Roll-and-Keep

Roll and KeepHistoire

Même si de nombreux jeux de rôle et sociétés de jeu de rôle ont connu des années creuses suite à l’arrivée sur le marché des jeux de cartes, la tendance s’est inversée en 1996 avec l’adaptation de ces jeux de cartes en jeu de rôle. Ce fut tout d’abord Feng Shui, adapté du jeu Shadowfist, puis le très connu Livre des 5 anneaux (L5A), qui virent le jour et qui placèrent les bases du système de jeu connu aujourd’hui sous le nom de Roll-and-Keep.

Il fallut néanmoins attendre quelques années avant que le nom Roll-and-Keep, qui était largement employé par les joueurs à cette époque, ne soit officialisé. A l’heure de la seconde édition de L5A, les éditeurs parlaient simplement de système d10 et refusaient toute modification de cette appellation. Il fallut donc attendre 2011 et la quatrième édition du Livre des 5 anneaux pour qu’ Alderac Entertainment Group (AEG), les développeurs de L5A, ne se décident enfin à adopter le terme Roll-and-Keep pour leur système de jeu, répondant ainsi aux demandes toujours plus insistantes des fans de la série.

Le Livre des 5 Anneaux ne fut pas le seul jeu de rôle à employer ce système de jeu. Les Secrets de la 7ème Mer (S7M) et les Légendes des Terres Brûlées (LTB) utilisèrent également le Roll-and-Keep système, préservant son noyau au fil des éditions tout en y ajoutant quelques petites nouveautés.

Système très stable dans le temps, Roll-and-Keep a su se préserver et garder des adeptes jusqu’à nos jours, contrairement à d’autres systèmes qui ont sombré dans l’oubli.

Roll-and-Keep ou Roll’n’Keep

Le mécanisme du jeu est on ne peut plus simple à comprendre, puisque tout est dit dans le titre du système. Il s’agit de lancer un certain nombre de dés à dix faces, des d10 donc (Roll), puis de sélectionner parmi les résultats obtenus un certains nombre d’entre eux pour les additionner (Keep). La somme des résultats sélectionnés nous donne alors une valeur, qui devra être supérieure à une difficulté donnée pour que l’action entreprise soit une réussite.

Bien que quelques petites différences existent entre les différents jeux de rôle, on gardera presque toujours un nombre de dés équivalents à « attribut + compétence », et on conservera un nombre de dés égal au score de l’attribut. Les attributs ne sont autres que l’équivalent des caractéristiques du personnage, sa valeur de force ou d’intelligence par exemple. Ceux-ci déterminent son physique et son mental. Les compétences sont les connaissances pratiques du personnage et viennent compléter les attributs en exprimant ce que celui-ci est capable de faire.

Outre cette règle, des effets particuliers comme des désarmements, des blessures plus graves ou des dégâts supplémentaires par exemple, peuvent être ajoutés en dépassant largement le seuil de difficulté. Cet effet est nommé l’Augmentation.

Ces Augmentations peuvent également être automatiques dans le cas de certains avantages possédés par les personnages.

Les Attributs et les classes

Qu’il s’agisse du Livre des 5 Anneaux ou des Légendes des Terres Brûlées, ces deux jeux de rôle emploient un système de jeu quasiment semblable, ce qui s’explique par le fait qu’ils évoluent dans le même univers. On retrouvera un système d’attributs répartis dans 4 anneaux, qui représentent les quatre éléments primaires (Feu, Eau, Terre, Air). A ceux-ci viendra se greffer un cinquième anneau caractérisant le vide. Chaque élément représente une certaine partie du physique et du mental du personnage. Par exemple, le Feu représente l’agilité du personnage pour le physique et l’intelligence pour le mental.

Les personnages évoluent au sein de classes ou d’Écoles, qui leur fourniront certaines compétences et capacités particulières et qui orienteront leur évolution.

La progression se fait par l’acquisition de points, qui seront répartis dans les compétences et attributs au fil des aventures et qui viendront s’ajouter aux points déjà possédés lors de la création des personnages.

Bien que reprenant les éléments déjà cités plus haut, les Secrets de la 7ème Mer se différencie du Livre des 5 Anneaux et des Légendes des Terres Brûlées par l’ajout des points d’héroïsme qui permettent de réaliser des actions normalement impossibles ou de changer l’issue de certaines actions.

Roll-and-Keep, un système de probabilités

Bien qu’étant employé pour le jeu de rôle, il peut être intéressant de mentionner que le système Roll-and-Keep est également très apprécié des mathématiciens et autres statisticiens pour le calcul de probabilités. Basé sur le lancement d’un seul type de dé, il permet des calculs de moyennes et de probabilités très précis sur les diverses chances de succès d’un et en fonction du nombre de dés lancés et du nombre de dés pouvant être gardés, faisant de lui un modèle pour l’enseignement des probabilités. Un petit exemple de ces calculs est proposé dans les sources, ainsi qu’un tableau d’aide pour ceux qui emploient ce système lors de leurs parties de jeu de rôle. Ce tableau permet de se rendre compte du pourcentage de réussite en fonction des valeurs d’attribut possédées et du nombre de dés lancés.

Jeux édités

Livre des Cinq Anneaux ; Légendes des Terres Brûlées ; Secrets de la 7ème Mer (Les)

Sources

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 8 septembre 2016

    […] Système de Jeu : Roll and Keep […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.