Mes voisins les Yamada

Adaptation du manga éponyme publié en 1991, mes voisins les Yamada est une comédie familiale dépeignant la vie de tous les jours de la famille Yamada.

Informations techniques

L’affiche du film

  • Titre original : ホーホケキョ となりの山田くん – Hōhokekyo Tonari no Yamada-kun
  • Titre français : Mes voisins les Yamada
  • Date de sortie : 17 juillet 1999
  • Durée : 104 minutes
  • Scénariste : Hisaichi Ishii
  • Réalisateur : Isao Takahata
  • Producteurs : Yasuyoshi Tokuma, Seiichirou Ujiie, Takashi Shouji, Michael O. Johnson
  • Studio d’animation : Studio Ghibli
  • Musiques : Akiko Yano
  • Genre : Tranche de vie
  • Nationalité : Japon

L’histoire en quelques mots

Mes voisins les Yamada nous raconte la vie quotidienne des Yamada, une famille japonaise où chacun de ses membre fait de son mieux pour réussir dans la vie. Entre le père de famille, un peu fainéant sur les bord, la mère gourmande et tête en l’air, la grand-mère acariâtre et légèrement sénile, le fils pour qui les études sont plus un calvaire qu’un réel plaisir et la petite sœur qui est sans cesse oubliée, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour cette famille pas tout à fait comme les autres.

Un style particulier très épuré

Un style d’aquarelle et une histoire sous forme de tranche de vie

Mes voisins les Yamada se différencie des autres films d’animation du Studio Ghibli en de nombreux points. Principale différence notable, le style de dessin, qui se veut léger et assez simple par rapport à d’autres œuvres comme « Le château dans le ciel », « Princesse Mononoké » et « Mon voisin Totoro » pourtant parues avent lui.

L’histoire est également découpée en petite scénettes, tantôt burlesques, tantôt oniriques et ponctuées de haïkus qui, même si elles sont liées entre elles pour certaines, ne forment pas une histoire bloc comme dans dans les autres œuvres du studio. Pour toutes ces raisons, ce film d’animation a connu un échec relatif comparativement aux succès colossaux remportés par les précédents films du studio Ghibli et du réalisateur. Le style particulier de cette œuvre fut cependant voulu par Isao Takahata, qui désirait que le dessin adopte un style aquarelle. Les techniques de l’époque ne permettant pas d’effectuer ce type de coloriage sur les cellulos, mes voisins les Yamada devint le premier film d’animation du Studio Ghibli entièrement animé et peint à l’ordinateur.

Un style « Tranche de vie » peu employé par le Studio Ghibli jusque là

Avis de la Rédac’

Keul : Après le succès retentissant de Princesse Mononoké, Mes voisins les Yamada dénote dans la filmographie du Studio Ghibli. Cependant, celui-ci fait sens quand on s’intéresse, non pas aux œuvres de Ghibli mais à celle de Isao Takahata. Le film parvient néanmoins à être à la fois drôle, poétique et triste par moments, dépeignant la vie de cette famille tout ce qu’il y a de plus classique avec brio. Le style est tout en douceur avec les dessins à l’aquarelle et très proches du manga d’origine.

Les petites histoires restent dans la veine de ce que propose Takahata avec un ancrage profond dans la vie quotidienne et une certaine tendance à la critique de ce qu’est devenu le Japon moderne. Au final, Mes voisins les Yamada, même s’il diffère grandement des autres œuvres proposées jusque-là, mérite réellement qu’on s’y intéresse et qu’on prenne le temps de l’apprécier à sa juste valeur.

Bande annonce

Sources

Images: https://www.kanpai.fr/

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.