Sleepy Hollow (série)

Venir après le grand Tim Burton sur un sujet est toujours un exercice difficile. C’est pourtant à cette tâche que se sont attelés les créateurs de la série Sleepy Hollow, qui tire son origine de la même légende que le film de Burton sans pour autant en être une suite ou s’y rattacher autrement que par quelques clins d’oeil. Alors qu’en penser ? Réussite originale ou pâle imitation ? Geek-It vous livre ses impressions.

Affiche de la première saison

Fiche technique

  • Titre original : Sleepy Hollow
  • Pays d’origine : Etats-Unis d’Amérique
  • Première diffusion : Septembre 2013
  • Genre : Horreur, Enquête
  • Créateurs : Phillip Iscove , Alex Kurtzman, Roberto Orci, Len Wiseman
  • Production : Sketch Films, K/O Paper Products, 20th Century Fox Television
  • Nombre de saisons : 4 (3 disponibles, la 4e est annoncée pour 2017)
  • Nombre d’épisodes : 49

Casting des personnages principaux

Ichabod Crane : Tom Mison

Lieutenant Abigail (Abbie) Mills : Nicole Beharie

Capitaine Franck Irving : Orlando Jones

Jenny Mills : Lyndie Greenwood

Katrina Crane : Katia Winter

Synopsis

Ichabod Crane combat sous les ordres de Georges Washington dans la guerre d’indépendance américaine. Un jour, sur le champ de bataille, il se retrouve face à un étrange cavalier qui sème la mort autour de lui avec une facilité déconcertante. Ichabod réussit à le décapiter, mais est grièvement blessé dans l’affrontement. Croyant s’endormir de son dernier sommeil, il a la surprise de se réveiller dans la ville de Sleepy Hollow, dans un monde qu’il ne reconnaît plus, et pour cause : plus de deux cents ans ont passé pendant son sommeil et il se retrouve en plein XXIe siècle.

Malheureusement, il n’est pas le seul à avoir fait ce voyage temporel : le fameux cavalier, à présent sans tête, refait son apparition et commence à arpenter les rues de la ville, à la recherche de son crâne manquant.

Le cavalier dans la ville

Promenade en ville

Ichabod, qui n’a pas tardé à se faire arrêter par la police au vu de son comportement, se retrouve à faire équipe avec le lieutenant Abigail Mills pour espérer contrer l’horrible cavalier et tâcher de comprendre les mystères qui l’entourent.

Sur la série

Sleepy Hollow est bien évidemment inspiré de la nouvelle Legend of Sleepy Hollow – qui se traduit par la Légende du Val dormant, plus connue chez nous sous le nom de Légende du cavalier sans tête. On y retrouve les personnages principaux, à savoir Ichabod Crane, Katrina van Tassel et le cavalier sans tête. La ressemblance avec l’histoire originale s’arrête toutefois là – bien que les scénaristes se soient amusés à cacher ici et là quelques clins d’oeil, notamment dans l’histoire personnelle des héros. Ichabod Crane est ici un soldat et un espion très doué, Katrina van Tassel, sa femme, s’avère être une sorcière, et le cavalier, quant à lui, se révèle rapidement n’être nul autre que le Cavalier de la Mort, l’un des fameux quatre cavaliers de l’Apocalypse – oui, rien que ça. De plus, l’intrigue principale s’éloigne radicalement du triangle amoureux faisant la base de l’histoire originale pour se changer en une lutte acharnée de notre duo de héros, Ichabod Crane et Abbie Mills, pour tenir en échec le cavalier et les hordes de créatures surnaturelles prêtes à tout pour permettre à leur maître, le démon Moloch, de pouvoir quitter les Limbes où il est enfermé et venir semer mort et destruction sur notre pauvre monde.

Ce scénario, avec Ichabod et une Katrina aux pouvoirs magiques d’un côté, et le cavalier et les démons de l’autre, n’est pas sans rappeler le film Sleepy Hollow: la légende du cavalier sans tête, de Tim Burton. Et en effet, si la série n’est en aucune façon une suite, on y retrouve un petit quelque chose de l’ambiance du film de Burton qui fait sourire et ravira les fans.

Ichabod et le lieutenant Milles en verront de toutes les couleurs

Ichabod et le lieutenant Mills en verront de toutes les couleurs

Du côté des acteurs, si tous les personnages sont plutôt bien campés, il faut saluer d’un grand coup de chapeau la performance de Tom Mison : son interprétation d’Ichabod Crane est tout simplement magistrale et est certainement l’un des points forts de la série Sleepy Hollow. Que ce soit au niveau des expressions de son visage, de sa posture, ou de sa manière de prononcer ses répliques, cela sonne toujours juste, alors que toute la série aurait pu très mal tourner sans cela et réduire le héros à un personnage vaguement comique avec son vocabulaire d’un autre âge. Là, au contraire, Ichabod Crane est joué avec tellement de naturel qu’on y croit, et ce d’autant plus que les scénaristes ont ménagé à l’intérieur des épisodes quantités de petits instants de vie quotidienne qui rendent les personnages d’autant plus vivants et crédibles – comme par exemple voir Ichabod rester sans voix face à l’idée de payer pour de l’eau en bouteille, alors que selon lui l’eau est une ressource qui doit être accessible à tous, puis l’entendre plus tard dans le même épisode tenter d’expliquer à quelqu’un pourquoi c’est un tel scandale.

Découverte : la torche électrique

Découverte : la torche électrique

Avis de la rédaction

Mikaua : La série Sleepy Hollow, tout en ménageant des clins d’oeil à l’oeuvre de Burton et à l’histoire originale, a su se forger son indépendance et s’est approprié à la fois le scénario et les personnages. Bien qu’ayant une intrigue très sombre, elle a aussi des moments plus légers, même comiques, qui permettent de laisser le spectateur respirer et d’éviter de trop oppresser sans pour autant casser l’ambiance qu’elle tisse. Petit bémol toutefois selon moi, la fin de la saison 2, avec le revirement brutal et difficile à comprendre de l’un des personnages principaux, est moins accrocheur que celle de la saison 1, mais reste toutefois très bon et bien raconté. En bref, une très bonne série riche en mystères qui mérite qu’on s’y attarde.

Sources

L’Internet Movie Database

Allociné

– La série Sleepy Hollow, saisons 1 et 2

Source des photographies

Allociné et l’Internet Movie Database

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *