Space Sweepers

Space Sweepers est un film coréen se déroulant en 2092, dans un futur dystopique. La Terre est devenue inhabitable et le seul moyen de sauver l’humanité est de rendre habitable une nouvelle planète. Mais une telle entreprise nécessite des matériaux que seuls les ferrailleurs de l’espace, les Space Sweepers, peuvent fournir. Un jour, l’un d’entre eux va faire une découverte qui pourrait changer à jamais le destin de la Terre et de l’humanité.

Informations techniques

L’Affiche du film

  • Titre original : Seungriho – 리호
  • Titre français : Space Sweepers
  • Date de sortie : 2021
  • Durée : 136 minutes
  • Réalisateur : Sung-hee Jo
  • Scénario : Sung-hee Jo, Mokan
  • Avec : Joong-ki Song, Tae-ri Kim, Seon-kyu Jin
  • Production : Bidangil Pictures
  • Genre : Action, Aventure, Science-fiction
  • Nationalité : Corée du Sud
  • Âge: 16+

L’histoire en quelques mots

En 2092, la Terre est devenue pratiquement invivable pour ses habitants. L’air y est irrespirable et les humains qui y vivent et y travaillent sont obligés de se déplacer avec des masques respiratoires pour ne pas risquer de mourir. Seule solution pour que l’humanité  survive : reconstruire ailleurs, et plus exactement sur Mars. Mais tous ne seront pas acceptés sur cet nouvel Eden qui nécessite de gros moyens pour être bâti, moyens déployés par l’entreprise multi—milliardaire UTS. C’est là qu’interviennent les Space Sweepers, des ferrailleurs de l’espace qui vont récupérer les débris de navettes dans l’orbite de la Terre pour réutiliser les matériaux encore exploitables.

Des graphismes bien maîtrisé et une ambiance particulière de space western

Le Victory est l’un d’eux et, même si son équipage ne s’entend pas très bien, ses membres n’ont d’autre choix que de coopérer pour survivre, vivant des maigres rendements de leur nettoyage spatial. Mais tout change le jour où ils découvrent une fillette de 7 ans dans l’une des navettes accostées. Celle-ci n’est autre qu’un robot humain recherché par les gardes spatiaux de l’UTS. Ils décident alors d’échanger celle-ci contre une rançon qui devrait résoudre tous leurs problèmes.

Écologie et lutte des classes au menu

La première partie du film nous annonce directement la couleur. Il sera ici question de lutte des classes avec, d’un côté, les riches qui auront droit au nouvel Eden, incarné par un patron d’entreprise ayant tellement d’argent qu’il est capable de terraformer une planète entière comme on prépare notre jardin et qui n’est pas sans rappeler Elon Musk sur certains points. Ce n’est pas très étonnant car c’est une thématique qui se retrouve souvent dans le cinéma coréen

Une équipe de héros aux fortes personnalitées

Puis, plus le film se dévoile et plus on voit apparaitre les intentions écologiques de celui-ci. On dépense des milliards dans la recherche pour rendre habitable une nouvelle planète, mais on ne dépense pas un centime pour la Terre. On préfère sacrifier celle-ci au nom de progrès. Pire, les écologistes sont directement associés à des terroristes. Pas très sympathiques pour ceux et celles qui luttent pour sauver la Terre.

Avis de la Rédac’

Keul : Même si j’ai trouvé Space Sweepers quelque peu brouillon par moment, j’ai bien apprécié ce film, son univers et l’ambiance générale. Les thématiques sont simples, maintes fois utilisées, mais traitées ici avec soin, ce qui n’est pas le cas ne nombre de films blockbusters qu’on nous sert ces dernières années. Je trouve intéressant le parti pris pour une fois de ne pas automatiquement faire parler l’anglais à tous les intervenants. Les autres vaisseaux parlent différentes langues, qui sont traduites par une unité de traduction automatique, et c’est bien agréable. Pour une fois qu’un film de ce genre ne tourne pas uniquement autour des USA, c’est bien agréable.

Globalement, les effets spéciaux sont assez bien réussis et permettent de bien s’immerger dans l’ambiance space-western de ce film. Par moment, on en vient à retrouver des impressions de la série Firefly ou du film Serenity, avec les héros qui ne se prennent pas au sérieux, qui vivent de manière borderline et qui n’hésitent pas à transgresser les lois si c’est à leur avantage.

C’est assez drôle, particulièrement avec le robot qui accompagne le groupe et qui sort de belles punchlines, et les acteurs font leur job avec efficacité. Petit bémol sur le grand méchant, dont l’acteur part un peu en roue libre et qui peine donc à convaincre. Au final, je vous recommande Space Sweepers si vous désirez passer un bon moment.

Bande annonce

Source des images

https://www.allocine.fr/

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.