Loin de moi, près de toi

La vie n’est pas toujours simple quand on a douze ans et qu’on tombe amoureuse, encore moins quand on vit dans une famille recomposée. Mais Muge peut compter sur un masque magique qui la transforme en chat pour se rapprocher de son nouvel amour et fuir sa famille quand elle n’arrive plus à afficher son sourire de façade. Mais quel est le prix à payer pour un tel pouvoir ?

Informations techniques

L’affiche du film

  • Titre original : Nakitai Watashi wa Neko wo Kaburu- 泣きたい私は猫をかぶる
  • Titre original : Loin de moi, près de toi
  • Date de sortie : 18 juin 2020
  • Réalisateur : Jun’ichi Satō et Tomotaka Shibayama
  • Scénariste : Mari Okada
  • Studio d’animation : Studio Colorido, Toho Animation, Twin Engine
  • Musique : Mina Kubota
  • Licence : Netflix
  • Genre : Animation, Fantastique,
  • Origine : Japon
  • Durée : 104 minutes

L’histoire en quelques mots

Miyo Sasaki – Muge pour ses amis – est une jeune étudiante de deuxième année dans la ville de Tokoname. Depuis peu, elle est tombée amoureuse de Kento Hinode, l’un de ses camarades de classe. Même si cet amour est à sens unique, Muge s’accroche résolument à lui pour qu’il fasse attention à elle. Pourtant, tout ne va pas pour le mieux pour Muge et son apparente bonne humeur cache en réalité des problèmes avec sa famille qui la minent peu à peu. Mais Muge cache également un secret qui lui permet de surmonter ses problèmes. Étant depuis peu en possession d’un masque pouvant la transformer en chat, elle emploie cette nouvelle forme pour rendre visite à Kento dans l’espoir de se rapprocher de lui. Mais ce masque n’est pas sans danger, comme elle le découvrira rapidement. Et si, pour se rapprocher de Kento, Muge devait abandonner son humanité à tout jamais ?

Le seul moyen pour Muge de se rapprocher de Kento est de se changer en chat

Renoncer à sa vie d’humain pour s’approcher de son amour

L’intrigue du film tourne autour de ce simple constat : en tant que chat, Muge est capable d’être proche de son amour et de partager des moments avec lui tout en s’éloignant de sa famille et du divorce de ses parents. Mais sous sa forme humaine, elle n’intéresse pas Kento, peine à nouer ne serait-ce qu’une relation d’amitié avec lui et est obligée de composer avec sa mère, qui l’a abandonnée lors du divorce de ses parents, et avec une belle-maman dont elle ne veut pas.

La vie de Muge oscille donc entre d’un côté la volonté que Kento tombe amoureux d’elle sous sa forme humaine tout en essayant de faire bonne figure devant sa famille, et de l’autre la possibilité plus facile de se rapprocher de lui sous sa forme de chat, abandonnant petit à petit son humanité et s’éloignant de plus en plus de sa famille.

Le royaume des chats

Assez finement amené dans le film, cette problématique se retrouve dans de nombreux autres films traitant de l’adolescence au Japon. On retrouve bien cette déconnexion entre les enfants et le monde des adultes, mais aussi les problèmes relationnels entre adolescents, les difficultés à exprimer ses sentiments, mais aussi la problématique des familles recomposées. Le tout est traité avec une dose de merveilleux et de fantastique qui lie le tout avec efficacité.

Avis de la Rédac’

Keul : On se trouve ici devant un film d’animation très beau qui fait penser au royaume des chats de part le thème traité et la société féline qu’on y découvre à la fin du film. Il s’agit cependant d’un film plus fleur bleue qui traite des relations entre adolescents. Même si au départ, il est un peu difficile de comprendre l’héroïne qui se comporte de manière insupportable, on comprend rapidement que tout n’est pas aussi rose qu’on pourrait le croire. L’histoire s’oriente alors sur les sentiments de Miyo Saaki et les problèmes qu’elle rencontre avec sa famille, ses amis, et sur sa relation amoureuse à sens unique avec Kento Hinode. C’est assez bien amené et très proche de ce que pourrait ressentir une jeune fille de son âge au vu des évènements de son passé. Le côté fantastique est bien amené, un peu comme dans Your Name, et se mêle bien aux thématiques abordées qui, bien qu’assez classiques pour un film traitant des relations au Japon, restent parfaitement efficaces. Au final, Loin de moi, près de toi est un joli film qui vous fera passer un moment agréable. A voir si vous en avez l’occasion.

Xefed : J’ai eu un peu de mal à comprendre où le film voulait en venir jusqu’à ce que je comprenne que l’héroïne – qui m’insupportait jusque là – affichait un faux air de bonne humeur et que sa vie n’avait rien d’un conte de fée. Une fois ceci compris, on passe un excellent moment devant l’histoire d’amour de la jeune Muge tout en appréciant la qualité des graphismes qui sont – ma foi – fort jolis. Restent encore quelques passage assez fleur bleue, avec les petites étoiles dans les yeux des personnages, les petites volutes roses ça et là lors des moments tendres entre les deux protagonistes, mais c’est loin d’être aussi catastrophique que ce à quoi je m’attendais. Au final, Loin de moi, près de toi est un joli film tout mignon mais qui – comme c’est souvent le cas pour les productions japonaises – traite de sujet assez graves et récurrents dans leur société. A recommander sans modération pour tous les fans du japon et de l’animation en général.

Mikaua : Loin de moi, près de toi m’a prise au dépourvu avec son héroïne. Au début, je ne la comprenais absolument pas : elle avait l’air complètement déconnectée de la réalité, à se faire des films sur son Kento adoré et à déborder d’énergie joyeuse au point d’en devenir crispante. J’en étais à me demander si la demoiselle n’avait pas d’hallucinations ! Et c’est là que le film montre sa force, en faisant passer le spectateur « derrière » le masque de bonne humeur que Muge montre au monde. C’est comme un déclic, et tout ce qu’on a vu jusque-là prend une tournure différente grâce à cela. Que ce soit au niveau des thématiques ou de l’animation, j’ai bien aimé ce film, qui en plus arrive à nous servir sa romance sans tartiner tout l’écran de miel de rose et de paillettes !  Un film très sympathique, avec un scénario classique mais bien amené et des personnages attachants, de quoi passer un excellent moment.

Bande annonce

Sources des images

https://www.netflix.com/browse

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.