Petit guide de la chasseuse de monstres

Adaptation de la saga littéraire A Babysitter’s Guide To Monster Hunting, écrit par Joe Ballarini en 2015, Petit guide de la chasseuse de monstres nous fait suivre les aventures de Kelly, une jeune lycéenne découvrant que le métier de baby-sitter peut receler des dangers auxquels personne n’est préparé.

Informations techniques

Petit guide de la chasseuse de monstres

L’affiche du film

  • Titre original : A Babysitter’s Guide to Monster Hunting
  • Titre français : Petit guide de la chasseuse de monstres
  • Date de sortie : 2020
  • Durée : 94 minutes
  • Réalisateur : Joe Ballarini
  • Scénario : Rachel Talalay
  • Avec : Tamara Smart, Tom Felton, Indya Moore
  • Production : Walden Media, The Montecito Picture Company
  • Genre : Comédie, Fantastique, Famille
  • Nationalité : Etats-Unis
  • Âge: 8+

L’histoire en quelques mots

Choisie par sa maman pour être la baby-sitter de l’enfant de sa patronne, Kelly Ferguson ne se doute pas une seule seconde que sa vision du monde est sur le point de changer. Car cet enfant est doté d’un étrange pouvoir qui semble capable d’incarner ses cauchemars les plus atroces pour les lâcher sur le monde. Heureusement pour elle, Kelly sera aidée par une société secrète de baby-sitters, luttant pour que les monstres n’envahissent pas le monde.

Le grand livre rédigé par les première Baby Sitter

Avis de la Rédac’

Keul : J’ai bien apprécié « Petit guide de la chasseuse de monstres ». L’univers est bien défini, assez vaste et cohérent. Les héros, incarnés ici par des enfants, rendent celui-ci assez haut en couleurs et instaurent une sorte de comédie permanente, même face à des situations problématiques. Mais si ce point est intéressant et représente l’une des points forts du film, il pose également quelques problèmes par la suite.

A cause de cette rigolade permanente, le film, qui n’est pas fait pour les petits enfants, en devient trop axé sur la comédie pour un public plus âgé. Plusieurs thèmes abordés comme la démence, la malveillance pure des êtres cauchemardesques et la mort, sont des sujets assez sensibles mais le tout est traité de manière très comique, ce qui rend difficile la mise en place d’une tension ou d’une impression de menace. On se perd donc un peu en visionnant ce film, ne sachant pas trop pour qui il a été écrit.

Des monstres plus comics qu’effrayants

Xefed : Un film qui place le croquemitaine comme grand méchant m’a tout de suite plu. Je m’attendais donc à un film axé sur les cauchemars, avec des menaces obscures qui rôdent dans les ténèbres, mais ce ne fut pas le cas. Finalement, je rejoins Keul sur son point de vue. On se trouve ici devant une comédie bon enfant qui est loin d’être désagréable, mais qui manque peut-être sa cible.

Certains passages parlent de sujets trop sensibles ou poussés pour des enfants trop jeunes, mais le comique ambiant ne plaira surement pas aux plus âgés. Difficile donc de définir pour qui le film a été écrit. Reste qu’au final, « Petit guide de la chasseuse de monstres » m’a bien plu. On passe un bon moment et l’univers est assez bien trouvé et développé de manière très intelligente. Plusieurs points restent en suspens et annoncent une suite qui devrait être un peu plus mature d’après ce que j’ai compris. À voir ce que celle-ci nous proposera.

Bande annonce

Source des images

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.