Enfants de la Baleine (les)

Lorsque Chakuro quitte la Baleine de Glaise, une île à la dérive sur laquelle il est né et a vécu toute sa vie, pour explorer une île la dérive, il ne s’attend certainement pas à ce que les découvertes qu’il y fera puissent changer à jamais sa vie et celles de tous les habitants de son foyer. La série « Les Enfants de la Baleine » est adaptée du manga éponyme d’Abi Umeda.

Informations techniques

L’affiche de la série

  • Titre original : クジラの子らは砂上に歌う, Kujira no ko-ra wa sajō ni utau
  • Titre français : Les Enfants de la Baleine
  • Date de sortie : Décembre 2017
  • Réalisateur : Kyōhei Ishiguro
  • Scénariste Michiko Yokote
  • Musiques : Hiroaki Tsutsumi
  • Studio(s) d’animation : J. C. Staff
  • Licence : Netflix
  • Genre : Animation, Drame, Fantastique, Tragédie
  • Origine : Japon
  • Saisons : 1
  • Épisodes : 12
  • Durée moyenne par épisode : 23 minutes
  • Statut : en cours

L’histoire en quelques mots

La baleine de glaise – sorte d’île gigantesque, faite de glaise et de roche, sur laquelle vivent des habitants qui ne connaissent presque ou rien du monde extérieur – erre dans une mer de sable sans fin depuis plusieurs générations sans que personne ne puisse la contrôler. Sur cette île, les habitants se divisent en deux catégories qui vivent en harmonie : les Marqués, capables de de prouesses magiques via le contrôle de leur saimia, un pouvoir issu de leurs émotions, et les Non-marqués, qui en sont dépourvus. Ces derniers vivent cependant bien plus vieux que les Marqués, dont la vie s’arrête brusquement alors qu’ils sont encore dans la force de l’âge. Mais cette harmonie pourrait bien voler en éclats alors que la Baleine de Glaise s’approche d’une étrange île sur laquelle une terrible bataille semble avoir eu lieu.

La Baleine de glaise

Des sentiments qui représentent une menace

Toute l’histoire des Enfants de la Baleine tourne autour de la notion de sentiments et ce qu’ils représentent. Sur l’île, ceux-ci doivent être réduits au minimum et les morts ne doivent pas être pleurés, car cela risquerait d’empêcher leurs âmes de trouver le repos. Les habitants de la Baleine refoulent donc leurs émotions pour tenter de les contrôler. D’un autre côté, les ennemis de la Baleine sont des humains qui ont renoncé à leurs sentiments, car jugeant que ceux-ci représentaient une menace. Incapables de la moindre émotion, ils ont dès lors renoncé à leur humanité. Cette déshumanisation du Mal rend le danger encore plus fort et toute la difficulté des protagonistes sera de faire face à un ennemi inhumain tout en ne perdant pas soi-même son humanité.

Les Marqués et leur contrôle du Saimia

Adaptation au théâtre

En plus de son adaptation en série animée, le manga a également été adapté sous forme de pièce de théâtre et joué au AiiA 2.5 Theater Tokyo. Cette adaptation est réalisée par Fumiya Matsuzaki

Chakuro, le scribe de la Baleine de glaise

Avis de la rédac’

Keul : J’ai tout de suite croché au style graphique de la série, qui est très proche de celui de Granblue Fantasy avec cet effet crayonné à la coloration d’aquarelle que je trouve magnifique. C’est beau, poétique et cela colle merveilleusement bien à l’univers qui est développé dans les premiers épisodes. Par la suite, ce dessin provoque une sorte de décalage entre les actes terribles qui se déroulent sur la Baleine de Glaise et le visuel des décors magnifiques qui nous sont proposés. Mais si j’ai croché à cette série, ce n’est pas seulement pour ses graphismes. En effet, l’histoire est vraiment très intéressante et les thèmes abordés le sont fait de manière intelligente. On passe de l’expiation des péchés à l’isolationnisme, la guerre, le refoulement des émotions et plus encore. Difficile de faire dans la poésie avec des thèmes aussi sérieux, mais pourtant les Enfants de la Baleine y parvient parfaitement en proposant une lecture intelligente de ces thèmes, des personnages attachants et bien écrits et développés, ainsi qu’un univers fort et amené au spectateur via les écrits du protagoniste principal : Chakuro. Les musiques participent également pour beaucoup à l’ambiance merveilleuse et contemplative de cet anime qu’on ne peut qui définitivement recommander. Petit bémol cependant à l’attention de ceux et celles pour qui l’action doit être omniprésente dans un anime, car certains épisodes traînent un peu en longueur et sont plus tournés vers la contemplation que l’action.

Bande annonce

Sources des images

https://www.netflix.com

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.