Twilight Princess (Legend of Zelda)

Le combat de la lumière contre les ténèbres est un thème central des Legend of Zelda. Dans Twilight Princess, toutefois, on se retrouve à se battre à la fois contre et avec elles. Deux mondes opposés et étroitement liés vont placer leurs espoirs en Link. Reste à savoir si l’adaptation en manga est à la hauteur du jeu.

Couverture du manga Twilight Princess

Fiche technique

  • Titre français complet : The legend of Zelda – Twilight princess
  • Auteur : Akira Himekawa
  • Type : Shonen
  • Origine : Japon
  • Genre : Fantasy (aventure)
  • Editeur VF : Soleil manga
  • Sens de lecture : Japonais
  • Année : 2017 (Japon 2016)
  • Nombre de tomes parus : 4 (5 en v.o.)
  • Statut : En cours
  • Niveau : 10+

L’histoire

Link est berger depuis un an et demi au village de Toal. Ses talents de cavalier, le coeur qu’il met à l’ouvrage et sa gentillesse lui ont permis de s’intégrer parfaitement, et de devenir au passage la coqueluche des enfants. Mais malgré cela, ses nuits sont peuplées de cauchemars et ses heures de veille sont régulièrement gâchées par la crainte que les villageois ne découvrent son passé, et tous les secrets qu’il leur cache. Tandis que le jeune homme cherche désespérément dans les livres comment changer les ténèbres en lumière, des monstres se rassemblent dans la forêt de Firone, bien décidés à prendre leur revanche sur les humains.

A quoi s’attendre

Le manga reprend le scénario de Twilight Princess en lui donnant dès le départ davantage de profondeur. Le personnage de Link est réellement un héros d’ombre et de lumière : il a ses bons côtés, ce qu’il montre aux villageois tous les jours, et d’autres plus sombres, ainsi qu’un passé qui revient le hanter jusque dans ses cauchemars.

Le dessin est soigné et met en valeur le traitement des lumières et des ombres. Ces dernières sont plus discrètes sur les humains – liés à la lumière – mais très présentes sur les monstres – qui viennent des ténèbres. Le thème principal du scénario transparaît donc également dans le dessin.

Niveau design, on reconnaît bien le style du jeu, et l’auteur a réussi à y imprimer sa patte, comme on peut le voir ci-dessous

Link tiré de la version Wii du jeu Twilight Princess

Link, tiré de la version Wii du jeu.

Link, tiré du manga de Twilight princess

Link, tiré du manga de Twilight princess

Au final, le mélange permet de retrouver l’ambiance graphique du jeu avec un petit plus très agréable à l’oeil.

Avis de la rédac’

Mikaua : Twilight Princess étant un de mes Zelda préférés, j’attendais le manga au tournant. La qualité du dessin m’a tout de suite plu, avec ses détails et son magnifique travail sur les expressions des visages. Les personnages sont très vivants, avec des caractères très bien rendus, un plaisir de les redécouvrir. J’ai particulièrement aimé le travail sur Link : après le héros sans peur et sans reproche d’Ocarina of Time, trouver un Link plus humain, plus proche de nous grâce à ses défauts, c’est vraiment plaisant et il en devient d’autant plus attachant. Au niveau du scénario, la trame de base du jeu est respectée tout en se faisant renouveler par quantité de petits détails supplémentaires, notamment le background du héros – qui n’en avait pas dans le jeu. Au final, une très belle adaptation dont j’ai hâte de voir la suite !

Et voici une double page du manga pour vous donner envie :

Deux pages du manga Twilight princess

Sources :

Manga-news

Le jeu Legend of Zelda – Twilight Princess (sur GameCube)

Le manga lui-même (tous les scans de pages sont issus de l’exemplaire de Mikaua)

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 14 juin 2017

    […] Saga, Hunter X hunter, Naruto, One Piece, Shaman King, Sword Art Online, The Ancient Magus Bride, The legend of Zelda – Twilight princess, Time […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *