Salon du Livre et de la Presse de Genève 2013

arton643

Équipe de reporters

Mikaua : qui n’allait manquer cet événement pour rien au monde
Keul : Toujours prêt à développer sa bibliothèque
Xefed : qui en avait marre de rester cloîtrée chez elle avec la graine de Geek pendant que le Keul est sur les quatre chemins.
La Graine de Geek : le fils de Keul et Xef, nous accompagnant pour apprendre les base de la lecture.
Wild Cranky Coyote : comme toujours avec le reste du groupe quand il s’agit d’aller se balader.
Ayame : ne la cherchez pas sur Geek-it, elle n’y est pas encore, même si l’envie s’en fait de plus en plus ressentir

Et bien évidemment Gee et Kit, nos chères mascottes, toujours d’attaque pour servir de cobaye.

Le Salon du Livre et de la Presse de Genève pour les Nuls

Kit – Non mais franchement, le nom explique tout ! On ne va quand même pas faire des explications ?
Gee – C’est vrai, tout le monde à le droit de se faire des limonades !
Kit – Euh… Tu pourrais préciser ta pensée ?
Gee – Ben, la presse… la presse-citron !
Xef – Je croyais qu’elle avait atteint le fond, mais non, elle creuse encore.
Keul – Si vous voulez, du moment qu’elle a atteint le fond, on peut reboucher…
Mik – J’ai compris, je vais ENCORE devoir jouer les médiateurs !

Donc, digressions mises à part, comme son nom l’indique, ce Salon a lieu chaque année à Palexpo, à Genève, juste à côté de l’aéroport. C’est LE salon suisse regroupant les acteurs du monde du livre, et de la bande-dessinée, ainsi que ceux de la presse, qu’elle soit écrite, radiophonique au télévisuelle.

Kit – C’est plus clair, maintenant ?
Gee – Oui, tout à fait ! Mais… juste une dernière question : que viennent faire les citrons là-dedans ?
Kit – Encore une comme ça et j’imprime l’information dans ton cerveau en te balançant dans la presse de Gutemberg !

trajet

Le trajet et l’entrée

Le moyen le plus simple – et celui que notre équipe a utilisé – est le train. Une fois descendu à l’arrêt (terminus le plus souvent) « Genève-aéroport » une petite marche de 5 minutes en passant par le parking souterrain de la gare vous amène à l’entrée de Palexpo.

La méthode la plus simple est d’acheter son billet à l’avance, voire de se débrouiller pour dégoter une entrée gratuite. Les abonnés à France Loisirs, par exemple, en obtiennent chaque année.
Mik – Ou alors il suffit d’avoir le bon boulot, comme moi. Qui a dit que les bibliothécaires n’avaient jamais d’avantages ?
Si vous venez en train, il existe également des billets combinés trajet + entrée qui vous permettent de faire quelques substantielles économies.
Mik – Toute économie est bonne à prendre : ça fait toujours ça de plus pour votre budget livres !

Orientation

Panneaux indicateurs, plans disposés aux endroits stratégiques et nombreuses personnes du staff prêtes à vous aider à répondre à la moindre de vos questions, on peut dire qu’il était plus que difficile de se perdre dans ce Salon.

les stands

Différents stands

Nous n’allons pas décrire tous les stands du salon, ce serait long et peu intéressant aussi allons-nous nous concentrer sur ceux qui ont attirés l’attention du groupe.

Bragelonne

Keul – Comme toujours, trop de choix.
Mik – Tellement de belles choses à lire et si peu de temps… et de sous, surtout !
Les vendeurs sont toujours aussi sympathiques, ils conseillent les lecteurs avec un vrai plaisir et ça se ressent. Même parfois un peu trop d’ailleurs, quand ils nous font passer des deux séries entre lesquelles on hésitait à cinq.
Keul – C’est ce que je disais : trop de choix.
Ils sont également très ouverts aux questions, ainsi qu’aux remarques : bref, c’est un véritable bonheur de s’arrêter à leur stand.
Kit – J’en connais d’autres qui restent planqués derrière leur caisse comme si les lecteurs allaient venir les assiéger. Comme stratégie marketing, j’ai connu mieux…
Gee – Bah quoi, cette année il était pas là, le type des BDs d’occasion.
Kit – Tiens, bonne remarque. Comme quoi, ça t’arrive d’en faire de temps à autres.
Gee – EH !

