Lyla et la bête qui voulait mourir

En tant que chimère, Aron n’a pas la vie facile. Dans une ville corrompue par la mafia et utilisé comme une arme, il n’aspire désormais qu’à trouver la mort dans les bras de l’Ange aux yeux bleus, une créature issue d’un conte fantastique.

Informations techniques 

Le tome 1 de la série

  • Titre original : ライラと死にたがりの獣 – Laila to Shinita Gari no Kemono
  • Titre français : Lyla et la bête qui voulait mourir
  • Auteur : Konami Asato
  • Dessin : Saita Ejiwa
  • Origine : Japon
  • Type : Seinen
  • Sous-catégorie : Mangas
  • Genre : Fantastique, Action
  • Éditeur : Ki-oon
  • Sens de lecture : Japonais
  • Année: 2017
  • Nombre de tomes parus: 4
  • Statut: Terminée
  • Âge conseillé : 14+
  • Langue : Français

L’histoire en quelques mots

Aron est une chimère – créature mi-homme, mi animale – qui a été élevée comme une bête tueuse par un parrain de la mafia. Dans une ville rongée par la corruption et où seuls les plus fortunés survivent, il se situe tout en bas de l’échelle sociale, à peine considéré comme un être vivant. Employé pour tuer les personnes qui ne respectent pas leurs engagements vis-à-vis de son parton, Aron n’aspire qu’à mourir des mains de l’Ange aux yeux bleus, une créature de conte de fée qui doit l’emmener au paradis.

C’est lors de l’une de ses missions qu’il tombera sur la jeune Lyla, une fille possédant les yeux de la même couleur que ceux de l’Ange du conte. Persuadé qu’il vient de trouver son Ange, il enfreint les ordres de son maître et s’empare d’elle pour qu’elle le mène au paradis et mette un terme à ses souffrances.

Un exemple de planche pour se faire une idée du style de l’auteur

Avis de la Rédac’

Keul : Lyla et la bête qui voulait mourir est une petite série de quatre tomes seulement et qui nous fait suivre la relation tumultueuse entre une chimère tueuse et une jeune fille à qui la vie n’a pas fait de cadeaux. Aron s’étant débarrassé des parents de Lyla et l’ayant kidnappée, on peut dire que la relation entre les deux protagonistes ne commence pas sous les meilleurs auspices. Tous deux deviendront partenaires, devant survivre dans un monde qui veut leur mort, avec la mafia de la ville aux trousses. Si l’idée du scénario est sympathique, j’ai un peu plus de mal avec le découpage de l’histoire qui m’a fait revenir à plusieurs reprises sur des passages pour comprendre la succession des actions. Ce qui me gêne un peu dans cette série, ce sont les illustrations, qui sont faites sans rendre le mouvement. Un couteau est lancé : on montre l’image finale, quand celui-ci est planté dans le corps de la victime, ou quelques secondes avant qu’il ne l’atteigne mais sans rendre l’impression de mouvement, un peu comme une photo, ce qui est assez perturbant je dois bien l’avouer.

Le design des personnages et le dessin en général restent jolis et font un peu penser à The Ancient Magnus Bride ou l’Enfant et le Maudit, même si la comparaison s’arrête là car nombre de cases souffrent d’un trait hésitant et manquant de détails. On soulignera également quelques erreurs de proportions çà et là qui n’arrangent pas les choses. Mais le réel souci de la série est sa petite taille. On nous présente ici une manga se reposant sur l’évolution psychologique des protagonistes, mais difficile de faire le travail en quatre tomes seulement. Ajoutons à cela que le premier tome sert d’exposition à la rencontre des deux protagonistes et il ne reste que trois tomes pour développer une relation qui débute par le meurtre des deux parents de Lyla par Aron. Difficile de désamorcer une situation aussi explosive en si peu de temps sans avoir recours à des ellipses narratives, ce que la série ne fait pas, bien au contraire.

Au final, celle-ci se perd dans des intrigues secondaires pour lesquelles elle n’a pas de temps à consacrer tout en jouant sur diverses facilités scénaristiques pour boucler des problèmes en apparence insolvables. Bien dommage, car la série avait un réel potentiel si on lui avait donné deux ou trois tomes de plus pour montrer ce qu’elle avait à nous proposer.

Source des images

https://www.manga-news.com

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 8 mai 2021

    […] Gunnm, Le voyage de Kuro, L’Île infernale, Ken’en – comme chien et singe,  Lyla et la bête qui voulait mourir, Made in Abyss, Nausicaä de la vallée du vent, Néo Faust, Qwan, Sword Art Online – […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.