Stardust – Le mystère de l’étoile

Stardust logoQuand une étoile tombe du ciel, elle attire toutes les convoitises, encore plus quand la dite étoile est une jeune femme en possession d’un collier qui est la clé de la succession du pouvoir du royaume. Quand les sorcières, les jeunes homme amoureux et les princes avides de pouvoirs se lancent à sa poursuite, il ne reste plus que la fuite à la dite étoile pour tenter de sauver sa vie et regagner les cieux.

Fiche technique

L'affiche du film

L’affiche du film

  • Titre original : Stardust, le mystère de l’étoile
  • Réalisation : Matthew Vaughn
  • Scénario : Jane Goldman et Matthew Vaughn
  • Acteurs principaux : Charlie Cox, Claire Danes, Robert De Niro, Michelle Pfeiffer, Mark Strong
  • Genre : Fantasy
  • Production : Paramount Pictures
  • Durée : 127 minutes
  • Sortie : 2007
  • Age conseillé : 10 ans et +

Synopsis

Le village de Mur, en Angleterre, doit son nom précisément à un mur, qui selon la légende marque la frontière avec un autre monde. Son vieux gardien a été trompé une première fois par Dunstan Thorn, qui a profité de sa promenade dans le monde magique pour aller fricoter avec la (soi-disant) princesse captive d’une sorcière qui tenait un stand au marché.

Le fameux mur que rien ne distingue des autres

Le fameux mur que rien ne distingue des autres

Neuf mois et dix-huit ans plus tard, le fils de Dunstan, Tristan, est tombé éperdument amoureux de la chipie du village, Victoria. Évidemment, la demoiselle a déjà un soupirant, beau (si on aime le genre précieux qui se la raconte) et riche. Bien décidé à conquérir le cœur de la belle, Tristan, voyant une étoile filante tomber du ciel, promet de la lui ramener avant son anniversaire, qui a lieu une semaine plus tard.

De l’autre côté du mur, dans le royaume de Stormhold, le vieux roi se meurt. Quatre de ses sept fils sont déjà morts dans leur petite guerre fratricide pour l’accession au titre d’héritier. Déçu de ne pas voir la fin de cette succession tout à fait traditionnelle, le vieux roi décide d’ensorceler un collier et de l’envoyer au loin. Seul celui qui mettra la main sur le collier et rendra, par la grâce de son sang royal, au rubis qui l’orne sa couleur d’origine pourra prétendre hériter du trône.

Hazard ou ultime tour d’un vieux grigou, c’est ce collier qui, allant heurter la voûte céleste, fera tomber l’étoile filante que Tristan promet de ramener. Le jeune homme va donc sans le vouloir se retrouver au milieu de cette lutte pour le pouvoir.

Les fantômes de quelques uns des prétendants au trône

Les fantômes de quelques uns des prétendants au trône

Comme si cela ne suffisait pas, l’étoile filante, tombée du côté « monde magique » du mur, ne s’avère pas être un simple caillou, mais une jeune fille, qui éveille bien des convoitises. En effet, un trio de sœurs sorcières décrépites n’attendaient que sa venue pour s’offrir une petite cure de jouvence. En effet, qui dévore le cœur d’une étoile filante obtient la jeunesse éternelle – et comme les étoiles filantes sont rares, divisée par trois, la jeunesse éternelle ainsi donnée s’en retrouve ainsi relative…

Juste pour vous donner l’envie

Au niveau des acteurs, vous serez servis, car le casting a de quoi allécher. On y trouvera notamment, dans les seconds rôles, Robert de Niro jouant un pirate des plus flamboyants et Michelle Pfeiffer incarnant une sorcière qui se décrépit à vue d’œil à chaque sort lancé.

Au niveau des effets spéciaux, grand coup de chapeau car, dix ans après, ils n’ont pas pris une ride. Ils ont été utilisés avec parcimonie, venant soutenir le film sans l’étouffer – au lieu d’exploser en feux d’artifice à la tête de pauvre spectateur.

Des décors haut en couleur

Des décors haut en couleur

Avis de la rédac’

Xefed – Moi d’abord !! Comme toujours, c’est les sorcières que j’ai préféré, et c’est des belles pestes ! Et que je guigne lors du tirage au sort pour pouvoir m’approprier la dernière poussière d’étoile et retrouver un semblant de jeunesse, et que je manipule mon monde. Oh, et Septimus, vicelard premier ! Un prince comme je les aime : fourbe, l’épée toujours tirée/ensanglantée/empoisonnée, et un humour bien macabre pour parachever le tout. Il a tout pour me faire fondre !

Mikaua – Une petite parenté de style vestimentaire et capillaire avec ton personnage préféré des Harry Potter, Severus Rogue, non ?

Xefed – Ah oui, oui, je te l’accorde. Ténébreux juste comme il faut. Ahhh *soupir de midinette * il était tellement parfait.

Mikaua – Oook… On va la laisser dans son trip. Keul ?

Keul – L’histoire, ça part dans tous les sens, et on se demande comment ils vont retomber sur leurs pattes. On voit le dénominateur commun, mais on s’inquiète de comment ils vont réussir à goupiller tout ça. Et pourtant ! Au final, tel un Salvatore qui jongle avec trois intrigues en même temps, les trois groupes de personnages arrivent à se rejoindre pour le climax final. C’est de la haute voltige et c’est du bonbon pour les yeux !

Mikaua – Je ne peux qu’approuver. Quand Reven m’avait fait voir ce film il y a des années, je n’avais pas regretté une seule minute de visionnage – raison pour laquelle que j’ai réussi à convaincre tout le monde de choisir ce film pour la soirée cinéma. C’est un scénario grandiose mais qui n’oublie pas de soigner les détails : rien que les fantômes des frères décédés, tous apparaissant comme au moment de leur mort, qui jouent aux spectateurs et commentent chaque action, c’est du grand art.

Sources

  • La page du film sur Allociné
  • La page du film sur l’IMDB
  • Le film en lui-même
Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *