Henromichi, le tour de l’âme en 88 temples est un documentaire qui retrace le pèlerinage Henromichi à travers l’île de Shikoku au Japon

Fiche technique

Un voyage à travers le Japon

  • Titre: Henromichi, le tour de l’âme en 88 temples
  • Auteur : Jean-Michel Jorda
  • Année de sortie : 2017
  • Durée : 52 minutes
  • Langue : Français
  • Sous-genre : Documentaire classique

Le documentaire en quelques mots

« Henromichi, le tour de l’âme en 88 temples » est un documentaire qui nous propose de suivre le pèlerinage de Japonais à travers sur l’île de Shikoku. Passant par les 88 temples qui le composent, le Henromichi s’étend sur près de 1 200 km et s’accomplit en une quarantaine de jours à pied, à vélo ou par tout autre moyen de transport, l’essentiel étant l’état d’esprit propice au recueillement et à la spiritualité.

Avec ce pèlerinage, plongez dans la vie de ce Japon qui oscille sans cesse entre traditions et modernité, et venez découvrir certains des plus beaux paysages qu’il a à offrir aux voyageurs. Ce pèlerinage est également dédié à Kûkaï, le saint fondateur du Shingon, l’une des branches du bouddhisme japonais.

Avis de la Rédac’

Un pèlerinage qui peut se faire à pied ou en vélo

Keul : Le Henromichi, c’est un peu l’équivalent du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle pour un chrétien, mais avec près de 500 000 pèlerins qui le parcourent chaque année. Nombre de japonais effectuent celui-ci durant leur vie afin de se reconnecter avec leur spiritualité, qui a beaucoup perdu de son sens avec la course à la technologie que subit le Japon ces dernières années. Avec ce documentaire, on revient aux bases de la religion avec des rituels à faire à l’entrée de chaque temples : salutations, ablutions, cloche, cierges, encens et mantras, ce qui nous permet de découvrir le Japon sous un nouvel angle très intéressant.

La présentation du documentaire

Source des images


1 commentaire

Jean-Michel · 15 avril 2024 à 10 h 50 min

Merci. JMJ

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.