Renard et le petit Tanuki (le)

Le Renard et le petit Tanuki nous fait suivre les aventures de Manpachi, un petit Tanuki métamorphe laissé aux soins de Senzo, un renard malveillant qui fut banni par les dieux.

Informations techniques

Renard et petit Tanuki tome 1

Le tome 1 de la série

  • Titre original : こりせんまん – Korisen Man
  • Titre français : Le Renard et le Petit Tanuki
  • Auteur : Mi Kitagawa
  • Dessin : Tagawa Mi
  • Origine : Japon
  • Type : Josei
  • Sous-catégorie : Mangas
  • Genre : Tranche-de-vie, Fantastique
  • Éditeur : Ki-oon
  • Sens de lecture : Japonais
  • Année: 2020
  • Nombre de tomes parus: 3
  • Statut: En cours
  • Âge conseillé : 12+
  • Langue : Français

L’histoire en quelques mots

Senzo, un puissant renard qui semait le trouble chez les humains et les métamorphes il y a de cela plus de trois cents ans, a été banni par les dieux pour ses exactions. Mais lorsque la déesse du Soleil décide de réveiller celui-ci pour lui donner une seconde chance, cela provoque des remous et de l’incompréhension parmi ceux qui ont dû le stopper à l’époque.

Bien décidé à se venger de ce bannissement, Senzo doit cependant se rendre à l’évidence : privé de sa force destructrice, chargé d’élever un petit Tanuki nommé Manpachi pour faire de lui un digne serviteur de la déesse du Soleil, il n’a presque aucune marge de manœuvre pour s’opposer à cette Déesse. Pire encore, au moindre signe de rébellion, il est parcouru d’une douleur insoutenable qui le force, bien malgré lui, à continuer sa mission et protéger Manpachi.

Mais est-ce réellement cette obligation qui le pousse à obéir à la Déesse, ou est-ce que les liens qui commencent à se former avec le petit Tanuki n’y sont pas étrangers ?

Une planche pour se rendre compte du travail soigné des personnages

Avis de la Rédac’

Keul : Les séries sur les métamorphes et les dieux du Japon ne manquent pas, mais le Renard et le petit Tanuki est un peu à part. Que ce soit au niveau du traitement de ceux-ci, des relations entre les dieux et eux, ou des relations complexes qui les lient, la série est vraiment très intéressante. On appréciera également la manière dont sont abordées les mythes et légendes japonaises, les interactions entre les dieux et les métamorphes, mais aussi la manière dont les yokaï jouent un rôle important dans la vie des hommes. Tout se fait de manière très fluide, sans explication longue et complexe. On en apprend davantage sur cette culture sans même s’en rendre compte. Finalement, grand point positif, le dessin est tout en douceur et saura être apprécié d’un jeune public comme d’un public plus âgé. A lire absolument !

Xefed : J’ai tout de suite croché à cette série. J’adore les personnages qui ont des caractères totalement opposés mais qui vont apprendre (du moins pour Senzo) à vivre et travailler ensemble. Manpachi est juste adorable et tellement mignon alors qu’il possède des pouvoir incroyables, et Senzo fait office de vieux râleur blasé et toujours au bord de l’explosion de colère, persuadé de subir le pire des châtiments depuis qu’on lui a volé ses pouvoirs. Mais au final, ce n’est pas la puissance des esprits ou des dieux qui importe réellement dans cette histoire. Contrairement à d’autres séries de ce genre, c’est la manière d’utiliser ses pouvoirs pour faire le bien et aider les autres qui importe et je trouve ce point de vue très intéressant. Une série à découvrir si vous en avez l’occasion.

Mikaua : Comme Xefed, j’ai croché immédiatement à cette série. Les deux protagonistes sont totalement à l’opposés l’un de l’autre, mais c’est du coup d’autant plus drôle de voir ce blasé aigri de Senzo s’adoucir presque malgré lui au contact de cette boule de joie de vivre en fourrure qu’est Manpachi. Rajoutez à cela le loup Mikumo, chef de meute sérieux au service de la Déesse, et son subordonné Tachibana, le chien à l’optimisme absolument inébranlable, et vous avez une joyeuse petite bande avec laquelle on ne s’ennuie jamais et dont on regarde les liens se tisser en riant sans jamais s’en lasser. Le dessin est clair et rend les animaux très expressifs. A découvrir absolument pour une dose de bonne humeur !

Source des images

https://www.manga-news.com

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 26 août 2021

    […] Blue, Chihayafuru, Deep kiss, Déclic sensuel, Gokusen, Kamakura Diary, Le Pavillon des hommes, Renard et le petit Tanuki (le), Nana, Nonamour, Nodame Cantabile, Paradise Kiss, Pékin, Princess Jellyfish, Whispering – […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.