Super Double Dragon

Super Double Dragon est un jeu de combat de type Beat’em up à défilement horizontal sorti sur Super Nintendo. Il s’agit du quatrième et dernier opus de la série développée par Technōs Japan qui signe, avec ce titre, son dernier jeu-vidéo avant de faire faillite.

Informations techniques

La jaquette du jeu

Comme toujours, voici quelques petites informations techniques sur le jeu :

  • Nom : Super Double Dragon
  • Éditeur : Technōs Japan
  • Développeur : Technōs Japan
  • Console : Super Nintendo (SNES)
  • Musiques : Kazunaka Yamane
  • Date de sortie : Septembre 1993
  • Genre : Beat’em up
  • Série : Double Dragon
  • Mode de jeu : Un joueur / Coopératif
  • Classification : 3+

L’univers et histoire

Super Double Dragon vous propose d’incarner Billy et Jimmy, deux frères experts en arts martiaux qui luttent ensemble contre le gang des Shadow Warrior. Le jeu se découpe en sept niveaux, incluant un casino, un aéroport, un dojo, ou encore une forêt et une ville. L’objectif est de se déplacer dans ces différents niveaux en éliminant les membres des Shadow Warrior pour atteindre le boss et le neutraliser.

Des prises qui peuvent envoyer vos adversaires dans les décors

Quand le manque de moyens tue le projet

Alors que les programmeurs proposaient de créer un nouvel opus inédit – s’écartant des versions arcades ayant fait le succès de la série – mais proposant par là même une expérience de jeu inédite, ceux-ci durent revoir leur copie pour se conformer au manque cruel de finances et de temps pour le développement de Super Double Dragon. Bien dommage quand on pense aux capacités de la Super Nintendo et ce qu’elles pouvaient offrir à la licence.

Au final, le calendrier des sorties aura fini d’achever la licence, car Super Double Dragon sort un an après l’incontournable Street Fighter II.

Des phases de combat dans différents lieux comme ici dans deux ascenseurs parallèles

Système de jeu

La base du système de jeu des Double Dragon est très simple. On évolue sur divers plateaux et on combat tous les adversaires qui se présentent devant nous jusqu’à ce que celui-ci soit nettoyé. On passe ensuite à un nouveau plateau et on recommence, jusqu’à atteindre le boss de fin.

Super Double Dragon est néanmoins différent de ses homologues puisqu’il propose un système de contre qu’il faudra gérer pour parvenir à se débarrasser de ses adversaires sans passer de vie à trépas. En plus des classiques coups de pied et coups de poing qu’il vous faudra généreusement distribuer à vos adversaires, il faut également jouer sur les parades. Les parades sont simples à utiliser puisqu’il vous suffit d’appuyer sur un bouton, mais assez techniques car elles ne durent que quelques secondes. À vous de calculer avec minutie le temps à votre disposition pour que votre garde ne se baisse pas quand votre adversaire vous attaque.

La possibilité de ramasser les armes de vos ennemis pour les retourner contre eux

Vous avez également la possibilité de vous saisir de vos adversaires grâce à une prise afin de leur asséner à loisir coups de pied, de poings, ou encore les envoyer valdinguer dans le décor en les passant par-dessus votre épaule.

Autre petit point de gameplay intéressant, il vous est possible de ramasser des armes (parfois celles de vos adversaires) pour les utiliser contre vos ennemis.

Avis de la Rédac’

Keul : J’avais de très bons souvenirs de ce jeu, qui m’avait occupé de nombreuses heures étant plus jeune. Y ayant rejoué il y a quelques temps, il me faut bien reconnaître que le jeu a passablement vieilli et qu’il n’était pas aussi fabuleux que dans mes souvenirs. Bien que dynamique, le jeu est assez répétitif. Ce que je trouve assez dommage – pour avoir eu la chance de jouer par la suite aux versions arcades, ainsi qu’à la version NES – c’est cette impression que les programmeurs ont négligés les détails, proposant des niveaux répétitifs au possible là où les versions précédentes proposaient divers passages originaux. La difficulté générale du jeu reste est assez élevée, mais les nombreux « continues » contrebalancent celle-ci. Les combats prennent néanmoins une autre dimension quand on a la possibilité de jouer à deux joueurs, même si le fait que les coups de son personnage touchent également son coéquipier est assez vite contraignant. Au final, Super Double Dragon reste fun à jouer, particulièrement en coopératif, mais est dispensable si on veut tenter l’aventure en solo.

Sources des images

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.