My Brother Rabbit

My Brother Rabbit est un Point and Click qui vous propose d’incarner le doudou lapin d’un petit garçon parti dans un monde fantastique pour aider une petit fée malade à retrouver la santé. 

Informations techniques

Comme toujours, voici quelques petites informations techniques sur le jeu :

La jaquette du jeu

  • Nom : My Brother Rabbit
  • Éditeur : Artifex Mundi
  • Développeur : Artifex Mundi
  • Console : Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One, Android, Microsoft Windows, Linux, Mac OS
  • Support : Dématérialisé (1062.00 MB)
  • Date de sortie : 21 septembre 2018
  • Genre : Casse-tête, Jeu d’aventure, Jeu vidéo de réflexion, Point and Click
  • Mode de jeu : Solo
  • Classification : PEGI3
  • Langue :

Univers et histoire

Jouant ensemble dans le jardin familial, un frère et sa sœur sont soudainement interrompus lorsque cette dernière ressent une violente douleur dans la poitrine. Alitée, elle peut cependant compter sur le soutien de son grand frère qui, à l’aide de son doudou lapin, va tout faire pour lui changer les idées et la soutenir dans cette épreuve difficile. Débutent alors les histoires fantastiques des aventures du doudou lapin pour aller sauver une petite fée végétale, elle aussi souffrante.

La zone de départ

Une transfiguration de la réalité

Vous l’aurez peut-être compris, vous incarnez ici le lapin doudou du grand frère dans les histoires fantastiques qu’il raconte à sa sœur. Tout ce qu’il se passe dans la réalité, les divers rendez-vous chez les médecins, les analyses et les hospitalisations sont ici retranscrites dans un univers fantastique dans lequel le Doudou-Lapin (représentation du grand frère) aidera son amie la fée (incarnant sa jeune sœur) comme un écho entre deux mondes parallèles et étroitement liés.

Votre amie à sauver

Un univers fantastique, entre rêve et réalité

La présence du lapin et l’univers fantastique, parfois onirique, dans lequel il évolue vous rappellera par moments l’univers tout droit sorti de l’imaginaire de Lewis Carroll et son Alice au Pays des Merveilles. D’autres tableaux semblent directement inspirés du peintre Salvador Dali, avec ces fameuses horloges fondues.

Certains détails rappellent des œuvres surréalistes comme ici avec les horloges fondues du peintre Dali

Système de jeu

Un point and click classique mais pas uniquement

My Brother Rabbit est conçu comme un point and click classique. Votre curseur apparaît sous la forme d’une loupe et vous permet de vous déplacer sur divers tableaux et d’interagir avec les éléments du décor. À vous de trouver quels sont les éléments qui vous permettront d’avancer pour accéder à de nouvelles zones ou quitter le niveau pour vous rendre là où votre petite fée pourra être soignée.

Des énigmes viennent ponctuer vos recherches

Ces éléments à récupérer apparaissent en haut à droite de l’écran et indiquent le nombre qu’il vous restera à récupérer pour compléter la récolte. De plus, les images représentant les éléments à récupérer apparaissent en gris quand le tableau n’en comprend plus et en couleur quand il vous reste encore quelque chose à découvrir dans celui-ci.

Se servir du décor pour avancer

Les objets avec lesquels vous pouvez interagir peuvent débloquer de nouveaux lieux sur les tableaux. Les poissons-clés vous permettront, par exemple, d’ouvrir portes et coffres, alors que les insectes aux mandibules tranchantes pourront couper cordes et tissus.

Chercher les éléments du décors à récupérer pour avancer

Accès à d’autres tableaux

Pour accéder à de nouveaux tableaux, il vous faudra donc récolter un certain nombre d’objets cachés dans les divers tableaux accessibles du jeu. Une fois le nombre adéquat récolté, vous pourrez ouvrir un passage ou accéder à des énigmes vous permettant d’avancer dans le jeu. Ces énigmes représentent la grande force du jeu, car les solutions pour les résoudre sont également disséminées dans les divers tableaux, cachées çà et là sans qu’on ne s’en rende compte de prime abord.

Certaines énigmes consistent à reformer des machines pour activer des mécanismes endormis

Durée de vie et musiques

C’est peut-être le plus grand point négatif de ce jeu, car celui-ci ne comporte que cinq chapitres, qui ne vous dureront pas plus de cinq heures au total. La musique remplit parfaitement son office, à savoir rappeler au joueur que même si les décors sont magnifiques, la vie de votre petite fée est réellement en jeu.

Avis de la Rédac’

Keul : My Brother Rabbit est une jolie découverte qui m’a surpris par ses décors magnifiques et le foisonnement de détails des tableaux proposés. Les éléments à récupérer sont variés et parfois bien cachés dans les différents tableaux, se mêlant aux textures ou disparaissant presque totalement selon les lieux visités. Pour d’autres, de petites énigmes doivent être résolues pour pouvoir récupérer les éléments. Côté énigmes, celles-ci sont variées et quelques-unes nécessiteront un moment de réflexion pour comprendre leur fonctionnement avant de pouvoir avancer. D’autres vous sembleront impossible de prime abord, jusqu’à ce que vous ayez trouvé un indice caché dans l’un des tableaux précédents, ce que je trouve particulièrement bien vu.

Le jeu reste cependant un peu répétitif à partir de sa seconde moitié, car vous serez dès lors rompu à la recherche d’éléments disséminés dans le décor. Sur Switch, il vous sera presque nécessaire d’y jouer en version portable pour distinguer tous les détails des différents tableaux tant ceux-ci fourmillent d’éléments. Au final, My Brother Rabbit reste une belle surprise et une expérience différente de ce à quoi je joue en temps normal. Je regrette tout de même la durée de vie assez courte de ce titre, qui aurait mérité quelques heures de plus pour développer son univers et satisfaire pleinement les joueurs.

Bande annonce du jeu

Sources des images

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.