Necroscope est un jeu de rôle contemporain fantastique tiré de la série de romans britanniques éponymes de Brian Lumey. Vous y incarnez des ESPions, sorte d’enquêteurs du paranormal luttant contre une invasion parasitaire menaçant l’espèce humaine.

Informations techniques

La base de Necroscope
La base de Necroscope
  • Titre : Necroscope
  • Type : Contemporain Fantastique, Horreur
  • Édition : 1 édition
  • Auteurs : West End Games (WEG)
  • Année : 1995
  • Système de jeu : Masterbook
  • État actuel : Paru

Histoire et univers

Le Masterbook, indispensable pour pouvoir jouer à Necroscope

Dans un monde où certains humains sont dotés de facultés psychiques paranormales, un service secret d’ESPionnage permet de lutter contre une menace de taille, les Whamphyri. Sorte de parasites tentaculaires, ces derniers contaminent les humains pour les rendre immortels, les doter de pouvoirs extraordinaires, mais surtout les rendre assoiffés de sang. En tant qu’ESPions, vous devrez enquêter sur ces contaminations et tenter de les arrêter grâce à vos pouvoirs.

Système de jeu

Necroscope se base sur le système de jeu Masterbook. Pour rappel, ce système de jeu un peu particulier fait intervenir une combinaison de dés et de cartes. Necroscope ne propose pas de nouvelles cartes, il est donc nécessaire de posséder le MasterDeck de base afin de pouvoir y jouer.

Création de personnages

Le personnage est défini par huit attributs (Agilité, Dextérité, Endurance, Force, Intellect, Esprit, Confiance, Charisme) auxquels sont associés des compétences. Vos personnages sont dotés d’un seul et unique pouvoir psychique, même si la nature psychiques de ces dernier reste assez large, le héros des romans pouvant, par exemple, communiquer avec les esprits des morts. Avec le temps, vos personnages pourront développer et renforcer ce pouvoir, voir même le faire évoluer pour le doter d’effets supplémentaires.

Résolution des actions

Parallèlement, le jeu emploie également des cartes, qui forment ce qu’on appelle le MasterDeck. Ces cartes ajoutent ou suppriment des effets et sont basées sur un système non linéaire mais logarithmique. Ainsi, un +5 sur une valeur équivaut à un x10 sur la mesure concernée.

Le succès d’une action est déterminé par un lancer d’un d20. Le résultat ou la somme des résultats est à reporter dans un tableau, qui donnera un modificateur à ajouter à l’attribut ou à une compétence. Celui-ci peut être négatif, nul ou positif. La somme du modificateur et de la compétence ou attribut est ensuite comparée à un seuil de difficulté.

La liberté de création, entre point fort et point faible

Un monde peuplé de créatures peu recommandables

L’une des principales difficultés rencontrées par les développeurs du jeu a été de proposer des suppléments utilisables par les joueurs, car ce qui fait la force de Necroscope, à savoir le pouvoir unique du joueur, est également son plus gros défaut. Impossible de mettre en place une description de pouvoirs puisque chaque pouvoir est différent lors de sa création. Impossible également de développer un système d’évolution des pouvoir puisque chaque pouvoir évolue différemment. Les suppléments de Necroscope se perdent donc un peu dans des exemples de pouvoir et d’évolution qui tentent de donner un cadre à ce qui, à la base, ne devait pas en avoir.

Un jeu à ne pas mettre entre toutes les mains

L’univers de Necroscope est sombre et violent et le jeu de rôle reprend celui-ci en mettant l’accent sur le côté gore des aventures, aussi ce jeu est-il réservé à un public averti. Nombre d’illustrations de la base reprennent d’ailleurs des mises en scènes réservées à un public adulte.

Sources

Base de Necroscope