The Legend of Zelda : Triforce Heroes

Triforce heroesDélaissant les aventures solitaires au profit d’une aventure coopérative à trois joueurs, The Legend of Zelda : Triforce Heroes permet aux fans de la saga Zelda de se plonger à nouveau dans une exploration de donjons à plusieurs. Arriverez-vous à coopérer, ou l’aventure va-t-elle tourner au règlement de comptes ? A vous de montrer quel héros se cache en vous !

Informations techniques

La jaquette du jeu

La jaquette du jeu

Comme toujours, voici quelques petites informations techniques sur le jeu :

  • Nom: The Legend of Zelda : Triforce Heroes
  • Éditeur : Nintendo
  • Développeur : Nintendo
  • Console : 3DS
  • Date de sortie : 23 Octobre 2015
  • Genre : Action ; Aventure ; Réflexion ; RPG
  • Mode de jeu : Jouable en solo ; Multi en local ; Multi en ligne ; Multi en téléchargement
  • Classification : +7 ans

Univers et histoire

Pas de princesse Zelda ni de royaume d’Hyrule dans cet opus, vous incarnez ici un héros venu aider le royaume d’Estoffe, dont la princesse est victime d’un terrible maléfice. Dans ce monde où la mode a une grande importance, la princesse Mousseline s’est vue vêtue d’une tenue noire totalement démodée et dépourvue de classe suite à un maléfice jeté par la sorcière Sister Lady. Honteuse, la princesse ne sort alors plus de chez elle et c’est à vous d’aller explorer une suite de donjons afin de récupérer les pièces d’une tenue permettant de lever le maléfice.

Même notre héros devra passer par la case essayage afin d'augmenter ses capacités

Même notre héros devra passer par la case essayage afin d’augmenter ses capacités

Particularité de ce jeu, celui-ci se passe plusieurs années après les événements de A Link Between Worlds. Selon Nintendo, le joueur incarne alors le même héros qui, après la fin des aventures de cet opus, se retrouve propulsé dans ce royaume, où il cache son identité en revêtant différentes tenues.

Système de jeu

Comme nous l’avons déjà mentionné, « The Legend of Zelda: Triforce Heroes » est un jeu qui délaisse les aventures « classiques » de Link pour s’axer sur la coopération entre joueurs. Dans cet opus, trois joueurs incarnent chacun un Link de couleur différente (Vert, Rouge et Bleu), qui doivent s’associer pour évoluer dans des niveaux répartis en différentes zones (Forêt, Rivière, Volcan, …).

Combattre des hordes d'ennemis sur des terrains pas toujours très simples à appréhender

Combattre des hordes d’ennemis sur des terrains pas toujours très simples à appréhender

Plusieurs énigmes et ennemis différents s’opposeront à vous durant votre évolution et nécessiteront de vous une part de réflexion pour être résolues ou terrassés. La fonctionnalité principale du jeu est la capacité des joueurs de former un Totem, en montant sur les épaules les uns des autres. Cette fonctionnalité permet de se débarrasser d’ennemis placés en hauteur ou d’atteindre des zones surélevées. Comme vous le remarquerez rapidement, tous les personnages partagent la même barre de vie, si bien que les erreurs des uns se répercutent chez les autres. À vous de coopérer, de défendre vos alliés, afin de ne pas vous retrouver à court de cœurs avant le boss du fin. L’équipement que vous possèderez lors de vos aventure n’est pas stocké, mais vous est proposé au début de chaque niveau. Exit les équipements personnalisés et la customisation de vos armes ; ici, tous les joueurs sont logés à la même enseigne. Cependant, vous pourrez vous équiper de différentes tenues, qui augmenteront certaines de vos compétences ou vous octroieront des résistances particulières. Ces tenues sont créées par Madame la Couturière du royaume d’Estoffe, mais ne sont fabricables que si vous possédez les ingrédients et les rubis nécessaires. Ces ingrédients sont récupérables à la fin de chaque niveau ou achetables sur la place du marché de la ville.

Le jeu est jouable en multijoueur local et en ligne. Aucune chat vocal n’existe, mais celui-ci est remplacé par des icônes, généralement appelées tuiles, qui servent à indiquer une action ou un message à passer aux autres joueurs : tapoter sur la tuile avec le stylet ou le doigt fait s’afficher l’icône sur les écrans des trois joueurs, sa couleur indiquant l’identité de celui qui l’envoie. Heureusement pour le mode en ligne, les parties écrites des icônes s’affichent dans la langue du jeu correspondant à votre cartouche.

les fameux icônes qui permettent la communication entre les joueurs

les fameux icônes qui permettent la communication entre les joueurs

Le jeu est également jouable en solo, les deux autres Link qui composent l’équipe étant alors incarnés par des pantins, dont vous prenez successivement le contrôle en cliquant sur l’icône de couleur correspondante. Vous ne pouvez contrôler qu’un seul Link à la fois, les deux autres restant figés en place telle des statues en attendant que vous reveniez à eux. Il n’existe pas de mode à deux joueurs.

Les pantins que vous contrôlez en solo avec leur look inimitable

Les pantins que vous contrôlez en solo avec leur look inimitable

Durée de vie, graphismes et musiques

Le jeu propose un style graphique proche des opus « A Link Between Worlds » et « The Wind Waker » et est très haut en couleurs. La durée de vie n’est cependant pas très grande si on se contente de l’histoire principale. Celle-ci augmente considérablement si le joueur désire obtenir toutes les tenues et résoudre les petits défis proposés pour chaque niveau. La possibilité de rejouer les différents niveaux en ligne ou avec ses amis peut également augmenter la durée de vie du jeu. Finalement, la Crypte infernale, une sorte de donjon possédant 32 niveaux inédits, répartis en 8 zones de quatre stages successifs, permettra aux plus acharnés de prolonger l’expérience pendant quelques heures et, qui sait, de débloquer la tenue spéciale qui se trouve au fond de celle-ci (et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de « l’armure du Dieu démon, à savoir Onilink« , ce qui motive efficacement à se lancer à l’assaut de la Crypte).

Obtention des dernières tenues

Au bout de quelques heures de jeu en compagnie de vos amis ou d’autres joueurs en ligne, vous arriverez, à n’en pas douter, à terminer le jeu au niveau du scénario (avec plus ou moins de crises de nerf et de ragequit selon avec qui vous jouez). Vous vous lancerez alors dans la seconde partie du jeu, à savoir les défis spéciaux des différentes zones, afin d’obtenir les dernières tenues qu’il vous manque. Et là, cruelle désillusion, certains matériaux n’apparaîtront pas, quel que soit le défi choisi. Les renseignements que vous fournira l’assistant de Madame (devant le panneau des défis)  ne vous aideront pas, puisqu’il vous indiquera une zone particulière, zone dans laquelle le matériau ne vous sera pas proposé. Alors comment obtenir ces matériaux ? Prier les trois déesses ? Hélas, trois fois hélas, celles-ci ne vous aideront pas ! Mais nous n’allons pas vous laisser au fond de votre puits de désespoir, voici comment obtenir ces matériaux :

  • Terminer tous les défis spéciaux d’une zone pour débloquer le matériau de la zone et aller voir le roi (non, pas le général !) pour l’obtenir (du coup les informations de l’assistant de Madame prennent sens).
  • Activer le Spotpass (et prier) pour que le marchand vous propose l’un de ces objets sur la case spécialement dédiée.
  • Faire la mise à jour du jeu pour activer les points d’héroïsme et causer au marchand après avoir rempli certains défis. Le jeu vous donne toute une explication sur les manières d’obtenir ces points, mais malgré les efforts conjugués de trois cervelles, pas moyen d’obtenir un calcul qui tienne la route – et pourtant on a essayé en ajoutant l’âge de Linebeck, et même en multipliant par la racine carrée de l’âge réel de Lady ! Donc nous vous conseillons de tout simplement passer régulièrement lui parler pour savoir où vous en êtes.

Une petite remarque pour finir : à partir d’un certain point du jeu, le marchand vous proposera le matériau « Preuve d’amitié » pour 1000 rubis. Ce matériau est normalement obtenable en vous connectant en local avec d’autre joueurs employant la même version que vous et est obligatoire pour les tenues « Brelan d’amitié » et « Retrotunique ». Il semlerait cependant que si vous possédez déjà trois de ces matériaux, le marchand arrête alors de vous en proposer tant que vous n’avez pas fait la « Retrotunique ». N’hésitez donc pas à investir dans cette première tenue pour générer une nouvelle fois ce précieux matériaux.

Avis personnel

Amateurs d’exploration, passez votre chemin : « The Legend of Zelda: Tri Force Heroes » vous propose un univers de jeu limité, car vous ne pourrez explorer qu’une zone hors-donjon, allant du village au château, ce dernier vous permettant d’accéder au portail menant directement aux contrées maudites. Fini les recherches interminables et le temps passé à explorer les alentours à la recherche de secrets et de quêtes optionnelles à compléter. Néanmoins, et c’est là une chose importante à souligner, le jeu n’est PAS un jeu d’exploration mais bien un jeu de coopération ; et en tant que tel, le pari est plutôt réussi. Dynamique, intuitif et possédant une interface de communication avec les autres joueurs qui a le mérite de détruire les barrières linguistiques, ce jeu propose quelque chose de nouveau et de simple à prendre en main. En local, l’expérience est réellement sympathique et vous promet de bonnes heures de rire, d’agacement et de remue-méninges pour trouver la solution à certains niveaux – avec l’avantage non-négligeable d’avoir vos compagnons d’aventure à portée d’un bon coup de coussin s’ils se montrent trop farceurs. En multi-joueurs en ligne, on déplorera toujours les « rageux » qui quittent la partie dès que tout ne fonctionne pas comme ils le désirent et qui plantent les parties des deux autres sans raison apparente. Il ne s’agit toutefois pas là d’un défaut imputable au jeu, mais plus à notre société actuelle. A noter qu’une fonction de blocage a été intégrée au mode en ligne : vous pouvez à tout moment décidez de placer l’une des personnes avec qui vous jouez sur une sorte de liste noire, qui vous permet d’éviter de vous retrouver à nouveau confronté à l’un ou l’autre joueur qui vous aurait pourri votre partie. Gros point positif, la possibilité de jouer au jeu à trois même si vous ne possédez qu’une seule cartouche, par un simple partage – uniquement disponible si vous avez vos camarades de jeu près de vous, car on passe alors par le mode téléchargement. Alors certes, toutes les tenues ne sont pas disponibles pour ceux et celles qui ne possèdent pas le jeu, mais c’est tout à fait honnête et n’enlève rien à la découverte du jeu.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. Hyrulink dit :

    Yes le gars, merci des infos sur les tenues, je comprenais pas pourquoi j’avais pas de preuve d’amitié sur le marcher. Faut vraiment acheter cette tenue retro ça marche c’est cool. et maintenant que je sais quelle tenue ya dans la crypte, je vais y aller!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *