Puzzle Bobble Galaxy

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un jeu de puzzle bien connu qui est Puzzle Bobble, ou encore Bust-A-Move. Un jeu qui a bercé mon enfance, et donc je n’ai pas pu m’empêcher de prendre la version DS, dont j’ignorais l’existence jusqu’à il y a peu.

Informations techniques

La jaquette du jeu toute en couleurs

  • Titre : Puzzle Bobble Galaxy
  • Éditeur : Taito
  • Développeur : Square Enix
  • Console : Nintendo DS
  • Date de sortie : août 2009
  • Genre : Puzzle-game
  • Mode de jeu : Multi en ligne
  • Âge : 3+

Système de jeu

Pour ceux qui ne connaissent pas Puzzle Bobble et nos deux petits dinosaures, il s’agit d’un principe simple : vous avez des boules de différentes couleurs, et vous en lancez une à tour de rôle d’en bas. Il faut en réunir un minimum de 3 pour les faire exploser et ainsi vider votre niveau avant qu’il ne franchisse la ligne fatale – car il baisse gentiment et doucement, sinon ça serait trop facile.

L’interface reste relativement inchangée par rapport aux précédents opus

La version DS ne change pas ce principe. Si vous en avez marre des X Puzzle Bobble sortis et que vous n’arrivez plus à voir les deux dinoz, la version DS ne vous plaira pas. Mais si vous appréciez le genre, ce jeu est bien et va vous occuper pendant de longues heures. En plus, c’est un excellent jeu pour s’occuper pendant les voyages en train, métro et autres, car vous pouvez vite faire une partie et arrêter.

Je n’ai joué jusque-là qu’à la version PC/SNES du jeu, donc je vais me permettre de comparer un peu. Ceux qui ont joué à cette version-là se rappellent sûrement que les niveaux s’enchaînaient, se compliquant à fur et à mesure, les boules étaient accrochées au plafond, et, si vous perdiez, c’est avec un mot de passe que vous repreniez là où vous aviez perdu.

Vous remarquerez que l’écran du haut sert à afficher toutes les choses qui encombraient en bas : score, niveau, etc

Modes de jeu

Le changement notable avec la version DS, c’est qu’il y a différents modes. Le classique s’appelle maintenant « histoire ». Oui, ils ont osé mettre une histoire dans Puzzle Bobble, et, pour ainsi dire, elle ne sert à rien, outre justifier le « Galaxy » dans le titre. Nos deux dinoz doivent aller dans l’espace et voyagent de planète en planète pour trouver des boules cosmos que vous pouvez récupérer dans les niveaux. Sur chaque planète, vous rencontrez une autre personne qui ne sert à rien non plus, outre remplacer vos dinoz en bas par moment et d’avoir un choix dans le versus.

Donc, les niveaux sont séparés en planètes qui, elles, sont séparées en 3 niveaux et un boss. Et chaque niveau est encore séparé en 5 levels. Ca fait donc 15 niveaux par planète avec un boss à vaincre. Les mots de passe n’existent plus, mais si vous perdez, vous recommencez à zéro la série de 5 que vous avez commencé. Ce qui est relativement fun et/ou frustrant de perdre au niveau 5 et de devoir se refaire les 4 précédents.

Mais aussi quelques changements notoires

Autre changement dans le mode classique, les boules ne sont plus accrochées au plafond et une boule que vous allez shooter en haut ne vas pas rester collée, mais ricocher au plafond (ce qui m’a relativement perturbée au début). Les boules sont maintenant concentrées autour d’une autre qui disparaîtra automatiquement dès que vous avez éliminé les boules autour d’elle.

Il ne suffit donc plus de faire disparaître les boules en hauteur pour finir les niveaux.

Ceux qui ont joué à la version SNES se souviennent sûrement encore des boules spéciales tellles que l’eau, le feu ou la foudre. Elles sont toujours là, mais la plupart, comme le feu, sont des boules jouables que vous allez envoyer en l’air, et ne sont plus par définition sur le terrain.

Ils ont également ajouté d’autres nouveautés comme des pièces indestructibles (sauf avec le feu), ou la boule de bowling.

Un exemple de ce que vous allez subir dans le mode histoire

 

Dans les autres modes, on trouve évidemment le Versus pour poutrer un ordi, le mode infini qui consiste à shooter des boules jusqu’à votre mort, le mode challenge qui enregistre à chaque fois le score que vous faites et lui donne un rang. Vous pouvez donc jouer chaque jour et voir votre évolution au fur et à mesure. Vous avez le choix entre 3 minutes ou 5 minutes pour la partie (le mode vraiment idéal pour les trajets).

Ensuite, vous avez les modes « extra ». La différence ? Ils ne sont pas disponibles depuis le début, mais vous devez les acheter dans le magasin (oui, il y a un magasin aussi). Vous y trouverez entre autre un mode où vous ne possédez qu’une boule pour éliminer tout le terrain et un autre où vous avez un nombre de boules limité pour finir le niveau.

Le magasin pour dépenser vos points cumulés dans vos parties

 

Avis de la rédac’

Reven : Puzzle Bobble Galaxy n’est pas un jeu extraordinaire, mais il occupe bien, peut rendre no-life, et on peut l’emmener partout. Si vous jouez seul, vous allez être occupé un moment à tout finir. Outre le mode solo, vous avez évidemment le multiplayer pour jouer à plusieurs, et, comme déjà annoncé, le magasin. Avec les points que vous allez récolter en faisant le mode solo, vous pouvez acheter différentes choses tels d’autres modes (je me répète XD), des nouvelles boules ou flèches pour envoyer vos boules. Bref, des choses dispensables outre les modes qui rallongent juste la durée de vie. Bref, en plus d’avoir le mode solo à finir avec tous ses sous-modes, vous avez en plus à faire du shopping et la collection. Ce qui donne au jeu une durée de vie honorable pour un jeu de puzzle. Le jeu a également une ambiance légère, avec des musiques un peu moins jolies que celles de l’opus SNES/PC, mais plus rythmées et technolisées, ce qui va bien avec le thème de la galaxie choisi. On retrouve évidemment des remixs des musiques originales. Mais en gros, elles ne sont pas mémorables. Mais je vous préviens, Puzzle Bobble peut causer des addictions, et je ne suis en aucun cas responsable si vous n’arrivez plus à lâcher votre DS. Wink

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *