Rune Factory

rf10
Oyez les gens, ça fait un moment n’est-ce pas ? Mais je ne vous oublie pas, je vous écrit une nouvelle review pour votre plaisir (ou pas). En tout cas aujourd’hui, je vais vous parler de Rune Factory.

rf210 rf110

Ceux qui ont joué aux Harvest Moon connaissent la recette car, oui, c’est fait par les mêmes développeurs, ça reprend le même principe, mais ça nous plonge dans un univers médiéval-fantastique avec des éléments rpg.

Ceux qui n’ont pas joué au Harvest Moon se demandent sûrement : qu’est-ce que c’est ?

Les Harvest Moon, dont Rune Factory fait partie, sont des jeux où vous jouer le fermier. Pour une raison quelconque variant de jeu en jeu, vous devenez propriétaire d’une ferme, et c’est à vous de la faire tourner, de planter des légumes, d’avoir des animaux, de vous en occuper etc… accessoirement, vous devez aussi vous occupez des villageois pour qu’ils deviennent vos copains et vous chercher, parmi le choix, un compagnon ou un compagne pour la vie (si c’est pas meugnon ?)

Alors bon, quand les gens entendent le principe des Harvest Moon, ils sont souvent là : wtf, pourquoi j’irais m’occuper d’une ferme ? Non mais je comprends, moi aussi j’ai été perplexe, et c’était justement pour cette raison que je me suis lancée dans l’aventure avec l’opus GC. Rentrée à la maison avec ma nouvelle trouvaille en main, mon frère restait très dubitatif, voire plus que dubitatif face au principe de la chose. Mais une fois commencé, une fois lancé, on a passé des jours devant notre console complètement accrochés par le jeu.

Et depuis, en fait, je suis accro et je déplore la mauvaise qualité des Harvest Moon qui sortent à la pelle (non mais, celui que j’ai testé sur Wii est horriblissime)

 rune-f16rune-f13

Enfin bref ! Rune Factory, donc, c’est le même principe.

Vous incarnez un jeune homme qui s’écroule devant la maison d’une jeune fille tête en l’air qui s’appelle Mist. Vous lui dite que vous avez soif, elle vous donne un arrosoir…. heu, c’est gentil, mais un verre d’eau, ça serait un peu mieux, non ? Une fois remis sur vos pieds, vous remarquez que vous êtes amnésique, mince alors. Mist, dans toute sa bonté, vous dit alors qu’elle a une ferme abandonnée et que vous pouvez y habiter. Non mais, elle sent même que vous avez un talent caché et que vous ferez un excellent fermier ! Elle a entièrement confiance. Elle vous montre donc sa ferme en pagaille, vous dit qu’il y a une village plus haut et vous laisse dans la merde après vous avoir expliqué comment s’occuper des champs.

Ça aussi, c’est un principe des Harvest Moon : on vous laisse dans la mouise, mais on vient vous féliciter si vous avez bien fait quelque chose. Bon, les villageois sont gentils quand vous allez les voir pour la première fois, ils se montrent très compatissant et vous donnent un peu tous les objets qu’il faut pour pouvoir commencer le boulot. Mais évidemment, personne ne penserait à vous donner un peu d’argent pour que vous puissiez acheter des graines, hein, non. Ainsi les premiers jours, vous êtes condamné à vendre la mauvaise herbe qui pousse sur le terrain, et à pêcher si vous récupérer la canne à pêche.

Votre pauvre maison n’a qu’un lit, vous devez donc aussi penser à la meubler : un frigo, un machine à faire des graines et une armoire, c’est très pratique. Mais ça coûte un bras (ou deux).

Comme tous les Harvest Moon, Rune Factory ne fait pas exception : c’est LENT à se lancer. Les premiers jours et semaines sont très répétitifs, vous ne pouvez pas faire grand chose car il vous faut de l’argent et que vous devez attendre que ça pousse. Mais tenez bon, car une fois bien lancé, vous ne savez plus quoi faire de votre temps.

runefa10 rune-f14

Bref, parlons un peu de ce qui rend cet épisode rpg-esque : le côté fantastique.

Dans Rune Factory, vous avez des donjons. Oui. Vous avez aussi des intrigues qui se tissent entre votre propre histoire (car vous ne savez pas qui vous êtes) et d’autres, comme Felicita, la fille du maire, qui souffre d’une étrange maladie que vous pouvez chercher à éclaircir. Chaque personnage a un passé, et les relations entre eux sont intéressantes, même si ça vient lentement et qu’ils vous disent toujours la même chose.

Les donjons, donc, sont des caves. Et ils sont d’une très grande importance, non seulement pour l’histoire (les caves sont étrangement peuplées de beaucoup de monstre et on ne sait pas pourquoi), mais on plus, chaque cave a une ambiance qui correspond à une saison : vous pouvez donc faire pousser des légumes de printemps dans une cave qui sent le printemps toute l’année ! Ainsi, c’est plus facile de faire des légumes de niveau supérieur pour mieux les vendre, mais en plus vos plantations ne risquent pas d’être détruite par un orage. Et en plus, si fait intelligemment, cela vous aidera à progresser dans le donjon.

Expliquons :

Dans le jeu, vous avez des HP et des RP. Les HP c’est vos points de vie, les RP, des rune point, ce qui correspond au stamina, à votre endurance. Chaque action en consomme, le personnage se fatigue. Si vous n’avez plus de RP vous commencez à prendre sur les HP, et si vous avez plus de HP, vous vous évanouissez pour vous réveillez plus tard à l’hosto du village.. Dans les donjons, vous mourez et c’est game over et vous recommencez au dernier moment où vous avez sauvegardé. Pour récupérer des RP, vous devez soit manger des objets qui en redonnent, soit… faire pousser des légumes ! En effet, une fois que vous pouvez les récolter, les légumes lâchent des RP. Si vous plantez donc vos légumes au milieu de la cave et que vous vous en occupez bien, vous pouvez donc recharger en partie vos RP pour continuer l’exploration.

rune-f15 rune-f17

Qui dit RPG dit aussi niveaux et compétences. Rune Factory les garde aussi. Tuer les monstre augmentera votre niveau, et vous avez différentes compétences, allant de la pêche à la forge, jusqu’au combat. Tuer des monstre avec l’épée ne vous augmentera pas seulement le niveau mais également la compétence de combattant. Les compétences, elles, servent à moins vous fatiguer. Plus haute la compétence, moins elle consommera des RP. Vous avez aussi des magies à utiliser, tel un sort de soin ou une boule de feu, ou le sort de fuite qui vous ramène soit au début du donjon, soit à la maison.

Dans Rune factory, vous ne trayez pas les vaches, non. Dans Rune factory, la première chose à faire, c’est de capturer les monstres dans les donjons pour après vous en servir dans votre ferme. Ainsi, les abeilles vous donneront du miel, alors que le gobelin peut aller récolter les légumes ou vous accompagner dans les donjons.

Enfin bref, les choses à faire sont multiples, faire les donjons pour avancer dans l’histoire et vous permettre de faire pousser n’importe quel légume à n’importe quel saison, causer aux villageois, apprendre leur histoire, et vous chercher une dulcinée pour la marier et après avoir un gamin, économiser de l’argent et du bois pour augmenter le niveau de votre maison, augmenter vos propres compétences et niveau, pêcher, jouer au fermier, participer aux divers évènements éparpillés tout du long de l’année. Au premier abord, le jeu semble relativement vide et trop similaire au harvest moon, mais avec un peu de patience, on se rend vite compte que le côté RPG est partout. Et c’est chouette. Vous pouvez jouer à l’alchimiste en faisant des potions, ou au nain pour forger. D’ailleurs, on va vous parler d’elfe et de nain, il y a même une personne du village qui est une elfe (mais vous ne voyez pas ses oreilles, donc vous devinez pas)

rune-f18

Niveau gameplay, je n’ai pas spécialement quelque chose à dire dessus. Ca passe très bien, on n’a pas trop besoin du stylet. Les musiques sont agréable et vont bien avec, mais sont pas mémorable.

Enfin, j’ai toujours trouvé les Harvest Moon très satisfaisants : vous commencez en n’ayant rien, en étant dans la mouise, pauvre sans un sou, vous devez bien gérer votre temps, votre énergie pour faire ce que vous avez envie de faire (surtout l’opus GC quoi), et à la fin, vous êtes trop fier que vous avez réussi à vous sortir de votre mouise tout seul comme un grand. J’ai toujours bien aimé le fait que vous construisez quelque chose au lieu de le détruire, comme dans d’autre j-v. Vous commencez avec rien, et à la fin vous êtes riche avec tout une ferme qui marche à merveille et qui vous apporte gros chaque jour, les gens vous aiment et vous font des cadeaux et tout. Wouééé. C’est cool.

Ce que je déplore par contre dans Rune Factory, c’est de ne pas avoir le choix de jouer un homme ou une femme. Non mais c’est tout con, mais moi, j’aurais bien aimé pouvoir me marier avec un des mecs plutôt qu’une des femmes qui traînent dans le jeu. J’sais pas, ça vient peut-être du fait que je suis une femme justement. Et il n’y a pas non plus une version femme, comme pour la version GC. Sniffou. Désespoir. Je veux épouser Ivan ! Mon personnage préféré du jeu !

Les artworks sont relativement jolis, ce qui rend les personnages charismatique à mes yeux quand vous leur parlez, tout le visuel est sympa d’ailleurs, outre les personnages qui sont fait d’une 3D affreuse.

rune-f19

Pf, on est au bout !

 

Enfin bref, je vais pas m’étaler plus :

Ce jeu il est trop bien :

– Harvest Moon marié aux RPG, ça donne bien. Une vraie histoire, ça change (non mais je me souviens surtout du « vous avez hérité d’une ferme de votre grand-père, occupez-vous en, point »).
– Une gestion de votre temps/énergie importante et intéressante
– Un système complexe et bien fait.
– Une durée de vie presque interminable

Ce jeu l’est pô bien du tout :

– C’est lent à se lancer.
– Répétitif. Vous aller arroser vos plantations tous les jours, TOUS les jours. Il y a pas tout le monde qui aime
– L’univers est riche, mais les personnages sont très statiques : ils se trouvent toujours aux mêmes endroits, et ne bougent pas trop.
– Si vous accrochez, vous perdrez beaucoup d’heure de votre vie, et vos compétences en sociabilité diminueront radicalement.Enfin bref, Rune Factory, comme les Harvest Moon en général, c’est surtout une question de goût personnel. Soit vous aller accrochez, soit vous allez détester. Il ne tient qu’à vous de voir.Je m’excuse pour la petitesse des images mais c’est vraiment dur d’en trouver des plus grandes et j’ai peur qu’en agrandissant, ça va trop pixeliser.Et une petit vidéo habituelle pour clore :

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *