Sorcière, au bûcher !

Cette année, Xefed – la sorcière du groupe – s’est fait plaisir et a voulu faire SA version de la bûche de Noël. Lui est alors revenue en tête la variante de Mon beau sapin par son frangin – alias Schux – elle s’est dit « Une version moins lourde sur l’estomac et plus boisée, ce serait pas mal ». S’en est suivi l’élaboration de la recette ci-dessous. Quant au nom… eh bien, quand on associe les dons surnaturels en pâtisserie de notre Xef et le terme bûche, ça devenait une évidence !

Ingrédients

Les ingrédients de la recette

Génoise

  • 75g + 2 cuillères à soupe de sucre
  • 75g de farine
  • 3 œufs
  • 2 cuillères à soupe de cacao noir
  • 1 cuillères à soupe d’eau très chaude

Masse au sirop d’érable

  • 195 ml de sirop d’érable
  • 65 ml d’eau
  • 4 cuillères à soupe de farine
  • 2 cuillères à soupe de beurre (si vous n’êtes pas québécois, faites à peu près)

Gelée de braise

  • 2 dl de jus de canneberges (cranberries)
  • 4g d’agar-agar (ou selon indications du paquet si vous utilisez un autre gélifiant)
  • 20g canneberges séchées
  • 50ml de sirop d’érable

Crème fouettée

  • 250ml de crème entière ou allégée

Décor

  • 100g de chocolat noir

Difficulté : fourchettefourchettefourchettefourchette

Recette

Mikaua (alias sbire n°1) – Matrone ! On commence par quoi ?

Xefed (notre sorcière) – Par la gelée, ma sbire, par la gelée. Il faut lui laisser le temps de prendre.

  • Coupez les canneberges séchées en petits morceaux, gardez de côté.
  • Versez dans une casserole le jus de canneberges et le sirop d’érable.
  • Délayez l’agar-agar dedans.
  • Chauffez le tout jusqu’à ébullition et laissez ensuite bouillir 1 à 2 minutes sans cesser de remuer.

Le sirop de canberges

Xefed – Mais lâche cette cuillère ! Au fouet !

Releeshan (sbire n°2) – Non, matrone, pitié !!

Xefed – *soupir* Mais non, pour remuer, le fouet.

Releeshan – Ah !

  • Versez votre mélange dans un plat permettant de former une épaisse couche rectangulaire, de préférence un plat permettant également un démoulage facile.
  • Parsemez votre masse encore bien chaude de canneberges séchées, en essayant d’en mettre bien partout.
  • Laissez refroidir au frais (de préférence dehors, mais en tous les cas hors de portée de votre démon domestique).

Keul (sbire n°3) – Et pendant ce temps, qu’est-ce qu’on fait ?

Xefed – On passe à la génoise.

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Prenez vos œufs, séparez les blancs des jaunes.
  • Dans une terrine, mélangez le sucre, les jaunes d’œufs et l’eau.
  • Travaillez au batteur environ 5 minutes (ou au fouet, si vous n’avez pas de batteur), jusqu’à ce que ça devienne mousseux.

Mikaua – Pensez à faire sortir votre démon domestique de la cuisine pendant cette étape, des fois qu’il lui viendrait l’idée de maudire votre trop bruyant batteur…

Xefed – Sale bête ! Tu mériterais qu’on file tes entrailles au fabricant de violon le plus proche !

  • Mettez de côté votre masse
  • Reprenez vos blancs d’œufs. Ajoutez 2 pincées de sel et montez-les en neige.

Xefed – Si votre batteur s’est fait maudire à l’étape précédente…

Keul – J’ai compris, je prends le fouet et je s’y colle.

  • Ajoutez les 2 cuillères à soupe de sucre à vos blancs en neige et re-fouettez/battez un coup pour que ça brille.
  • Dans un nouveau bol, mélangez 75g de farine et 2 cuillères à soupe de cacao noir.
  • Reprenez la terrine avec vos jaunes mousseux. Ajoutez-y en alternance votre farine cacaotée et vos blancs en neige. Une fois tout dans le même bol, mélangez DELICATEMENT pour tout mélanger.
  • Chemisez une plaque et étalez votre mélange dessus en formant un carré/rectangle d’épaisseur homogène.

Génoise et sirop d’érable

Xefed – Pas trop épaisse, la couche ! Pensez bien qu’après ça va gonfler et que vous allez devoir rouler le résultat sans cassure !

  • Enfournez dans la moitié inférieure du four pour 5 minutes fermes et ensuite surveillez pour sortir dès que c’est cuit.
  • Avant même de sortir votre génoise de sa plaque de cuisson, étalez un linge humide dessus en veillant à bien le plaquer. Retournez le tout sur votre plan de travail, retirez plaque et papier de cuisson, puis étalez un second linge humide sur l’autre côté de votre génoise.

Xefed – Là ça devient technique, prenez votre sbire le moins boulet pour vous seconder.

  • Roulez votre génoise pour qu’elle prenne déjà grosso-modo sa future forme de bûche. Ne forcez pas trop, c’est pas le moment que ça casse ! Laissez ensuite refroidir à l’abri.

Sbires n°2 et 3 en chœur– Et maintenant ? Qu’est-ce qu’on va faire, matrone ?

Xefed – Maintenant ? On passe à la partie inspirée du grimoire de notre trop distrait collègue d’outre-Atlantique… Sbire traductrice, au boulot !

Mikaua – Je m’y attèle, sorcière matrone, je m’y attèle !

  • Faites fondre le beurre dans une casserole. Ajoutez la farine et mélangez bien au fouet.
  • Délayez le mélange avec votre sirop, puis ajoutez l’eau.
  • Laissez cuire à feu moyen à doux en remuant jusqu’à obtenir la consistance souhaitée – c’est-à-dire grosso-modo celle d’une pâte à tartiner – puis retirez du feu.

Mikaua – Si vous tenez à votre casserole, remuez bien et adaptez la chaleur sous votre casserole si vous sentez que ça commence à attacher. Le sirop d’érable, ça caramélise VITE.

  • Versez votre crème dans un énième bol et fouettez-la sans rajouter de sucre.
  • Râpez votre chocolat noir en copaux (une râpe à röstis fonctionne bien).

Xefed – On va passer au montage. Sbires ! Venez tous ici, que je ne vous exploite pas à ne rien faire !

Keul – C’est bon, j’ai lancé le démon domestique de notre sorcière en cheffe dehors. On sera tranquilles.

  • Ramenez sur votre plan de travail les différents éléments : la génoise pré-roulée, la masse à tartiner au sirop d’érable, la crème fouettée et la gelée de canneberges…

SOS d’une sorcière en détresse…

Xefed – NORMALEMENT, à ce moment de la recette, votre gelée aurait dû prendre. Je dois avouer que la mienne ne l’a jamais fait totalement, et pourtant j’ai essayé deux fois, en suivant scrupuleusement les indications du paquet. Donc si vous, vous arrivez à faire prendre ce fichu agar-agar, merci de me transmettre comment. Et d’ailleurs, Norbert, Ricardo, si vous me lisez, je suis même partante pour un cours particulier tellement cette chose me frustre !

  • Déroulez votre génoise autant que faire se peut.
  • A l’aide d’une spatule, étalez une fine couche de masse à tartiner à l’érable sur votre génoise.
  • Démoulez votre gelée de canneberges. Découpez des bandes et insérez-les dans la couche de masse à l’érable, dans le sens opposé à celui où vous allez rouler votre génoise.

Releeshan – Si jamais votre gelée a refusé de prendre…

Xefed – Saleté d’agar agar ! Invention tout droit sortie des neuf Enfers !

Mikaua – Du calme, matrone, du calme !

Releeshan – … vous pouvez à la place déposer votre pseudo-gelée dans la masse à l’érable en lignes, en pois ; bref, comme vous voulez.

  • Étalez par-dessus une couche de crème fouettée.

Keul – Attention, gardez-en pour mettre autour !

  • Roulez votre bûche. Attention, n’appuyez pas trop fort, au risque de voir ressortir tout l’intérieur.

La buche avant mise en scène

  • Tartinez l’extérieur de votre bûche du reste de crème fouettée. Saupoudrez de chocolat râpé.
  • Placez votre bûche au centre de la table, donnez à chacun sa petite fourche, allumez les bougies et éteignez les lumières. Ne reste plus qu’à scander la formule consacrée :

SORCIERE, SORCIERE, AU BÛCHER !

Et juste pour vous, lecteurs de Geek-It, voici les paroles de la chanson qui a tout déclenché :

Mon beau sapin by Schux

Mon beau sapin, dans la forêt

Que j’aimerais te couper

Car tu es vert, pointu et grand

Et comme un Elfe, t’es arrogant

Mon beau sapin, dans la forêt

Que j’aimerais te couper

Mon beau sapin, dans la forêt

Que j’aime te voir tomber

J’t’ai abattu à coups de hache

Devant les Elfes pour qu’ils se fâchent

Mon beau sapin, dans la forêt

Que j’aime te voir tomber

Mon beau sapin, dans la ch’minée

Que j’aime te voir brûler

Tu me tiens chaud et c’est tant mieux

L’année prochaine, j’en couperai deux

Mon beau sapin, dans la ch’minée

Que j’aime te voir brûler

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.