Miraculous – les aventures de LadyBug et Chat Noir

MiraculousFans de Marvel et DC s’abstenir ! Miraculous signe le grand retour de la magical girl façon french 21e siècle ! C’est-à-dire que les connaisseurs reconnaîtront les codes du genre sans pour autant être blasés. Et en prime, pour une fois, ça se passe en Europe !

Informations techniques

LadyBug

Le visuel du DVD de la série

  • Titre original : Miraculous, les aventures de Lady Bug et Chat Noir
  • Date de sortie : octobre 2015
  • Réalisateurs : Thomas Astruc
  • Studio d’animation : Sunrise, Bandai Visual
  • Licence : Zagtoon, Method Animation, De Agostini Editore, Toei Animation, SAMG Animation
  • Genre : Série d’animation, action, super-héros, magical girl, fantastique, comédie, romance
  • Origine : France-Corée du Sud-Japon
  • Saisons : 2
  • Épisodes : 26
  • Durée moyenne par épisode : 20-22 minutes
  • Statut : saison 2 en cours

L’histoire en quelques mots

Marinette, une jeune lycéenne parisienne tête en l’air et maladroite, est devenue bien malgré elle la protectrice de la ville lumière. Grâce à son miraculous (une sorte d’artefact antique qui peut offrir de grands pouvoirs à son porteur), elle se change en une super-héroïne du nom de Lady Bug. Pour protéger Paris, elle peut compter sur un autre super-héros du nom de Chat Noir qui tire également ses pouvoirs d’un miraculous. Mais la jeune fille est loin de se douter que derrière le masque de ce super-héros se cache en réalité son ami et camarade de classe Adrien, duquel elle est éperdument amoureuse. De son côté, Le Papillon, sinistre malfaisant, cherche à s’emparer des miraculous. Pour cela, il lâche sur Paris des akuma, des papillons qui transforment les gens en super-vilains en se nourrissant de leurs émotions négatives et en les dotant de super-pouvoirs. Aux deux super-héros de triompher de la menace tout en tentant de mettre de l’ordre dans leur vie sentimentale et scolaire !

Une héroïne très peu sûre d'elle et mal à l'aise en public

Une héroïne très peu sûre d’elle et mal à l’aise en public

Avis de la rédac’

Xefed : Comme dans tout magical girl, une nana est tirée au sort et doit devenir une super-héroïne pour sauver le monde ! Enfin, magical girl c’est vite dit puisque les pouvoirs de l’héroïne ne sont pas si fabuleux que ça au final. Son miraculous ne lui permet pas de terrasser de puissants adversaires à l’aide de pouvoirs surpuissants mais lui fournit des objets de la vie quotidienne qui doivent lui permettre de venir à bout de ses adversaires. Aussi doit-elle faire face à ses ennemis équipée de linge de bain, de rallonge électrique et autres fantaisies de ce genre. L’héroïne est également loin d’être aussi parfaite et lisse que les autres super-héros marvel-iens et dc-iens, et celle-ci fait de nombreuses erreurs au cours de ses aventures. Doutant d’elle-même, elle finira par surmonter ses craintes tout en devant réussir ses études et ses examens.

Un Grand Méchant charismatique mais qui n'intervient jamais directement

Un Grand Méchant charismatique mais qui n’intervient jamais directement

Au niveau de l’animation et de la modélisation, celles-ci sont vraiment très bien travaillées. Tout est fluide sans pour autant partir dans le chaos et la folie des séries qui sont développées ces dernières années et qui lobotomisent nos jeunes têtes blondes. Intelligente, parfois un peu simpliste, la série devient cependant de plus en plus intéressante au fur et à mesure de l’avancement de celle-ci. On peut néanmoins regretter que les épisodes se suivent sans réellement avoir de lien entre eux, à quelques exceptions près (comme les deux derniers épisodes de la série par exemple). Pour conclure, la série – bien que développée à la base pour des enfants – est tout aussi intéressante pour un public plus mature et mérite réellement d’être visionnée.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *