Alt-frequencies

Alt-frequencies est un jeu d’enquête narratif audio dans lequel vous naviguez entre les différentes stations de votre radio pour faire éclater la vérité. A vous de tendre l’oreille et de tisser des liens entre les différentes fréquences pour dénicher les réponses aux questions qui vous intéressent.

Logo de alt-frequencies

Informations techniques

  • Développeur : Accidental Queens (France)
  • Co-producteur : ARTE (France)
  • Supports : PC, iOS, Android, Switch
  • Année de sortie : 2019, 2020 pour Switch
  • Genre : Audio, Enquête
  • Classification : 12+

De quoi ça parle ?

Dans quelques jours va avoir lieu un vote d’importance capitale : le peuple acceptera-t-il que le pays mette en place une boucle temporelle, ou va-t-il la refuser ? Evidemment, la nouvelle est sur toutes les ondes, des stations les plus sérieuses aux plus déjantées.

Mais ce matin, en allumant votre toute nouvelle radio, vous avez entendu un message brouillé d’un certain Winston, vous invitant à découvrir “la vérité”. De quoi piquer votre curiosité, et vous pousser à fouiner un peu…

Winston : Nous devons garder notre fréquence radio secrète, ou la police va - (bruits statiques) - Alt-frequencies

C’est pas tous les jours qu’on capte une radio pirate à la place des infos..

En partie, ça donne quoi ?

Pour Alt-frequencies, votre console/ordinateur/téléphone portable se change en un tout nouveau modèle de radio. Non seulement vous pouvez écouter vos émissions préférées, mais vous pouvez également en enregistrer un extrait, et l’envoyer ensuite sur une autre fréquences, le tout en appuyant simplement sur le bouton correspondant. A noter que la capacité de mémoire est limité à un seul extrait, et que tout nouvel enregistrement efface donc l’ancien. Un troisième bouton permet de réécouter l’extrait que vous avez en mémoire en ce moment – pratique si vous avez oublié – et un quatrième active la fonction lecture rapide, qui permet de sauter des passages d’émission et d’arriver plus rapidement à l’endroit qui vous intéresse.

Niveau stations de radio, vous aurez le choix principalement entre News One, une fréquence dédiée à l’information, Radio fresh, la radio fun et amusante qui s’occupe surtout de musique actuelle, et Radio Talk, qui permet aux auditeurs de poser toutes les questions qui leur passent par la tête à celui ou celle qui est à l’antenne à ce moment. D’autres fréquences (officielles ou non) viendront s’y ajouter suivant le chapitre.

Fred Peterson : Aujourd'hui le temps sera en grande partie ensoleillé avec quelques passages nuageux bas venant du sud dans l'après-midi - alt-frequencies

Fred Peterson, présentateur fétiche de News One, fait aussi bien la météo que les interviews controversées !

Pour faire avancer votre enquête, vous allez donc prendre des questions ou des affirmations chez les uns, et les envoyer chez les autres pour obtenir une réponse ou une réaction. En effet, les différents journalistes et animateurs/trices sont occupés par leur propre émission et n’ont donc pas l’oreille sur ce qui se raconte à l’antenne sur les autres stations. Ce sera donc à vous de faire voyager l’information d’une fréquence à l’autre, afin de mener votre enquête et pouvoir, au final, découvrir la vérité sur ce qui se trame.

Le petit plus

Une préquelle au jeu, qui se passe quelques mois avant les évènements d’Alt-frequencies, est jouable gratuitement en ligne depuis leur site. Vous pourrez y découvrir en quelque sorte l’envers du décor en prenant, l’espace de quelques jours, la place de la directrice éditoriale de la chaîne News One. Le lien est dans les sources.

Avis de la rédac’

Mikaua – Depuis son annonce sur Steam, je n’attendais qu’une chose : qu’Alt-frequencies, le nouveau jeu de chez Accidental Queens, apparaisse enfin sur le shop de la Switch. Tout comme la série des Lost phone (développé par le même studio), la prise en main est très facile et complètement immersive. Si vous jouez sur Switch, détachez les manettes et posez la console au coin de votre table, l’illusion d’un véritable poste radio sera presque parfaite. La grande force d’Alt-frequencies, c’est le magnifique travail des acteurs et actrices – dont certains sont des personnalités du monde de la télévision – ayant prêté leur voix aux différents personnages : le ton y est, l’émotion aussi, ce qui donne réellement vie aux dits personnages et aux différentes émissions qu’on écoute. Toutes les répliques étant également écrites sur l’écran, on peut jouer sans le son, mais l’expérience ne sera clairement pas la même. Le scénario est très bien construit, les répliques bien écrites. Il y a deux “fins” différentes, avec différentes variantes qui viendront s’y greffer suivant les choix effectués au cours de la partie, ainsi que selon si vous avez partagé ou non une information – aussi triviale soit-elle. Au final, Alt-frequencies permet d’explorer le rapport de chacun aux médias tout en vous plongeant dans une bonne histoire qui vous ferait presque oublier la frontière entre réel et imaginaire. Une partie ne prenant que quelques heures au maximum, il n’y a donc aucune excuse pour passer à côté de cet excellent jeu, qui vous redonnera peut-être même le goût d’allumer la radio.

Sources

https://altfrequencies.com/

https://altfrequencies.com/prequel/

Source des images

Dossier de presse des développeurs, sur le site officiel.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.