Yukigassen

Peu importe la culture ou le pays duquel on est originaire, l’arrivée de la neige est synonyme – pour les enfants tout du moins – d’épiques batailles de boules de neige. Certains parents participent également à ces confrontations, mais celles-ci ne dépassent généralement pas le cadre amical ou familial.

Pour certains Japonais cependant, particulièrement pour les habitants de l’île d’Hokkaido, les batailles de neige revêtent une toute autre dimension et se déclinent en un sport officiel et reconnu dans tous le pays : le Yukigassen.

Un sport pas comme les autres

L’équipe japonaise des Toubu-Rayders

Tout d’abord, il faut savoir que l’île d’Hokkaido est connue dans tout le Japon pour ses températures très basses en hiver et pour ses incroyables chutes de neige. Les Japonais considèrent d’ailleurs que la neige de l’île d’Hokkaido est la plus belle du pays. C’est donc tout naturellement que les habitants de cette île se sont tournés vers cet or blanc pour organiser des batailles de boules de neige géantes. Le village de Sobetsu a alors saisi l’opportunité qui lui était proposée en 1987 d’organiser une compétition internationale qui fut appelée « Yukigassen ». Devenue une compétition annuelle, elle connaît désormais un succès grandissant et commence à s’exporter dans d’autres pays.

Quelques règles

La compétition se déroule sur un terrain de 36 mètres sur 10 et ressemble à un croisement entre une capture de drapeau et une balle au prisonnier. Le but est donc de s’emparer du drapeau adverse tout en éliminant ses adversaires. Pour ce faire, il faut les toucher avec des boules de neige. Mais attention, toucher un coéquipier avec l’une de ses boules de neige l’élimine également. Tous les joueurs sont équipés de tenues qui les font ressembler à des hockeyeurs et possèdent des dossards numérotés. Une fois le jeu lancé, ce sport est impressionnant et les athlètes qui le pratique le sont tout autant, esquivant avec adresse les pluies de boules de neige qui pleuvent sur eux tout en mitraillant leurs adversaires. On ne peut être qu’impressionné par leur maîtrise. Ajoutons à cela que le nombre de boules de neige est limité à 90 pour éviter que les parties ne s’éternisent et on peut comprendre que ce sport est plus stratégique qu’il n’y paraît.

L’équipe de la Municipalité de Rawdon avec les murs de protection en neige

Yukigassen de part le monde

Si ce sport, originaire de Showa-Shinzan, connaît aujourd’hui un succès grandissant, ce n’est pas un hasard. Au Japon, c’est plus de 1000 équipes qui s’affrontent pour espérer être l’une des 125 chanceuses à pouvoir participer au Championnat. Suivie par de nombreux autres pays, la discipline commence à s’installer dans d’autres pays comme le Canada, les Etats-Unis, la Norvège, la Finlande, la Suède ou encore l’Australie

Boules de neige prêtes pour le début du match

Le Yukigassen dans la culture japonaise

Le Yukigassen revêt une importance toute particulière pour les Japonais et se retrouve dans de nombreuses œuvres littéraires. Certains mangas comme « Dark Grimoire » reprennent d’ailleurs ce thème dans leur histoire.

Source des images et autres liens utiles

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *