Klonoa 2 : Lunatea’s Veil

Klonoa 2Suivant les traces du premier opus sorti en 2008 sur Playstation 1, Klonoa 2: Lunatea’s Veil est en réalité le troisième opus de la série. En effet, le second opus, nommé Klonoa: Moonlight Museum, sortit quelques années auparavant sur la peu connue console portable Wonderswan. Klonoa 2 suit directement les évènements survenus dans le premier opus, reprenant nombre de mécanismes ayant fait son succès lors du lancement de l’univers.

Informations techniques

La jaquette du jeu PS2

La jaquette du jeu PS2

Comme toujours, voici quelques petites informations techniques sur le jeu :

  • Nom: Klonoa 2: Lunatea’s Veil
  • Éditeur : Namco
  • Développeur : Namco
  • Console : PS2
  • Date de sortie : novembre 2001
  • Genre : Plateformes ; Action
  • Mode de jeu : Un joueur (entraide possible avec la seconde manette)
  • Classification : +3 ans

L’univers et histoire

Klonoa est un personnage aux grandes oreilles qui semblent munies de doigts à leurs extrémités. Capable de planer légèrement grâce à elles, il possède également un anneau doté de pouvoirs magiques, capable d’attraper et d’emprisonner momentanément des ennemis pour s’en servir comme projectiles. L’histoire et le scénario ne sont certainement pas les points-phares de Klonoa 2. Votre quête consistera à aider Lolo, une prêtresse. Celle-ci doit rétablir l’ordre dans le royaume. Pour cela, elle vous demande de récupérer et de faire sonner quatre grandes cloches qui se trouvent éparpillées dans le royaume. Pour vous aider dans votre quête, vous serez accompagné par un Popka, un ami de Lolo. Votre avancée sera également ralentie par deux pirates : Léorina et Tat, qui veulent s’emparer de l’anneau de Klonoa.

Système de jeu

Le système de jeu est basique, comme dans la majeure partie des jeux de plateformes. Un bouton servira à faire sauter le personnage et un second lui permettra de se servir de son anneau pour capturer ses ennemis. Simpliste, me direz-vous ? Détrompez-vous, car sous ses deux actions se cache quelque chose de plus complexe. Les ennemis capturés servent à deux choses : une arme ou une base pour un double saut. Comme arme, vous vous en servirez pour les lancer sur d’autres monstres, voir même des boss, et donc vous débarrasser de vos ennemis gênants. Vous pouvez également vous en servir pour détruire certains éléments du décor qui vous bloquent et ainsi accéder à la suite du niveau.

Certains passages cachent des joyaux difficiles à apercevoir du premier coup si bien que vous serez tentés de refaire les mondes déjà terminés afin de débloquer tous les bonus.

Certains passages cachent des joyaux difficiles à apercevoir du premier coup si bien que vous serez tenté de refaire les mondes déjà terminés afin de débloquer tous les bonus.

Pour le double saut, ceux-ci vous permettront d’accéder à des zones qui sont normalement inatteignables par des sauts classiques. Les monstres réapparaissent en boucle, ce qui vous permet de retenter vos actions à l’infini ; et c’est une chance, car certains passages dont d’une difficulté telle qu’il est presque impossible de les passer du premier coup. Ajoutez à cela la capacité de planer de Klonoa et vous découvrirez rapidement que les combinaisons entre les différentes commandes augmentent considérablement. Popka peut également vous venir en aide si vous possédez une seconde manette PS2 en vous permettant d’effectuer un gigantesque saut. Facilitant le jeu, cette capacité peut également s’avérer pénalisante si votre ami décide de vous mettre des bâtons dans les roues. Quelques mini-jeux viennent s’intercaler entre les différents niveaux, comme la possibilité de faire du surf par exemple, ce qui diversifie encore le gameplay.

Les boss sont très grands et nécessitent qu'on leur tourne autour pour exploiter les failles de leur carapace

Les boss sont très grands et nécessitent qu’on leur tourne autour pour exploiter les failles de leur carapace

Durée de vie, graphismes et musiques

A ceux qui n’apprécient pas le Cell-shading, Klonoa risque de vous rebuter. Avec ses graphismes hauts en couleur ressemblant à un dessin animé de notre enfance, Klonoa 2 a su se rendre tout public. Très colorée et fluide grâce à sa 3D pré-calculée, l’animation suit une caméra que vous ne contrôlez pas mais qui suit le chemin que vous emprunterez. La bande-son souffre néanmoins de son manque d’originalité et se laissera, la plupart du temps, complètement oublier. Heureusement, les voix ont été mieux travaillées et restent en japonais ; enfin, il serait plus juste de dire que les personnages communiquent entre eux dans une langue imaginaire aux accents japonais. Finalement, le jeu se termine relativement vite, à cause de son manque de difficulté.

Les niveaux de surf ou de snow permettent de varier le gameplay mais sans réellement augmenter la difficulté du jeu.

Les niveaux de surf ou de snow permettent de varier le gameplay mais sans réellement augmenter la difficulté du jeu.

Conclusion et avis personnel

Klonoa 2 est un jeu de plateforme sympathique et haut en couleur. Très intuitif, il souffre malheureusement d’une durée de vie assez courte, de musiques qui auraient mérité d’être un peut plus diversifiées et d’une difficulté en dents de scie. Tout n’est cependant pas bon à jeter et vous passerez un bon moment en y jouant. Si vous arrivez à faire abstraction de l’histoire qui, il faut bien le dire, n’a rien d’original (comment ça, Mario non plus ? C’est pas faux…) et que vous vous concentrez sur le jeu en lui-même, vous serez surpris à quelle vitesse vous enchaînerez les niveaux, et vous vous ferez, à n’en pas douter, quelques cheveux blancs sur les passages les plus ardus.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *