  • Date de sortie : Janvier 2019
  • Genre : Action RPG
  • Mode de jeu : solo
  • Langue : Anglais sous-titré français
  • Âge : 16+

Histoire

Après avoir échoué à obtenir le symbole de maîtrise de la Keyblade et à devenir Maître, Sora a également perdu presque tous ses pouvoirs. Xeanhort – qui avait profité de la faiblesse de Sora lors de l’examen des Maîtres pour tenter de s’emparer de son corps et en faire un nouveau réceptacle – a dû se contenter de supprimer certains pouvoirs de Sora. Retour à la cas départ pour notre héros qui accuse le coup et qui doit repartir (une nouvelle fois) de zéro. De zéro ? Pas tout a fait. En réalité, les pouvoirs de Sora ont été perturbés plutôt que dissipés, et nécessiteront pas mal d’entraînement pour être à nouveau fonctionnels. Plus que tout, c’est le pouvoir permettant de sauver les cœurs emprisonnés qui intéresse Sora, car il y a tant de personnes liées à lui qui sont perdues et qui doivent être sauvées pour permettre à la lumière de triompher. Mais les ténèbres sont plus puissantes que jamais et il faudra à Sora faire preuve de persévérance pour sauvez tous les cœurs qui dépendent de lui.

Kingdom Hearts 3 - Protagonistes

Les trois protagonistes des anciens opus sont de retour

Système de jeu

Comme dans les opus précédents, Kingdom Hearts 3 place l’accent sur le dynamisme des déplacements et des actions. Très vite, on pourra rebondir sur les murs, les escalader, tourner autour de poteaux, faire des esquives aériennes ou au sol tout en enchaînant les combos offensifs et magiques avec rapidité et efficacité.

Bases du combat

Le système de jeu reste foncièrement identique aux précédents opus, avec un système de combat en temps réel permettant le déplacement sur le terrain en quasi-liberté (les zones de combat contre les boss restant délimitées par des murs d’énergie, formant des arènes géantes). Assez basique, on attaque physiquement avec la touche croix, on bloque avec le carré, on emploie de la magie et des compétences spéciales avec le triangle et on saute avec la touche rond. D’autres fonctions comme le tir visé ou le verrouillage des ennemis sont également possibles grâce aux touches R et L.

Kingdom Hearts 3 - Combat

Des combats parfois un peu brouillon

Magies et nouvelles formes

Les magies de base se chargent durant les combats à force d’être utilisées et permettent de lancer des sorts plus puissants à certains moments en appuyant sur la touche triangle.

kingdom-hearts-3-Nouvelle forme

De nouvelles formes déblocables via les Keyblades équipées

De la même manière que pour la magie, les pouvoirs de Sora se développent lors des combats, lui permettant, par exemple, de revêtir la forme du second opus ou d’autres formes en fonction des Keyblades équipées. De ces Keyblades dépendent également certaines compétences inédites.

Compétences attaques spéciales

Les attractions font leur entrée en scène et viennent compléter le répertoire des attaques spéciales du héros. Uniquement disponibles sous certaines conditions et en certains lieux, il s’agit de puissantes attaques et qui permettent d’occasionner de lourds dégâts.

Kingdom Hearts 3 - B Max

De nouveaux mondes issus de nouveaux films

Graphismes

Les cinématiques restent de toute beauté et travaillées avec soin. On appréciera de visiter des mondes issus pour la plupart d’univers Disney récents comme Monstres et Cie, La Reine des Neiges, Raiponce, ou Pirates des Caraïbes. Comme toujours, la visite de ces différents mondes permet de modifier l’apparence des héros pour coller au mieux à l’univers dans lequel ils évolueront, ce qui s’accompagnera de designs divers et variés. On se retrouvera donc devant un mélange de directions artistiques parfaitement maîtrisé et toujours cohérent, ce qui représente certainement l’un des atouts principal du jeu. Mention spéciale pour le monde de Pirates des Caraïbes, qui n’est pas sans rappeler un Assassin’s Creed Black Flag tant l’univers et sa dynamique sont parfaitement retranscrits. Le tout reste parfaitement stable malgré les très nombreux éléments de décor et la multitude d’ennemis à afficher sur l’écran.

Kingdom Hearts 3 - Pirates

La phase dans le monde de Pirates des Caraïbes

Son

Les musiques sont toujours aussi belles et mélancoliques par moment, même si elles deviennent quelque peu répétitives sur la fin. On retrouvera néanmoins avec joie les classiques des précédents opus ainsi que les musiques tirées des univers Disney.

Phases en vaisseau Gummi

Longtemps considérées comme LE gros point noir de la série, légèrement amélioré dans le second opus, les phases de déplacement entre les mondes à bord des vaisseaux Gummi ont été ici totalement remaniées pour offrir une nouvelle expérience de jeu au joueur. On se retrouve ici dans une sorte de shoot’em up gigantesque qui nous permet d’évoluer dans un espace ouvert et de combattre des boss gigantesques à l’aide de notre petit vaisseau fait de blocs récupérés ça et là. Très plaisante, cette partie est également rendue optionnelle pour ceux qui ne désirent pas s’y attarder. Néanmoins, de nombreux objets d’amélioration sont récoltables durant ces passages, ce qui les rend très rentables.

Kingdom Hearts 3 - Phase Gummi

Les phases en vaisseau Gummi ont totalement été revisitées

Des mini-jeux à foison

Une fois l’aventure débutée, le jeu vous offre la possibilité de récolter des mini-jeux old-school. Disséminés dans les divers mondes que vous visiterez, leur nombre est assez impressionnant et les gamplay proposés très variés. De quoi augmenter de quelques heures la durée de vie (plus de trente heure pour les adeptes du story-rush) de ce troisième opus.

Avis de la Rédac’

Keul : Alors que j’attendais ce final avec impatience, je dois bien avouer que suis assez mitigé sur mon appréciation finale. Autant le fait de retrouver nos héros pour une dernière aventure a de quoi réjouir, autant le scénario et les combats m’ont laissé perplexe.

Si les combats de Kingdom Hearts sont dynamiques, ils ne sont pas foncièrement compliqués. Les touches sont simples, voir même simplicimes pour la plupart et très peu d’options permettent de varier les (pourtant très nombreux) combats auxquels vous aurez affaire. Même si l’apparition des formes liées aux Keyblades et les attractions permet un peu de renouveau dans la série, la base reste strictement identique aux anciens opus de la licence, ce qui est bien dommage. La majeure partie du temps, les combats se résument par un martellement des touches attaque jusqu’à ce que les jauges de magies soient pleines. A partir d’un certain niveau dans le jeu, les compétences secondaires, les tirs visées et autres attractions font que les combat se voient comme une succession de compétences spéciales certes très jolies visuellement, mais qui cassent un peu la dynamique de jeu. Dommage pour puisque les combats sont tout de même au centre de l’histoire. Mentionnons au passage que même le mode difficile du jeu n’arrive malheureusement pas à corriger ce petit problème. Au final, les combats sont donc loin d’être aussi complexes que dans Kingdom Hearts premier du nom ou dans d’autres comme Birth By Sleep, ce qui est encore une fois bien dommage.

Kingdom_Hearts_3 - Attractions

Des attractions qui permettent d’occasionner de gros dégâts à vos adversaires

Le scénario est, quant à lui, à l’image de toute la licence : complexe et pas toujours cohérent. J’ai pourtant joué à tous les anciens opus et les ai terminé à 100%, souvent même en mode difficile pour déloquer toutes les scènes cachées. Le problème principal de la série est de mêler un nombre incroyable de personnages à des possessions, démultiplications de corps (perso original, sans-cœur, Simili et autres copies virtuelles), puis d’ajouter à ça des possibilités de voyage dans le temps. C’est complexe au point d’en devenir très difficilement compréhensible au final. Tout ceci pour dire qu’il était presque impossible de fournir quelque chose de totalement cohérent pour clore ces 15 années de jeux dans un seul et unique opus. Résultat, même si le scénario n’est pas totalement bancal, de nombreuses scènes se résument à des explications de « pourquoi tel personnage est là ». C’est très dommage et cela devient très répétitif. Ajouter à cela le fait que Sora est très naïf et ne réfléchit pas toujours à ses actions et vous aurez bien du mal à vous immerger dans le dénouement de cette histoire. Je dois cependant dire que les interrogations de Sora – qui rappelons-le est désormais adolescent – sur la justesse des actions entreprises et sur le but véritable de ce combat entre la Lumière et les Ténèbres sont très bien amenées et permet, en grande partie, de sauver cet opus.

Au final, Kingdom Hearts III a beaucoup de choses à expliquer pour arriver à une conclusion, peut-être trop même, ce qui rend le tout un peu indigeste pour les fans purs et durs. Les néophytes éviteront ce dernier opus car trop condensé pour être apprécié à sa juste valeur.

Opening

Sources des images

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.