Paranoïa

Paranoïa est un jeu de rôle qui se déroule dans un univers futuriste fictif ou se mêlent humour noir, technologie avant-gardiste, trahisons en tout genre et bien plus encore.

Informations techniques

Paranoia - Base

L’une des bases du jeu

  • Titre: Paranoïa
  • Type : Historique, Science fiction
  • Édition : West End Games (WEG)
  • Auteurs: Greg Costikyan Dan Gelber, Eric Goldberg
  • Année : 1984
  • Système de jeu : West End Games
  • État actuel : Paru

Histoire et univers

L’univers de Paranoïa se cantonne au Complexe Alpha, une sorte de ville ultra sécurisée qui est coupée du monde extérieur. Construite sous un dôme gigantesque, la ville et ses habitants sont régis par un ordinateur central contrôlant le moindre de leurs faits et gestes. Mais cet ordinateur est quelque peu déréglé et a sombré dans la paranoïa. Il n’hésite pas à envoyer des habitants au centre d’extermination le plus proche à la moindre incartade. Et les incartades sont nombreuses car toute société ultra-contrôlée possède son lot d’organisations secrètes et les radiations du complexe créer depuis quelques années des mutations non-contrôlée au sein de la population.

Paranoia - Devise

L’une des fameuses devise de l’Ordinateur

Population et couleurs

Classée par code couleur, la population lambda est représentée par les Infrarouges. Plus ont s’élève dans la hiérarchie et plus les couleurs évoluent dans le spectre lumineux, allant du Rouge, à l’Orange, au Jaune, au Vert, au Bleu, à l’Indigo, au Violet pour finir aux Ultraviolets. Chaque couleur possède certaines libertés propres et grimper dans la hiérarchie permet d’en apprendre d’avantage sur le Complexe Alpha et son fonctionnement.

Paranoia - Bases

Quelques bases de la série

Clarificateurs, survie et trahison

Paranoïa est un jeu à secret ce qui signifie que les joueurs découvrent l’univers en apprenant divers secrets qui le régissent. Si vous suivez actuellement une campagne dans cet univers ou si vous désirez y joueur en tant que joueur, évitez de lire la suite pour ne pas vous gâcher la découverte.

En tant que personnage joueur, vous incarnez des Clarificateurs, soit des habitants qui se sont élevés au dessus de la moyenne. Votre rôle est d’éliminer les traîtres qui peuplent le Complexe. Petit hic, vous êtes vous-même un mutant et donc considéré comme un traître. Deuxième hic, vous faite partie de l’une des nombreuses organisation secrète que vous devez éliminer. Vous êtes donc un double-traitre. Mais vous n’êtes pas seul dans ce cas, vous compagnons aussi même s’ils viennent tous d’organisations différentes. Mais pourquoi l’Ordinateur vous a choisit ? Grande question à laquelle vous n’aurez certainement jamais de réponse. Reste que les missions qui vous sont confiées semblent toutes au mieux totalement absurde, au pire purement suicidaires. Comme le dit si bien l’ordinateur « Au cours de vos missions, il se peut que vous vous fassiez tirer dessus, incinérer, congeler, déchiqueter, tailler en pièces, voire tout cela à la fois. Mais, rassurez-vous, vos cinq clones suivants sont prêts à prendre votre relève ». Cerise sur le gâteau, vous et vos compagnons êtes des incompétents notoires ce qui ne vas pas vous aider à survive. La trahison de vos camarades – lorsque vous découvrirez leurs secrets – apparaît donc comme un bon moyen de survivre quelques années de plus mais qui trahira l’autre le premier ?

Système de jeu

Même s’il ne s’agit pas encore du système de jeu Masterbook, le système de jeu de Paranoïa est très proche de ce dernier.

Les personnages sont définit par 4 attributs (Violence, Neurones, Mécanique et Culot) auxquelles sont associées différentes compétences notées de 1 à 5.

Mais comme on vous le rappellera souvent : les règles sont là pour être oubliées, ou presque.

Paranoïa - Programmers

Des aides tout au long de la découverte de l’univers

Les jets de d20 s’effectuent en fonction du NODE (NOmbre de DEs) qui dépend de votre valeur d’attribut et de compétence auquel vous ajouterez le Dé de l’Ordinateur (qui est là pour vous aider). Vous remarquerez cependant qu’obtenir le symbole de l’ordinateur sur vos dés indique que la partie va partir en cacahouète.

A cela s’ajoutent des anti-compétences notées de -1 à -5 qui serviront à indiquer vos défauts.

Finalement, votre score de loyauté permet de savoir à quel point vous êtes loyal à l’ordinateur. Représenté par des étoiles allant de 1 à 5, il indique aux autres citoyens s’ils doivent vous faire confiance ou tirer sur vous dès qu’ils vous aperçoivent.

Pour corser la partie, les phases d’action peuvent être perturbée (en bien ou en mal) par des cartes tactiques

Rédac’

Keul : comme on s’en rend rapidement compte, Paranoïa est un jeu de rôle à prendre au second degré. Critique du communisme, il n’hésite cependant pas à en utiliser les codes dans ses règles les plus basiques et dans le fondement de son univers basé sur la bureaucratie. Les nom des personnages et ceux des organisations sont tous issus de jeux de mots boiteux ce qui renforce encore cette impression d’humour omniprésent. Paranoïa est donc un jeu profondément parodique et humoristique, à l’humour noir décapant, mettant en exergue les conflits entre les joueurs et faisant la part belle à la trahison.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.