Good Omens

Adaptation du livre du même nom (du moins en langue originale), Good Omens peut se résumer par ces quelques mots : un ange et un démon s’allient pour empêcher l’Apocalypse, il reste quelques jours avant la fin du monde… et ils ont perdu l’Antéchrist !

Affiche de Good Omens

Fiche technique

  • Titre original : Good Omens
  • Pays d’origine : Royaume-Uni, Etats-Unis
  • Première diffusion : 2019
  • D’après le livre : Les bons présages (Good omens), de Neil Gaiman et Terry Pratchett
  • Genre : Fantasy, Fantastique, Comédie
  • Création pour la télévision: Neil Gaiman
  • Nombre de saisons : 1
  • Nombre d’épisodes : 6 (55 minutes environ chacun)
  • Âge recommandé : 12+
  • Etat : Série terminée

A quoi s’attendre

L’ange Aziraphale et le démon Rampa étaient présent dans le jardin d’Eden, et n’ont pas quitté la Terre depuis. Cela fait donc près de 6’000 ans qu’ils côtoient les humains, et ils se sont remarquablement faits à la vie sur Terre : pire, ils en sont venus à l’apprécier énormément, quoique chacun à sa manière bien à lui. Ils ont même instauré entre eux deux une sorte de trêve ; ce que la hiérarchie ne sait pas…

Les deux protagonistes de Good Omens - Aziraphale et Rampa

Avouez qu’on trouve difficilement duo plus intriguant !

Alors, lorsque le Grand Plan entre dans sa phase active et que l’Apocalypse menace de venir tout balayer dans leurs existences, Aziraphale et Rampa décident de travailler ensemble afin que cela n’advienne pas. Mais pour cela, il faudrait déjà savoir où peut bien se cacher celui par qui tout doit commencer, à savoir l’Antéchrist, qui alors un garçon âgé de 11 ans…

Avis de la Rédac’

Mikaua – Quand j’ai dit que j’avais complètement accroché à la série Good Omens, on m’a lancé aussitôt : “Depuis quand tu aimes Pratchett, toi ?!”. Ce à quoi j’ai répondu aussi sec “Depuis que c’est David Tennant qui joue le démon !” J’avoue, j’ai regardé la série en premier lieu parce que l’un des deux rôles principaux était tenu par mon acteur préféré – ça nous arrive à tous. Toutefois, j’ai très vite accroché au scénario, avec son humour à la fois british et décalé : l’adaptation fonctionne très bien et nous offre une histoire pleine de rebondissements qui n’a pas peur de revisiter des classiques tels les Cavaliers de l’Apocalyps, le tout avec des personnages hauts en couleur et attachants ; de quoi nous tenir en haleine jusqu’à la toute fin. Mention spéciale pour les musiques : l’histoire de base imposant du Queen à chaque fois que la scène se passe dans la voiture de notre démon préféré, je peux dire que quelqu’un s’est lâché sur le choix des morceaux et j’ai souvent fini morte de rire rien qu’à cause de la chanson accompagnant telle ou telle scène. Bref, une série ineffable – comprenne qui pourra – et absolument incontournable !

Keul : Une série avec David Tennant comme protagoniste ne pouvait être que géniale et il faut bien avouer que le résultat est à la hauteur de nos espérances. C’est loufoque, décalé et le rythme est quelque peu particulier (certainement dû au style particulier d’écriture de Pratchett). Au final, la série possède un esprit très British, comme c’est le cas pour Doctor Who dans laquelle Tennant a également joué. A voir absolument !

Xefed : J’aime beaucoup l’histoire de cette série qui est totalement décalée et au demeurant très british (un humour que j’affectionne tout particulièrement). L’idée que l’ange et le démon s’allient pour tenter de sauver le monde en se mettant leurs chef à dos est magnifique, tout comme le couvent des bonnes sœurs qui représentent, selon moi, l’un des meilleurs moment de la série. Une petite perle à visionner absolument.

Sources

L’Internet Movie Database

– La série

– Et même le livre !

Source des images

The Times

Wikipédia

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.