Fleuve noir

L’ancien éditeur des Royaumes Oubliées et des Lancedragon était une fois de plus présent au Salon cette année… enfin en apparence du moins. Depuis le lointain, on pouvait distinguer un panneau indiquant en lettres noires « Fleuve noir » ce qui laissait augurer qu’ils possédaient un stand. Une fois sur place, quelle ne fut pas notre surprise de constater que sous ledit panneau, il y avait effectivement un stand mais d’une autre édition.
Kit – Si j’étais mauvais langue je dirais qu’on savait déjà que Fleuve noir se désintéressait de nombreuses séries mais là, ils ont fait fort, se débarrasser de TOUTES leurs séries.
Gee – C’est peut être une nouvelle stratégie marketing ?
Kit – Je vois d’ici le tableau… Bienvenu à Fleuve noir, ici on vend RIEN !
Gee – C’est vrai que dit comme ça…

Éditeurs BD

Les éditeurs BD étaient cette année tous rassemblés au même endroit, ce qui était une bonne idée. Non seulement, cela créait un espace thématique plutôt agréable, mais ça évitait également de chercher lesdits éditeurs partout dans le Salon.
Un bémol cependant, que ce soit par manque de temps ou à cause d’un bug d’organisation, il y avait comme un vent de chaos qui planait sur le classement des BDs.
Xef – Je confirme, j’étais parfaitement dans mon élément !
Les séries étaient en apparence classées par ordre alphabétique, mais certaines lettres étaient tout de même éclatées et l’alphabet avait donc quelques ratés. Ce n’était pas dramatique, mais cela restait tout de même un peu gênant pour trouver ses séries favorites.
Kit – Non mais vous exagérez : on n’a même pas réussi à perdre Gee, et pourtant c’est pas faute d’avoir essayé.
Gee – EH ! Alors c’est pour ça qu’on a traîné si longtemps dans ce coin ?
Kit – Ah bah une fois qu’on avait trouvé ce qu’il nous fallait, on n’allait pas rester pour faire l’inventaire, non plus…
Xef – moi je m’en fiche, pendant que vous perdiez votre temps, j’ai trouvé plein de Mangas à deux pas de là, et na !

bd

Éditeurs jeunesse

Regroupés comme leurs confrères des BD, les éditeurs de livres pour enfants formaient un petit îlot coloré et sympathique où il était plus que facile de retomber soi-même en enfance.
Mik – J’avoue, chaque fois que je vois les Milton, je craque…
Xef – Y’avait même des bouquins sur les contes et légendes du Japon !

jeunesse

Autres

Autres

Exposition Plonk et Replonk

Xef – En un mot : absurde. J’adore !
Mik – Moi je vous avoue que c’est absolument pas mon truc.
Keul – Par contre, le Coyote était aux anges… et il a disparu pendant presque deux heures, du coup !

plonk

 

Atelier BDs

Tout au bout du salon se trouvait, comme chaque année, un atelier BD. Présentation des techniques de dessin, dédicaces et concours s’y déroulaient tout au long de la journée.

atelier-bd

 

Presse typographique

Cette année, petite nouveauté au niveau des présentations. Un e presse typographique avait été montée pour montrer à notre génération pro-PC de quelle manière on imprimait les livre dans un passé pas si lointain. Ayant remporté un franc succès, le stand était toujours entouré de nombreuses personnes curieuses de tester cet outil sorti d’une autre époque.

Presse

Tatouages asiatique et matériel de calligraphie

Autre nouveauté, un stand qui proposait différents tatouages de style asiatique ainsi que des outils de calligraphie divers et variés.

Asiatique

Nourriture

Nourriture

Keul – Ah ben pour une fois, on peut dire qu’on avait le choix et pour des prix plus que raisonnables.
Xef- Dire qu’on avait pris des sandwiches, on les a même pas touché du coup.
Mik – Navrée de te contredire mais je crois bien que Keul les a mangé quand même.
Xef – Tous ?!?
Keul – « sifflote »

Pour ce qui est des propositions, il y avait l’embarras du choix que ce soit en nombre de restaurants et de bars ou des propositions de chacun. Les prix restaient les mêmes que ceux des restaurants extérieurs voir même moins pour certains plats proposés. Le Mexique étant à l’honneur cette année, un menu spécial Mexique était également proposé dans certains restaurants, de quoi rester dans la thématique. Les quantités étaient plus que généreuses et la qualité au rendez-vous comme pourrait en témoigner la graine de Geek qui nous a accompagné ce jour là !

restaurant

Butin

Butin de guerre

Keul : Premier volume de la série de la Roue du Temps
Xef : BD collector 3D des Noobs, contes et légendes japonaises
Mik : Haut Royaume tome 1, La chasseuse de dragons, Fille de l’Empire, A comme Association tomes 1 et 2, Artemis Fowl tome 8, Les enfants du fleuve tome 2. (Ca se voit que j’attendais le Salon, pas vrai ?).

Bilan et conseils

Bilan et conseils

Comme les années précédente, on peut dire que les organisateurs du Salon du Livre et de la Presse savent ce qu’ils font et qu’ils mettent à profit l’espace qui leur est aloué. Vastes espaces pour se déplacer, stands bien indiqués et personnes du staff attentives à vos questions, il n’y a pas grande chose qu’on puisse reprocher à ce 27ième opus.

Le seul conseil que nous pouvons vous donner est de vous munir d’un bon sac à dos qui résistent à vos nombreux achats… et naturellement un budget en conséquence.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *